clés ultimes du bonheur

5 clés ultimes du bonheur selon une riche banquière convertie au bouddhisme

5 clés ultimes du bonheur selon une riche banquière convertie au bouddhisme

En 1997, une femme nommée Emma Slade a été dévalisée sous la menace d’une arme dans sa chambre d’hôtel lors d’un séjour à Jakarta. Elle a été forcée de se mettre à terre par le tireur avec une main contre sa bouche, et a tout fait pour rester calme pendant qu’il la dérobait.

C’était une banquière de haut rang, une femme à succès avec beaucoup d’argent, mais cette journée a changé sa perception du monde pour toujours.

Emma Slade a voyagé dans l’Himalaya après l’attaque, et de là, c’était le début d’une toute nouvelle vie. Après avoir rencontré un guide spirituel, l’idée d’étudier le bouddhisme lui est venue à l’esprit.

Elle a décidé de laisser ses richesses derrière elle et a choisi une vie de spiritualité. Elle dirige désormais un organisme de charité, connu sous le nom de « Opening Your Heart to Bhutan », et n’est jamais revenue à sa vie de banquière.

Mais pourquoi donc? 

Parce qu’elle a trouvé le bonheur. Et maintenant, elle offre ses connaissances pour aider les autres à vivre une vie de paix.

Alors, qu’est-ce qu’elle prétend être la clé du bonheur?

5 clés ultimes du bonheur selon une riche banquière convertie au bouddhisme :

1. Prendre le meilleur de chaque mauvaise situation 

La vie est susceptible de mettre des embuscades sur votre chemin par moments, mais il y a toujours un mal pour un bien. Après qu’Emma Slade se soit fait attaquée à Jakarta, elle a dit que cet événement horrifiant a déclenché en elle un éveil spirituel.

Elle a dit: « Pour moi, la perte totale de contrôle de ma vie s’est révélée être une expérience très profonde. Depuis cette expérience, elle a acquis la connaissance que même si quelque chose de mal lui est arrivé, cela lui a ouverte les portes du bonheur dans les montagnes de l’Himalaya. Sans cet événement regrettable, elle n’aurait jamais atteint ce stade de sagesse.

2. Permette au pardon et à l’empathie de l’emporter sur la haine 

Lorsqu’on a montré à Emma Slade une photo de son tireur, elle a juste dit ressentir de la compassion pour cet homme. 

Pourquoi?

Parce qu’il lui a appris quelque chose. Elle dit avoir trouvé la paix en devenant une meilleure personne – une meilleure version de la personne qu’elle était auparavant, et une meilleure personne que le tireur. Elle a vu émerger en elle des sentiments de gentillesse, de tolérance et de compréhension.

Là où il y avait de la haine autrefois, elle a fait de la place pour des émotions plus positives. Elle a toutefois conservé l’intelligence, le mérite et l’admiration. Cependant la différence était qu’elle avait également gagné de l’empathie, ed l’émotion humaine, et de la vulnérabilité. Elle est ainsi devenue une meilleure personne.

3. Faire de la paix une priorité 

La paix n’est pas quelque chose que vous découvrirez juste en attendant qu’elle vienne frapper à votre porte. C’est quelque chose qu’il faut activement rechercher, suggère Slade. Son voyage dans l’Himalaya était à la fois physique et émotionnel, et cela l’a amenée à trouver la paix.

Priorisez la recherche de la paix de la même façon que vous le faites pour la réussite, les achats ou l’amour. Ne compromettez pas le fait de trouver la paix pour qui que ce soit.

4. Trouver des moyens qui vous aideront à retrouver votre calme

La méditation et la pleine conscience sont des moyens communs pour retrouver votre paix intérieure, mais il y a aussi d’autres changements plus simples que vous pouvez appliquer dans votre vie quotidienne. Slade suggère qu’une connexion à la nature peut être très utile, comme une sortie en ville ou avoir un animal de compagnie peut être bon pour l’âme.

La créativité aide également à retrouver son calme, donc avoir un journal intime, peindre ou faire de la musique peut être un bon moyen pour canaliser votre énergie. Une bonne condition physique est également crucial pour  un état mental positif, il est donc important de se tenir en forme.

5. Suivre les enseignements bouddhistes 

Le bouddhisme enseigne la bonté à tous les êtres, enseignant le respect des animaux, des plantes et des arbres. Cette philosophie de vie vous pousse à choisir activement et consciemment d’être une personne plus grande, et d’avoir une attitude plus positive envers la vie. Lorsque vous êtes bon avec quelqu’un qui est impoli avec vous, c’est vous qui sortez plus grand de la situation.

Ce n’est pas égoïste de ressentir du plaisir à faire quelque chose de bien. Parfois, il arrive que vous n’obtenez rien en retour, et c’est bien aussi. Reconnaître que vous évoluez entant que personne est un bon début.

Après 5 clés ultimes du bonheur selon une riche banquière convertie au bouddhisme voir aussi :

Notez cet article