Croyez davantage en votre intuition qu’en ce que vous pensez

de | 20 novembre 2015
intuition

Croyez davantage en votre intuition qu’en ce que vous pensez

«Enterrée au plus profond de chacun d’entre nous, gît une conscience instinctive et sincère qui peut être, si on le permet, notre guide le plus sûr»

Prince Carlos

Parfois, on a l’impression d’avoir un sixième sens au moment, par exemple, de voir quelles personnes peuvent nous faire du mal.

Généralement, on sous-estime cette information intuitive nous menant à ne pas se baser sur des paramètres rationnels, puisque cela conditionne la probabilité que l’on se trompe.

Cependant, notre voix intuitive est aussi utile qu’importante au moment de se frayer un chemin dans la vie. De fait, notre cerveau travaille avec une grande quantité d’informations dont on n’est même pas conscient.

Autrement dit, lorsqu’on a des pressentiments, ce n’est pas pour rien.

Notre esprit travaille sans nous déclarer ce qu’il fait, et il nous parle sans nous donner d’explications pour autant.

En réalité, le monde n’est pas structuré pour être régi par les intuitions, mais parfois, il ne serait pas plus mal pour nous d’y accorder un peu plus d’importance.

El-silencio-compartido-sabe-mejor

Elle est la lucidité que le coeur connait et que l’esprit ignore

On dit que notre intelligence a toujours raison, mais que notre intuition ne se trompe jamais.

Comme nous le disions plus haut dans cet article, il se peut que parfois, quelque chose nous dérange, sans pour autant que l’on puisse expliquer pourquoi.

C’est alors que, de façon quasi automatique, on sous-estime l’information que notre sixième sens nous donne, et on ne prend pas le temps de l’analyser.

De fait, on peut se faire une image d’une personne en quelques instants ; concrètement, il suffit de 6 secondes.

Pour protéger notre intégrité, il est très important de discriminer rapidement quiconque pouvant se révéler conflictuel ou toxique.

1208213001_f

L’intuition émotionnelle : l’empathie

Le pouvoir de la compréhension intuitive vous protégera de tout dommage jusqu’à la fin de vos jours

De plus, émotionnellement parlant, elle a beaucoup de poids. C’est ici qu’entre en jeu l’empathie, laquelle pourrait être définie comme une sorte d’intuition.

Autrement dit, comment peut-on être sûr que les émotions que l’on ressent soient réelles ?

Avec le temps, le fait de gérer ces indices devient un automatisme qui nous aidera à développer notre habileté intuitive.

En amour, par exemple, cela revêt une pertinence toute particulière. Même si on ne sait pas exactement ce qui nous mène à nous demander pourquoi quelqu’un nous aime, en général, on ne se trompe pas, et nos pressentiments se vérifient.

D’autre part, que l’on fasse ou non cas de notre sixième sens, on ne peut pas dire que le coeur ait de réelles raisons de se laisser guider par l’intuition ; grâce à elle, on peut se protéger de nombreux dommages.

De fait, elle mène à la reconnaissance des situations, des personnes et des conséquences de ce qui se passe autour de nous.

Cependant, faire cas de notre sixième sens aveuglément, cela peut aussi se retourner contre nous. C’est pourquoi, nous devons faire attention et être vigilant.

Les femmes sont plus à même de discriminer et de lire rapidement les émotions des autres, de savoir si ces derniers font semblant, s’ils mentent, ou si, dans le couple, leur compagnon/compagne les aime vraiment.

shutterstock_218927923

Les dangers de l’intuition

Le fait de formuler des jugements rapidement et sans efforts ou presque, peut nous mener à faire des erreurs et, par conséquent, à perdre en grande partie la beauté de la vie et des gens qui croisent notre chemin.

Pour cette raison, on doit contenir et essayer d’élaborer mentalement des situations hypothétiques dans lesquelles nos préjugés peuvent agir, et se tromper.

Dès lors qu’on se rend compte que l’on agit par suppositions ou par des sentiments réflexes et sans grand fondement rationnel, on doit prendre le temps de penser et de réfléchir.
Il n’y a pas de secret. Ce qui compte, c’est notre façon d’agir, car il est important de ne pas se laisser déborder par nos sentiments, de les surveiller, et de les compenser au moment de passer à l’action.

Il est indispensable de donner à notre intuition la place qu’elle mérite. On doit en tenir compte, au même titre que l’on doit tenir compte de la mesure dans laquelle on doit confronter la réalité, obtenant ainsi un équilibre qui peut nous permettre d’avancer dans la vie.

Source :source

5 réflexions au sujet de « Croyez davantage en votre intuition qu’en ce que vous pensez »

  1. mg

    Le corps possède 3 centres . Moteur instinctif sexuel, émotionnel, intellectuel.
    En effet, si les 3 ne sont pas équilibrés et en conscience éveillée, on va à la catastrophe.
    Exemple : On voit un danger hypothétique ( l’instinctif réagit ou l’intuition comme on veut), le centre émotionnel créé la peur suite à quoi le mental réagit et souvent d’une manière non réfléchie.
    Certains diront que l’instinct et l’intuition ne sont pas la même chose. La seule différence à mes yeux est que dans cette notion de danger, l’instinct voit alors que l’intuition perçoit un éventuel danger ce qui en fait une chose qui peut être très néfaste car le laps de temps qui se passe fait que le mental s’en mêle.
    Et si l’on veut vraiment définir cela comme sentiment, alors je dirais plutôt une impression puisque celle ci englobe les 3 centres ( instinctif puis intellectuel puis émotionnel).
    Je suis un chemin spirituel et je suis très intuitif et je peux vous certifier que si je n’en fait pas abstraction, ce serait la fin de tout lien social. L’ intuition n’est que l’instinctif + le mental ( qui lui se permet de juger)
    Pardonnez moi de la longueur du texte.

    Répondre
  2. mg

    Je complète puisque ça me vient à l’esprit. L’intuition est un pré sentiment. Donc avant toutes choses un état instinctif géré par la peur ou la crainte. Les 3 centres étant liés, l’intuition peut aussi généré ou du moins influencée par une peur émotionnelle aggravée par le mental. Exemple : J ai été mordu par un chien, l’émotionnel a créé de la peur suite à quoi le mental commence à voir des risques partout. Suite à quoi l’intuition peut en être modifiée.
    Quoi qu’il en soit, l’instinctif est une réponse naturelle bestiale et non jugeable alors que l’intuition n’est qu’un acte « mentalisé » et donc avec un jugement.

    Répondre
  3. Moreira marie hélène

    Tout ça est très complexe vu sous cet angle je suis moi même très intuitive et suis un chemin spirituel nous devons avoir un cérébral iper actif pour être aussi intuitif personnellement en excluant les peur qui barre le spirituel quand je n’écoute pas mon ressenti il me revient en face…..

    Répondre
  4. Lola

    Effectivement je devrais être plus attentive à mon intuition de nombreuses fois elle m’a rappelé le son de cloche mais j’ai préféré écoutée mon coeur est ceci m’a amené sûr de très mauvais chemin, mais quand on a le coeur sur la main, on n’a pas envie de rejeter ces personnes que les autres rejettent parce qu’a tort on croit toujours que ces gens-là sont gentils et que tout ce que l’on raconte sur eux sont des mensonges… Malheureusement la vie m’a prouvé qu’en plus d’écouter les autres j’aurai dû écouter mon intuition est si vraiment je voulais connaître cette personne d’avancée avec méfiance… Ceci fut une leçon de vie à moi d’en tirer les meilleurs enseignements a l’avenir 🙂

    Répondre
  5. Didi

    Oui mais attention à ce que l’intuition ne devienne pas instinctive en l’utilisant contre les autres ! Mais je suis pour l’intuition aussi, tant que c’est une bonne intuition

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *