Devriez-vous apprendre aux enfants à partager?

de | 30 mars 2018

Devriez-vous apprendre aux enfants à partager?

apprendre-aux- enfants (3)

Il y a une politique de partage à la maternelle de mon fils. C’est une coopérative parentale, nous devons donc avoir des politiques de ce genre pour faire face à des situations de ce genre. La politique est que l’enfant peut garder un jouet autant qu’il le veut. Si un autre enfant veut le jouet, il doit attendre jusqu’à ce que le premier enfant n’en veuille plus. Nous allons même «mettre de côté» des jouets pour l’enfant s’il doit aller à la salle de bain, aller prendre son goûter, etc. de sorte qu’on ne lui prenne pas avant qu’il n’en veuille plus. Cela s’applique pour tout ce qu’il y a dans la cour ou à l’école que ce soient les balançoires, les trottinettes…

Au début, je ne me suis pas demandée pourquoi c’était la politique. Je l’ai juste appliquée, parce que c’était la règle, et pour moi ce n’était pas un problème. Les enfants connaissent tous la règle, donc après les deux premières semaines à l’école, ils ne piquent pas de crise quand vous leur dites, « Tu pourras l’avoir quand Sally Jo n’en voudra plus. » Mais dernièrement, j’ai remarqué une attitude totalement différente concernant le partage dans d’autres endroits où nous allons, et je commence à vraiment savoir pourquoi c’est la politique de l’école.

Deux pratiques de partage douteuses

J’ai vu quelques exemples de pratiques douteuses de partage récemment. La première vient d’un bon ami à moi. (Et j’espère que ça ne la dérange pas que j’utilise son histoire comme exemple.) Elle et son enfant de deux ans étaient au parc un jour. Il avait apporté une petite voiture à la maison pour jouer avec. Un autre enfant, un peu plus âgé, voulait jouer avec la voiture et a demandait au fils de mon amie de lui donner la voiture. Les deux enfants ont commencé à se chamailler, et l’autre mère dit à son fils: «Je suppose que sa mère ne lui a pas appris à partager. » Peu importe le fait que la voiture lui appartienne et que lorsque quelqu’un vous demande de partager, « Non » est une réponse tout à fait légitime.

apprendre-aux- enfants (2)

 

Apprendre aux enfants à partager

Ma deuxième histoire est arrivée un matin au centre de loisirs local. Le vendredi matin, ils remplissent la salle de gym avec des tonnes de petites structures d’escalade et des voitures en plastique, des tricycles, des grosses boules, et même un château gonflable. Fondamentalement la salle de jeux de rêve d’un enfant en bas âge. Il y a cette une voiture rouge, mon fils aime vraiment jouer avec, et la dernière fois, nous y sommes allés, il a joué avec tout le temps où nous étions là. Mon fils est assez grand maintenant pour que je reste sur le côté à le regarder. De là, j’ai vu une mère dont le fils voulait conduire la voiture approcher mon fils à plusieurs reprises, en disant: « OK, maintenant il est temps que lui laisses la voiture! » Bien sûr, il l’ignora, et finalement elle a renoncé. Il y avait un million d’autres petites voitures pour son fils, y compris une presque identique à celle de mon fils.

Leçons du monde réel

Je ne suis pas d’accord avec l’approche des mères dans l’une de ces situations. Je pense que c’est très mauvais d’apprendre à son enfant qu’il peut avoir quelque chose que quelqu’un d’autre a, tout simplement parce qu’il le veut. Et je peux comprendre le désir de donner à vos enfants tout ce qu’ils veulent, mais c’est une bonne leçon pour vous deux d’apprendre que ce n’est pas toujours possible, et vous ne devriez forcer d’autres personnes à vous donner ces choses.

En outre, ce n’est pas comme ça que les choses fonctionnent dans le monde réel. Quand votre enfant sera adulte, il va penser que tout ce qu’il voit lui appartient.

Si vous doutez de mon raisonnement, pensez à votre propre vie d’adulte au jour le jour. Vous ne pourriez pas passer devant quelqu’un à la caisse de l’épicerie juste parce que vous n’avez pas envie d’attendre. Et la plupart des adultes ne prendraient pas quelque chose à quelqu’un, comme un téléphone ou une paire de lunettes de soleil, juste parce qu’ils veulent les utiliser.

apprendre-aux- enfants (1)

 

Apprendre aux enfants à partager

C’est difficile, comme beaucoup de choses  lorsqu’on est parent, mais apprenons à nos enfants à faire face à la déception, parce que cela arrive. Et nous ne serons pas toujours là pour régler les problèmes pour eux. Apprenons-leur à obtenir ce qu’ils veulent grâce à la diligence, la patience et au travail acharné.

Comment vous sentez-vous à propos de la notion de partage en ce qui concerne les jeunes enfants? Je sais que vous n’avez probablement pas de «politique», je n’en avais pas non plus avant la politique de la maternelle. Maintenant, je remarque que les parents en ont de nombreuses. Je me demande si nous devrions débattre un peu plus sur le sujet.

Source Devriez-vous apprendre aux enfants à partager?

Toute reproduction interdite sans notre permission

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *