La conscience se déplace vers d’autres Univers après la mort

de | 17 juillet 2014

La conscience se déplace

La conscience se déplace vers d’autres Univers après la mort

La théorie quantique atteste que la conscience se déplace vers un autre univers après la mort. Le livre intitulé » Bio centrisme : Comment la vie et la conscience sont les clés pour comprendre la nature de l’Univers »est très intéressant. Ce livre a suscité un immense intérêt , car il suggère que la vie ne s’arrête pas quand le corps meurt , et qu’elle peut durer éternellement . L’auteur de cette publication, le Dr Robert Lanza, a été élu 3ème scientifique vivant le plus important par le New York Times , n’a aucun doute sur cette théorie.

 

TEMPS / L’ESPACE AU-DELÀ

Le Dr Lanza est un expert en médecine régénérative et directeur scientifique de l’« Advanced Cell Technology Company . »Il est connu pour ses recherches approfondies qui traite des cellules souches, et est aussi célèbre pour plusieurs expériences réussies sur le clonage des espèces animales en voie de disparition.

Mais il n’y a pas si longtemps, ce scientifique de renom s’est impliqué dans la physique, la mécanique quantique et l’astrophysique. Ce mélange explosif a donné naissance à une nouvelle théorie de biocentrisme que le professeur prêche désormais. Le biocentrisme enseigne que la vie et la conscience sont essentielles à l’univers. C’est la conscience qui crée l’univers matériel, pas l’inverse. Lanza souligne que la structure de l’univers lui-même, et que les lois, les forces et les constantes de l’univers semblent être affiné pour la vie, ce qui implique que l’intelligence existait avant la matière. Il affirme également que l’espace et le temps ne sont pas des objets ou des choses, mais plutôt des outils de compréhension. Lanza dit que nous portons l’espace et le temps autour de nous » comme des tortues avec des coquilles. » Ce qui signifie que lorsque la coquille se détache (l’espace et temps) , nous existons encore .

La théorie suppose que la mort de la conscience n’existe pas tout simplement.

Elles n’existent que comme une pensée parce que les gens s’identifient avec leur corps. Ils croient que le corps va périr, tôt ou tard, pensant ainsi que leur conscience disparaîtra aussi. Si le corps génère la conscience, alors la conscience meurt quand le corps meurt. Mais si le corps reçoit la conscience de la même manière qu’un décodeur reçoit les signaux des satellites, alors bien sûr la conscience ne s’arrête pas à la mort du corps physique.

En fait, la conscience existe en dehors des contraintes de temps et d’espace. Elle est capable d’être n’importe où : dans le corps humain et à l’extérieur de celui-ci. En d’autres termes, elle est non local dans le même sens que les objets quantiques sont non- locale.

Lanza estime également que de multiples univers peuvent exister simultanément. Dans un univers, le corps peut être mort, et dans un autre, il continue d’exister, absorbant la conscience qui a migré dans cet univers. Cela signifie qu’une personne morte en voyageant à travers le même tunnel ne termine pas en enfer ou dans le ciel, mais dans un monde semblable, il ou elle habitait autrefois, mais cette fois-ci en vie. Et ainsi de suite, à l’infini. C’est presque comme un effet de poupée Russe de la vie et jusqu’après la mort cosmique.

LES MONDES MULTIPLES

Ce distillateur d’espoir qu’est cette théorie de Lanza, aussi controversée soit-elle, a de nombreux partisans à leur insu, et pas seulement de simples mortels qui veulent vivre éternellement, mais aussi des scientifiques de renom. Ce sont les physiciens et astrophysiciens qui ont tendance à être d’accord avec l’existence de mondes parallèles et qui suggèrent la possibilité d’univers multiples. « The multiverse » est un concept scientifique qu’ils défendent.

Le premier était un écrivain de science- fiction de HG Wells qui l’a proclamé en 1895 dans son histoire « La Porte dans le mur « . Et après 62 ans, cette idée a été développée par le Dr Hugh Everett dans sa thèse de troisième cycle à l’Université de Princeton. Il défendait essentiellement le fait qu’à un moment donné l’univers se soit divisé en de nombreux « cas » similaires. Et l’instant d’après, ces univers « nouveau-nés » se divisaient encore d’une manière similaire.

Dans certains de ces mondes, vous pouvez être présents : pendant la lecture de cet article dans un univers, ou entrain de regarder la télévision dans un autre.

Le facteur déclenchant de ces mondes multipliés sont nos actions, a expliqué Everett. Si nous faisons des choix, instantanément un univers se divise en deux avec différentes versions de résultats. Dans les années 1980, Andrei Linde, scientifique de l’Institut  de physique de la Lebedev, a développé la théorie d’univers multiples. Il est aujourd’hui professeur à l’Université de Stanford. Linde a expliqué : l’espace se compose de nombreuses sphères de gonflage, qui donnent lieu à des sphères similaires, et ceux qui, à leur tour, produisent des sphères en plus grand nombre, et ainsi de suite à l’infini. Dans l’univers, ils sont espacés. Ils ne sont pas conscients de l’existence de l’autre. Mais ils représentent des parties du même univers physique. Le fait que notre univers ne soit pas seul est suggéré par les données reçues par le télescope spatial Planck.

En utilisant les données, les scientifiques ont créé la carte la plus précise de l’arrière-plan de micro-ondes( fond cosmique de micro-ondes, est le nom donné au rayonnement électromagnétique), la soi-disante relique cosmique à rayonnement de fond, qui est resté comme une empreinte depuis la création de notre univers. Ils ont également constaté que l’univers a beaucoup de recoins sombres représentés par des trous et de nombreuses lacunes. Le physicien théorique Laura Mersini – Houghton de l’Université de Caroline du Nord et ses collègues affirment : les anomalies du fond existent en raison du fait que notre univers est influencé par d’autres univers existants à proximité. Et ces trous et ces lacunes sont le résultat direct d’attaques contre nous par des univers voisins.

L’ESPRIT ou l’âme quantique humaine

Donc, selon la théorie du néo-biocentrisme, il y a une abondance de lieux ou d’autres univers où notre âme pourrait migrer après la mort.  Mais l’âme existe elle?

Y a t-il une théorie scientifique de la conscience qui pourrait répondre à une telle question?

Les physiciens american Dr Stuart Hameroff et britannique Sir Roger Penrose ont développé une théorie quantique de la conscience en affirmant que nos âmes sont contenues dans des structures appelées microtubules qui vivent au sein de nos cellules cérébrales. Leur idée découle de la notion que notre cerveau est comme un « ordinateur biologique », avec 100 milliards de neurones et leurs axones activées, et les connexions synaptiques qui agissent comme des réseaux d’information ».

Le Dr Hameroff, professeur émérite aux départements d’anesthésiologie et de psychologie et directeur du Centre d’études sur la conscience à l’Université de l’Arizona, et Sir Roger Penrose ont travaillé sur la théorie depuis 1996.

Ils soutiennent que notre expérience de la conscience est le résultat d’effets de la gravité quantique à l’intérieur de ces microtubules – un processus qu’ils appellent objectif de réduction orchestré (Orch-OR).

Dans une expérience de mort imminente, les microtubules perdent leur état quantique, mais les informations en leur sein ne sont pas détruites.

Ou en termes simples, l’âme ne meurt pas mais retourne dans notre univers.

Selon les deux experts :

« La conscience serait donc une sorte de programme pour un ordinateur quantique contenu dans le cerveau et qui persisterait dans l’univers après la mort d’une personne, expliquant donc les perceptions, les impressions des hommes et femmes qui vivent des expériences de mort imminente. Les âmes des êtres humains seraient plus que la simple interaction des neurones dans le cerveau : elles seraient issus de la fabrication même de l’univers et existeraient depuis le commencement des temps. »

Selon le Dr Stuart Hameroff , une expérience proche de la mort se produit lorsque l’information quantique qui habite le système nerveux quitte le corps et se dissipe dans l’univers . Contrairement aux comptes matérialistes de la conscience, le Dr Hameroff propose une autre explication de la conscience qui peut peut faire appel à la fois à l’esprit scientifique rationnel et aux intuitions personnelles. La conscience réside, selon Stuart et le physicien britannique Sir Roger Penrose , dans les microtubules des cellules du cerveau , qui sont les principaux sites de traitement quantique.

En cas de décès, cette information est libéré de votre corps, ce qui signifie que votre conscience part avec. Ils ont fait valoir que notre expérience de la conscience est le résultat des effets de la gravité quantique dans ces microtubules. Ils théorisent la conscience, ou du moins la proto- conscience, comme une propriété fondamentale de l’univers, présente même au premier moment de l’univers lors du Big Bang . » Dans un tel cas, la proto-conscience est une propriété fondamentale de la réalité physique accessible à un processus quantique associée à l’activité du cerveau. »

Nos âmes sont en fait construites à partir de la structure même de l’univers – et ont peut-être existé depuis le commencement des temps. Nos cerveaux sont de simples récepteurs et amplificateurs pour la proto- conscience qui est intrinsèque à la structure de l’espace–temps. Donc, il y a vraiment une partie de notre conscience qui vivra après la mort de notre corps physique.

La conscience se déplace:

Stuart Hameroff expliquait ainsi dans un documentaire : « Disons que le cœur cesse de battre, le sang s’arrête de circuler, les microtubules perdent leur état quantique. L’information quantique dans les microtubules n’est toutefois pas détruite, elle ne peut pas être détruite, elle est juste redistribuée et se dissipe dans l’univers. Si le patient est ‘ressuscité’, qu’il revient à la vie, l’information quantique peut revenir dans les microtubules et le patient d’expliquer qu’il a eu une expérience de mort imminente. Mais si le patient n’est pas réanimé et meurt, il se peut alors que l’information quantique s’échappe du corps, peut-être indéfiniment, en tant qu’âme.

Si de nombreux scientifiques critiquent cette théorie, le Dr Hameroff estime que les recherches menées en physique quantique, qui montrent notamment que les effets quantiques jouent un rôle dans de nombreux processus biologiques comme l’odorat, la navigation des oiseaux ou la photosynthèse, commencent à valider sa théorie.

Robert Lanza ajouterait ici que cela n’existe pas seulement dans notre univers, mais peut-être, qu’il existe aussi dans un autre univers.

« Si le patient est ressuscité, réanimé, cette information quantique peut retourner dans les microtubules et le patient dit : « J’ai eu une expérience de mort imminente « .

En cas de décès du patient, il est parfaitement  » possible que cette information quantique puisse exister en dehors du corps indéfiniment – comme une âme « .

Le Dr Hameroff pense que de nouvelles découvertes sur le rôle de la physique quantique qui se jouent dans les processus biologiques, tels que la navigation des oiseaux, ajoutent du poids à la théorie

Cette théorie de la conscience quantique explique des choses comme les expériences de mort imminente , la projection astrale, les expériences hors du corps, et même la réincarnation, sans avoir besoin de faire appel à l’idéologie religieuse. À un moment donné, l’énergie de votre conscience se recycle potentiellement dans un autre corps, et dans le même temps, elle existe en dehors du corps physique sur un autre niveau de réalité, et peut-être dans un autre univers.

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire en français

Sources: 

Après La conscience se déplace vers d’autres Univers après la mort voir aussi:

Sandra Véringa

12 réflexions au sujet de « La conscience se déplace vers d’autres Univers après la mort »

  1. Dan

    Merci pour ces explications qui vont dans le sens de tous les ressentis que j’ai pu avoir suite à des expériences de conscience modifiée.

    Répondre
  2. Balis

    Autodidacte je n’ai de croyance aucune religion classique . Une passion des animaux ( déception affective) mes idées en 1963 font quelles sont appréciées dans le milieu journalistique , je crée une asbl d’information « SOS Animaux  » en 1974 après un travail d’information et d’actions diverses reconnue comme étant réaliste et désintéressé , tout en ayant été enfonceur de portes au niveau écologie , sans l’ombre de soutient que des claques , j’arrête du jour au lendemain l’édition de notre revue et toute activités . La dépression qui s’en suivra avec souffrance mentale d’instinct je m’oriente vers les technique de relaxation bouddhiste avec rythme continu au fur et à mesure du bien être ressenti , si bien que j’arriverai a l’harmonie du corps et de l’esprit . Si bien qu’un jour au réveil je n’étais plus dans mon corps mais au dessus de lui pour alors me reconnecter ! J’ai vécus trois expériences paranormal rêver d’une personne après des années faire un détour avec ma voiture dans le but de la rencontrer se qui fut regardant les trottoirs elle marchait sur l’un d’eux . Une vendeuse a laquelle je pensais sur un marché est en effet apparue . Et enfin revenant la nuit d’une réunion je vit un chien écrasé des kilomètres plus loin ce qui se confirma . A présent a 80 berges je rêve de nombreux disparut . Et enfin un contact avec une personne qui pose les mains et dialogue , alors que je gratte mes pouces (ether ?) depuis l’âge de cinq ans suite a la reprise de ma mère déposé à 15 jours auprès de ma nourrice , je viens d’arrêter cette manie exutoire nerveux qui aura aux dires de scientifiques d’avoir protégé mon coeur ! Conclusion je reste ouvert d’esprit !

    Répondre
    1. segers

      voilà je suis trés émue lorsque je lis votre témoignage, je m’oriente dés à présent vers le bouddhisme depuis un certain temps et la méditation que je pratique trop irrégulièrement et je sens que cette pratique va pouvoir me libérer de mes chaînes , du karma sans doute… je suis novice et sait que j’ai de intuitions mais la peur m’empêche de les entendre, au fond je vis dans la peur .

      Répondre
      1. harang patrick

        il y a biensure plusieurs monde apres la mort,mais il fautpassé les etapes.l’ame vie toujour,ou esprit ,il n’y as que le corp qui se desintègre et cela depuis que le monde et monde. mais il y a une chose qui faut bien comprendre ,personne a le meme niveau,il y en a plus evoluer que d’autre .parfois c’est l’enfant,ou le clochard du coins qui cera ou qui ais plus evoluer tout depent de l’etat est la prise de conscience. il n’y a pas d’etude particuliere pour apprendre et comprendre cela; pour evoluer il faut se perfectionner s’est-a dire se purger de ses faute actuelle et parfois de celle du notre vie. pour cela il faut entré en sois et ecouter sa voie interieur .dans la bible on parle de purgatoire est bien on n’y ais sur terre est il faut se purger de nos faute nos erreur passé ,atteindre l’acceptation,la sagesse, si vous voyais dans la rue quelqu’un qui frape un autre ne chercher pas l’effet chercher plutôt la cause, et ne pas intervenir. ses parfois dure a comprendre et a accepter mais s’est ainssi ; cela peut etre aussi un accident sous toute ses formes. se purger tout simplement, pour ne faire qu’un avec sa conscience. si vous n’arriver pas a cette perfection et que vous changer de route comme par exemple un tueur un voleur ou tout autre apres votre mort vour reviendrer sur terre pour vous purger,et cela autant de foi que cela sera nécésère ,il faut retirais toute la noirsseur qui entoure notre ame il n,y a pas de miracle ses comme sela depuis toujour, il faut donc passé et surmonté toute nos epreuves,et s’est pour tout le monde pareil. il ne faut pas vivre comme un hermite ,vous n’avencerer pas,il faut s’aimer et aimer les autres comme soie meme ,parce que la parole ,ou les actes des autres bonne ou mauvaise nous fait connetre notre degrer d’imperfection et vis et vers ça,cette petite voie cette petite lumiere fluidique que long ne voie qu’ avec les yeux de l’interieur (dite de notre ame) notre esprit,s apelle dieu ;il ais bien a l’interieur de nous tous est non dans le ciel;ses pour tout le monde pareil ,mais on n’a le libre arbitre on n’en fait se que long veut soit par nos action soi par notre penssé ,pour evoluer il faut des bonne action et des bonne penssé ,une mauvaise penssé peut faire autant de dégat qu’une mauvaise action,pour eviter toutes mauvaise epreuves il faut se purger se modifier et faire bien,il faut prier en aidant son prochain et apprendre a se connetre ses la base de tout .sans le savoir on n’evolue sans parfoit sens apercevoir ,il faut avoir des bonnes penssé et ne voir le mal en rien ,le mal ses nous meme se ne sont pas les autre;moi personellement je ne voudrais pas etre un homme politique ou un un gros patron un banquier assureur ext…… on n’a besoing dans se monde du materiel mais il ne faut pas etre m’aterialiste il ne faut pas aimer l’argent ses soi meme qu’il faut aimer pour pouvoir aimer les autre peut importe le phisique , l’emploi,ta maison tes vêtements rien de tout cela n’a d’importance vie le jour le jour le passé ses de la poussiere il faut toujour etre de lavant ton dieu s’est ta conscience ton demon ton inteligence ,il faut que ton inteligence sois au servise de ta conscience et non le contraire ;si tu ne vie qu’avec ton inteligence tu ne sera que dans la matiere et non dans la conscence, mediter travailler ses egale a prier . demande a ton esprit ,a ton dieu et il t’eclairera si tu fait bien alors bien tu trouvera si tu souffre si tu as des dificulter ton dieu ta laisser le libre arbitre ,se nais donc la faute de personne seulement de la notre on nais la pour reparer une erreur passé il faut retourné a dieu est il t’attend il ais en toi;amicalement P-H

        Répondre
  3. martine çabal

    bonjour, votre article m’a beaucoup intéressée ; Cette nouvelle avancée va dans le sens de l’intuition de quelques scientifiques ouverts comme Ian Stevenson (30 cas suggérant la réincarnation), Rémy Chauvin, Régis Dutheil (l’homme superlumineux), Camille Flammarion (après la mort) qui ont bati des « hypothèses de travail » qui provoquent parfois sourire voire franche hilarité. Je suis très heureuse que la connaissance avance. merci pour votre partage.

    Répondre
  4. Anne

    Après avoir pas mal lu les théories bouddhistes, je constate que cette explication est donnée par Rinpoché Sogyal – Le Livre Tibetain de « la Vie et de la Mort » J’ai souvent entendu témoigner des métaphysiciens qu’ils avaient encore à apprendre en s’inspirant des théories bouddhistes qui notamment si je n’interprète pas trop et pour faire court qu’une chaise par exemple n’existe que parce que mentalement nous la projetons.

    Répondre
  5. Shirley

    Pratiquante de la respiration par le ventre, j’ai eu de grand changement dans ma santé .
    La respiration dorsale, m’a permis de progresser dans mes attitudes .
    La respiration du cerveau m’a ouvert l’esprit
    Si on pratique le respect de soin et de son environnement, c’est TOUT notre esprit qui voyage . Nous pouvons tous, le pratiquer …en deux mois des résultats sont là .
    Enfin, merci pour prouver que c’est aujourd’hui qu’il faut agir pour nos ÂMES SENSIBLES.
    ?

    Répondre
  6. le gall

    La science est grotesque ! Elle découvre ce que la spiritualité sait depuis des dizaines de millénaires ! Bande d’imbéciles de savants à la noix…je vis une Kundalini depuis 30 ans, les dimensions parallèles, et les chakras, je les ai vues, suffisamment pour être sûr de leur réalité !

    Répondre
    1. Dom

      je comprends bien ce que vous ressentez mais je crois que ce seront les scientifiques qui expliqueront le spirituel ….la société a besoin de rationalité….c’est ainsi ! N’est pas éveillé qui veut !

      Répondre
  7. Anonyme

    Bonjour ! Je suis très excité par cette théorie sur une suite après la mort physique! J’adorerais en avoir la certitude cependant il y a beaucoup de scepticisme autour de moi qui m’en empêche et j’ai moi même quelque interrogations: si notre esprit,conscience est éternelle, qu’elle est donc l’intérêt pour elle de se retrouver dans un corps physique temporaire avec de multiples contraintes? Pourquoi devons nous nous tuer, nous manger, avoir peur ? Et aussi pourquoi nous n’avons pas tous un minimum de souvenir d’avant notre naissance  » physique  » ? Au fond de moi je crois en quelque chose d’autre après oui car je l’ai toujours ressenti comme si c’était normal. Mais il y a beaucoup de chose qui n’aurait pas de sens comme tous ce que j’ai dis précédemment et qui demeurent sans explications.. non? Bizarre tout ça :p

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *