6 raisons pour lesquelles que les câlins sont meilleurs que les médicaments, appuyées par des résultats scientifiques

de | 19 novembre 2015

calin

6 raisons pour lesquelles que les câlins sont meilleurs que les médicaments, appuyées par des résultats scientifiques

« Les étreintes oui, les médicaments non », le mantra de la lutte anti-medicaments.

Cela pourrait paraitre banal, mais il se trouve, qu’une étreinte peut effectivement avoir des effets physiologiques semblables aux médicaments. Et même semblables aux drogues.

Vous ne me croyez pas? Préparez-vous pour la science.

1. Etreindre stimule l’ocytocine.

Voici un fait: Les étreintes augmentent la libération de l’hormone de l’ocytocine, un neurotransmetteur qui agit sur le centre émotionnel du cerveau. Etreindre favorise des sentiments de satisfaction, et réduit l’anxiété et le stress.

« L’ocytocine est un neuropeptide qui favorise essentiellement les sentiments de dévotion, de confiance et d’appartenance »,  dit Matt Hertenstein, psychologue à l’Université DePauw dans une interview pour NPR. « Les câlins établissent vraiment les fondements biologiques et définissent la structure pour se connecter à d’autres personnes. »

2. Étreindre soulage votre peur de la mort.

câlins

Étrange n’est-ce pas?

Mais étreindre peut effectivement aider à atténuer vos peurs existentielles sur la mort. Bien sûr que tout être vivant finit par mourir, mais rappelez-vous que le simple fait d’étreindre peut l’éloigner un peu plus.

« Le contact interpersonnel est un mécanisme si puissant que même les objets dont le contact est stimulé par une personne peut transmettre un sentiment de signification existentielle », écrit Sander Koole, chercheur principal de l’étude.

3. Étreindre favorise la production de dopamine.

C’est ici que les câlins commencent à ressembler étroitement aux médicaments. Le flux de dopamine est déclenché par l’abus de médicaments. Elle peut amener à des moments d’élévation, mais quand l’effet retombe, cela peut engendrer une grave dépression. Des niveaux bas de dopamine peuvent contribuer à des maladies telles que Parkinson et les troubles de l’humeur.

Étreindre stimule la production de dopamine à des niveaux durables, non-nuisibles.

4. Les bébés câlinés sont moins stressés que les adultes.

Chers parents, câlinez vos bébés. Serrez vos enfants dans vos bras, et aidez-les à grandir et à devenir des adultes plus décontractés. C’est de cela dont le monde a le plus besoin; d’adultes plus détendus.

5. Étreindre renforce le système immunitaire.

Certaines recherches indiquent que les étreintes sécrètent des hormones qui remplissent des fonctions immuno-régulatrices, ayant un profond impact sur la santé de notre système immunitaire.

Les câlins changent la façon dont notre corps gère le stress, à la fois sur le plan physique et social.

6. Étreindre crée un équilibre pour le système nerveux.

Notre peau contient un réseau de petits centres de pression en forme d’oeuf appelés corpuscules de Pacini. Ces centres de pression peuvent détecter le toucher et communiquer avec le cerveau par le nerf vague.

Lorsque vous recevez un câlin, ou que vous êtes touché en général, cela change la conductance de la peau. Si c’est fait avec une bonne, intention, cela donnera place à un état plus équilibré du système nerveux.

Source : DePauw University psychologist Matt Hertenstein told NPR et 

Etude: www.psychologicalscience.org

Sandra Véringa

Une réflexion au sujet de « 6 raisons pour lesquelles que les câlins sont meilleurs que les médicaments, appuyées par des résultats scientifiques »

  1. F. Meyer

    Une remarque:
    Les bébés câlinés sont moins stressés que les adultes.

    ce ne serait pas plutôt comme la suite le laisse penser:

    Les bébés câlinés sont moins stressés (en tant qu’adultes./ en devenant adultes)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *