6 façons faciles de lire dans les pensées de quelqu’un

de | 8 juillet 2015

lire-dans-les-pensées (2)

6 façons faciles de lire dans les pensées de quelqu’un

Beaucoup pensent que lire dans les pensées de quelqu’un d’autre est une sorte de mécanisme de contrôle.

Si vous pouvez déterminer le prochain mouvement d’une personne, vous pouvez la manipuler ou anticiper ses actions futures. Dans la réalité, cela peut être une chose pratique ou personnelle.

Lire dans les pensées d’un autre vous permet d’être là pour lui, de comprendre son point de vue, et de nouer des liens sur un niveau plus profond.

Voici 6 façons faciles de lire dans les pensées de quelqu’un

1) Le langage corporel

lire-dans-les-pensées (2)

Le langage du corps est une autre indication claire de ce que l’on pense. Si quelqu’un a le front plissé, cela est un indice de stress. La manière dont il/elle se tient, s’assoit ou se positionne est également révélateur.

Lorsque les primates démontrent la force, ils ont les bras grands ouverts. Ils s’étirent et frappent contre leur poitrine. En outre, il y a une diminution des niveaux de cortisol (hormone indicatrice de stress). De la même manière, si vous vous agitez nerveusement, vos niveaux de cortisol vont augmenter. Lorsque les niveaux de cortisol augmentent, il y a une série d’autres problèmes qui en découlent, comme la privation de sommeil et le gain de poids.
La caféine a de nombreuses propriétés médicinales, mais lorsqu’on en abuse, cela peut générer une hausse du taux de cortisol ainsi que le gain de poids et la privation de sommeil.

Vous pouvez ainsi en apprendre beaucoup sur l’état mental d’une personne grâce à son langage corporelle, sa posture et son énergie.

2) Observer son souffle

lire-dans-les-pensées (1)

« J’ai l’impression de ne plus pouvoir respirer, comme si j’étais en train de couler »

Comment respire-t-il? Si quelqu’un respire par la poitrine, cela signifie qu’il est détendu. Si sa respiration est peu profonde, alors il est tendu. Si vous voulez connaître l’état mental de quelqu’un, surveillez son souffle.

Si sa respiration est saccadée, il sera plus susceptible d’être nerveux, ce qui signifie qu’il y a quelque chose qu’il ne veut pas que vous sachiez. La raison peut être la timidité, l’anxiété, ou qu’il vous cache quelque chose. Si quelqu’un respire par le ventre, vous savez alors que son état mental est calme, ce qui signifie généralement qu’il est sincère.

3) Lire dans ses yeux

lire-dans-les-pensées (3)

Les yeux peuvent aussi être révélateurs. On dit que la pupille est le portail de l’esprit. Certaines études ont montré que lorsque l’on pense beaucoup, les pupilles se dilatent. Curieusement, lorsque le cerveau est surchargé d’informations les pupilles se contractent.

Aussi, lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, ses pupilles se dilatent. Si celles-ci se dilatent et se contractent aussitôt, cela signifie que vous ne l’intéressez pas plus que ça. Si elles restent dilatées, cela signifie que cette personne est ravie de vous rencontrer.

4) Écouter le ton de sa voix. Pas les mots, juste le ton.

lire-dans-les-pensées (3)

Le ton de la voix peut également indiquer beaucoup, ainsi que la vitesse à laquelle les mots sont transmis. Si les mots sont lents cela signifie que la personne est calme. S’ils sont rapides, cela montre de la nervosité. Les mots ont peu d’importance par rapport à l’énergie qui les alimentent.
Donc il n’est cependant pas nécessaire d’approfondir cette question, car nous savons tous ce que c‘est d’adopter un ‘certain ton’.
Mais parfois, nous devons vraiment apprendre à écouter et écouter pour obtenir des réponses.

5) Passer du temps en sa compagnie

lire dans les pensées

Si vous voulez connaître le fonctionnement de quelqu’un, passez du temps avec lui. Passez une après-midi ensemble et vous en apprendrez beaucoup. Passez une semaine, un mois ou une année, et vous serez en mesure de lire dans les pensées de l’un et de l’autre. Avec le temps, il deviendra évident de savoir comment il va réagir à certaines situations.

Quand vous connaissez bien une personne, il est facile de remarquer si elle est nerveuse, courageuse, heureuse ou triste.

Voilà pourquoi il est étonnant lorsqu’un parent prétend qu’il n’était pas au courant d’un trouble éventuel causé par son enfant.
Cela est habituellement un signe que le parent ne passe pas assez de temps avec son enfant. Si tel était le cas, le parent n’aurait pas besoin qu’on lui dise qu’il y a quelque chose qui ne va pas.

Toutefois, nous pourrions être dans une relation pendant des années avec quelqu’un sans jamais avoir la moindre idée de ce qu’il a en tête. Cela peut créer une tension entre partenaires, car il est difficile de savoir comment agir lorsque vous êtes incertain de ce que l’autre pense ou ressent.
Cependant, le temps de parole en général est un facteur qui permet d’explorer le cerveau d’un autre.

6) Assurez-vous que vous n’êtes pas en train d’alimenter son esprit avec votre énergie

lire-dans-les-pensées (1)

Tout dépend de vous. Si vous abordez une situation nerveusement, cette tension va se refléter sur la personne avec qui vous interagissez. Le fait de s’approcher d’une situation dans un état détendu, nous permet d’absorber l’énergie d’une autre personne et de la reconnaître pour ce qu’elle est vraiment, sans beaucoup d’efforts.

Remarquez que nous avons tous la capacité de demander à quelqu’un comment il se sent.

Au-delà de la politesse du « comment ça va », dont la réponse typique est généralement « bien », il est acceptable de creuser un peu plus profondément.
Vous pouvez peut-être essayer de lire dans ses pensées et poser des questions précises du genre, « Tu as l’air détendu et de bonne humeur …? »

Des observations et des questions ouvertes comme cela peuvent établir un dialogue réel, contrairement aux plaisanteries d’usage simple.
Pour vous exercer: Si quelqu’un vous demande comment vous allez, n’hésitez pas à lui faire part d’une véritable réponse.
Prenez un instant, soyez attentif à vos propres sentiments, et puis répondez.

La conscience de soi est essentielle lorsque l’on tente d’être plus conscient de ce qui se passe autour de nous.
Si vous êtes moins conscient et moins centré sur vous-même, vous serez plus susceptible d’être dans l’incapacité de lire dans les pensées d’une autre personne.

Auteur Jesse Herman de Powerful Primates. Source
Traduction:

Sandra véringa

19 réflexions au sujet de « 6 façons faciles de lire dans les pensées de quelqu’un »

  1. Chelsea

    «abordez une situation nerveusement», c’est en plein moi ça! J’ai du travail à faire sur moi-même pour maîtriser ce point là sinon, pour le reste, je penses que je suis sur la bonne voie! 😀 Merci pour ce post qui porte à réfléchir….

    Répondre
  2. assane zaroq

    être censé savoir , mieux encore , deviner ce qu’un proche semble vouloir garder pour lui , c’est pourtant une pénible relation de sourds muets qu’on doit pas chercher à corriger . ? Merci pour ce post qui porte à réfléchir….

    Répondre
    1. Antho

      Si le  »proche » en question garde des trucs pour lui même ce n’est pas vraiment un  »proche »

      Répondre
  3. mcucchi

    Si l’on veut lire dans les pensées de l’autre, je pense qu’ il faut apprendre à son conscient d’être moins concentré sur son soi. Savoir certes penser à moi mais tout en passant par lui. Son soi est conscience, donc orienté. il faut avoir la conscience du langage de son propre inconscient pour apprendre l’autre. C’est un petit exercice d’esprit, ou l’on arrive à calquer une image, une idée, un souvenir, une pensée, une attitude qui puissent être communes est applicable à un moment donnée dans un présent. Et qui reflète celle d’un moment du moi et de celui d’un autre dans une situation passé. Ce qui permet au moi de percevoir au travers de l’autre ce que lui même est.

    Répondre
    1. guy

      Bonjour. Il faut au contraire très bien se connaitre pour connaitre l’autre. Nous ne pouvons aimer l’autre correctement qu’à la mesure de l’amour que nous avons pour nous même. C’est une sorte d’étalon. Nous sommes étalonnés sur notre soi. Ensuite la connaissance de l’autre sera automatique. Je vous conseille « conversations avec Dieu » de Neale Donald Walsch qui pour moi est le plus grand livre d’amour que je n’ai jamais lu, en trois tomes. « Les quatre accords toltèques », « Les 7 lois spirituelles pour faciliter l’éveil de la conscience » de Deepak Chopra, « L’énergie cosmique » de Joseph Murphy pour comprendre et apprendre à créer, la pensée positive. Au début bien que je pensait être ouvert, j’ai eu beaucoup de mal à croire car notre pensée qui est formatée a beaucoup de mal au changement. Elle bloque et juge ce que nous dit notre moi profond ou âme ou conscience pure. L’hypnothérapie est très bien pour occuper la pensée qui fait la mouche ou tourne comme un petit vélo. Enfin voilà, bonne lecture !

      Répondre
  4. Sanley

    Corriger? Maintenant s absolument,surtout pour l’approche calme et détendu en toute circonstance.Merci

    Répondre
  5. pierre

    Article intéressant, mais comment lire avec ces multiples gif qui force l’œil à devoir se focaliser sur le texte.

    Répondre
  6. Machin

    Peux tu appeler ça de la télépathie ? N’est-ce pas instinctif de décoder un message corporel ? Cela rejoint plus l’empathie que la télépathie ? Je me sens un peu trompée

    Répondre
    1. Truc

      Je suis d’accord… Rien à voir avec la lecture dans les pensées. Ça relève plutôt du décodage du langage corporel/non verbal ou de l’empathie, oui. Mais lire dans les pensées, c’est tout autre chose, et c’est, à mon humble avis, du domaine de l’impossible. On peut être « connecté » à quelqu’un, tout au plus…

      Répondre
  7. Lire dans les pensées

    Pour approfondir le sujet de l’article, particulièrement le point 1 sur le langage du corps, il existe des ateliers d’initiation gratuit à l’analyse de la communication non verbale. Une bonne façon de découvrir les bases de l’analyse des micro expressions par exemple. Plus d’infos sur LireDansLesPensees.fr

    Répondre
  8. Yassia Younga

    Article très intéressant et très instructif. C’est ce que nous devons absolument apprendre pour éviter les personnes mal intentionnées qui sont toujours prêtes à abuser de notre bonté ou de notre empathie! Merci pour l’instruction!

    Répondre
  9. Question de Monsieur COUSIN

    Trop de gifs dans l article , impossible de lire sauf si on zoom jusqu à ce qu on ne les voient plus
    Article intéressant sinon

    Répondre
  10. dianne

    Are the images on this page copy writed or free for public use? The two brain pic in particular featured at top below header.

    Thank you.

    D P

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *