Les hommes gentils ne sont pas toujours des hommes bons-La déception à laquelle nous devons tous faire face une fois au cours de notre vie

de | 18 mai 2017

 

 

hommes bons

Les hommes gentils ne sont pas toujours des hommes bons

Image crédit : pxabay

Les hommes gentils ne sont pas toujours des hommes bons – La déception à laquelle nous devons tous faire face une fois au cours de notre vie

En lisant le titre, vous vous demandez fort probablement si votre mari ou votre conjoint sait faire la distinction entre les deux.

Permettez-nous de vous expliquer la grande différence entre les deux.

Les hommes gentils ne sont pas toujours des hommes bons:

Un homme gentil est celui que vous trouverez charmant dès la première rencontre. Il maîtrise le concept du « petit mensonge », le genre de mensonge que vous dites aux autres juste pour ne pas briser leur cœur. Ainsi, il enveloppe le mensonge dans un beau papier d’emballage et vous le présente.

En revanche, un homme bon vous dira « où ça en est » – parce que son intégrité sera remise en question dans sa propre conscience.

Un homme gentil fait ce qu’il a à faire afin d’avoir quelque chose en retour – il ne vous dira pas qu’il veut quelque chose en retour – mais c’est ce qu’il cherche en réalité.

Tandis qu’un homme bon prendra la peine de faire suffisamment sortir sa femme pour en savoir plus sur elle et s’il y a vraiment quelque chose en contrepartie, ça sera juste un bonus.

Un homme gentil s’inquiète de sa réputation auprès de ses amis, de ses pairs et de son cercle social, alors qu’un homme bon ne s’inquiète que de son caractère.

Il est également essentiel pour un homme gentil d’être validé et accepté, alors qu’un homme bon s’auto-valide et n’a pas besoin d’être accepté par les autres.

Un homme gentil vous mènera en bateau avec des intentions peu claires tandis qu’un homme bon ne maintiendra aucune ambiguïté entre vous et lui.

Un homme gentil n’a pas de limites, juste pour pouvoir avoir l’air sympa. Un homme bon a des limites claires – et c’est ce qui lui permet de gagner la confiance de ceux qui l’entourent.

Un homme gentil fera tout par rapport à la femme à laquelle il s’intéresse actuellement, alors qu’un homme bon accordera l’attention adéquate, car il n’est pas à court de temps.

Un homme bon va blâmer tout son entourage pour la détérioration de son sort et des circonstances, alors qu’un homme bon demeurera toujours responsable de ses actes et se rendra toujours compte de ses actions.

Un homme gentil fera des promesses sur des choses qu’il sait intérieurement qu’il ne peut réaliser, alors qu’un homme bon fera des promesses qu’il sait qu’il peut tenir.

Un homme gentil veut jouer le chevalier servant, mais s’empresse de disparaître rapidement lorsque la situation tourne au vinaigre. Un homme bon sait que ce n’est pas son travail de secourir qui que ce soit, mais volera à tout moment à votre secours si nécessaire.

Un homme gentil se débarrassera de toute personne ou de tout ce qui ne lui est pas utile. Un homme bon respectera la dignité inhérente d’une autre personne et la traitera avec bienveillance, même si celle-ci n’a plus aucun rôle à jouer dans son plan de vie.

Un homme gentil manque de capacités de leadership et se contente de laisser les autres guider sa vie. Un homme bon prend en charge sa vie et devient le maître de son destin.

Un homme gentil fera tout pour éviter d’hurter les sentiments d’une autre personne, alors qu’un homme bon a conscience que parfois, la meilleure chose que l’on puisse faire pour une autre personne peut initialement être blessant, mais peut s’avérer utile au final.

Un homme gentil dira ce que les autres veulent entendre, alors qu’un homme bon dira ce que les autres ont besoin d’entendre.

Un homme gentil ne s’excusera pas même s’il a tort parce qu’il pense que cela fait de lui quelqu’un de faible. Un homme bon n’a aucun mal à s’excuser et prévoit même une action en réparation.

Un homme gentil vit pour lui-même et pour ses propres désirs, alors qu’un homme bon vit au service de l’humanité.

Au bout du compte, la difference majeure entre un homme gentil et un homme bon est qu’un homme gentil s’intéresse aux apparences et à la forme. Un homme bon s’intéresse au caractère et à la moralité.

Un homme gentil suit la voie de la facilité. Un homme bon se consacre à son propre développement et est prêt à faire le travail nécessaire pour devenir un homme meilleur. L’homme bon sait qu’il n’atteindra pas ses objectifs en empruntant des raccourcis dans la vie, dans les affaires ou dans les relations.

Un homme bon fera le travail nécessaire et récoltera ensuite les bénéfices, alors qu’un homme gentil regarde les choses avec envie.

Si vous êtes un homme gentil, pas de soucis. Vous pouvez toujours devenir un homme bon.

Pour ce faire, vous devez commencer à dire la vérité, à prendre possession de votre vie et de vos choix, et commencer à vivre pour un but plus élevé.

Commencez à prendre des décisions qui s’accordent avec un homme bon et changez votre approche de vie.

Si vous êtes un homme bon, merci pour tout. Le monde a besoin de plus personne comme vous.

Lisa Vallejos

Source Les hommes gentils ne sont pas toujours des hommes bons :  Elephant Journal

9 réflexions au sujet de « Les hommes gentils ne sont pas toujours des hommes bons-La déception à laquelle nous devons tous faire face une fois au cours de notre vie »

  1. Lysiane

    En fait vous evoquez plus le comportement d’un manipulateur qui utilise la gentillesse…

    Répondre
    1. speedoflight

      j’y ai pensé moi aussi (les pervers narcissiques et leurs victimes) !

      Répondre
  2. speedoflight

    … oui mais à force d’être bon tout le temps, on devient con. un équilibre serait mieux pour tout le monde !

    Répondre
    1. Lesandwish

      C’est vrai ! D’où la nécessité de travailler notre sens critique et de l’observation pour différencier les profiteurs des gens qui méritent notre attention.
      Nul besoin d’être bon tout le temps, mais d’être tout le temps bon avec les bonnes personnes 🙂
      Les autres ne méritent ni colère ni mépris, seulement notre ignorance. Faute de bonté, ne faisons pas preuve de méchanceté…

      –> Plus facile à dire qu’à faire, mais l’important est d’essayer du mieux que l’on peut !

      Répondre
  3. Loeuillet Jp

    Merci beaucoup pour tout bonne journěě et que la lumiere vous inonde et avec la joie et le bonheur que je vous envoie

    Répondre
  4. Lesandwish

    Définition de gentil :
    [Du point de vue social, moral]
    1. [En parlant d’une action déterminée]
    a) Dont l’action est prévenante, délicate, agréable (pour les autres).
    b) Qui manifeste la bienveillance, les sentiments amicaux (de quelqu’un
    2. [En parlant d’un comportement habituel, durable]
    a) Dont l’attitude ou le comportement est constamment agréable (pour les autres).

    Alors oui on peut y voir une forme de superficialité, mais arrêtez, par pitié pour la langue française et l’intelligence commune, d’opposer par le sens des mots complémentaires.
    A quel moment dans la définition du mot gentil voit-on transparaître une quelconque forme de manipulation ? Qui par contre suinte de tout cet article.

    Faisons un exercice simple :
    – « Un homme gentil fait ce qu’il a à faire afin d’avoir quelque chose en retour  » – Non, un manipulateur fait ça, et il utilise la gentillesse pour manipuler. Essayons de nuancer car la réalité n’est pas binaire.
    – « Un homme gentil n’a pas de limites, juste pour pouvoir avoir l’air sympa » – Je suis désolé mais moi qui parle français, je ne trouve pas ça gentil. Manipulateur encore une fois, oui.
    – « Un homme bon va blâmer tout son entourage pour la détérioration de son sort et des circonstances » – Pardon ? Ah ! Vous vouliez mettre « gentil » justement là, d’accord, admettons. PARDON ? Vous trouvez ça gentil de blâmer tout le monde pour ses fautes ? Pas moi.
    – « Un homme gentil veut jouer le chevalier servant, mais s’empresse de disparaître rapidement lorsque la situation tourne au vinaigre » – On se répète, mais bordel c’est tout sauf gentil ça ! C’est être lâche, pas gentil.

    Alors faire un débat de philo sur la différence entre la superficialité, le temps court de la gentillesse et la durabilité dans un temps long de la bonté, pourquoi pas. Mais dire que quelqu’un de gentil est manipulateur c’est à la fois faux et dangereux pour la compréhension de la langue française.
    Merci de remplacer les mots « gentil » par « manipulateur » ou de retravailler le contenu de cet article…

    Répondre
    1. Maya

      Très justement dit. Le ‘gentil, de l’article ‘joue au gentil.
      Il utilise le langage du ‘gentil,… pour avoir une certaine emprise
      Ne dit-on pas ‘trop gentil pour être honnête, !? …

      Répondre
  5. veritas

    C est une lubie de croire que les Hommes font les choses sans intention. Tout le monde à des attentes exprimées ou pas. Et les femmes bien plus qu’ un homme car quand elle regarde un homme elle voit ce qu’ il peut devenir. Donc c est l hôpital qui se moque de la charité. Et c est la réponse du berger à la berbère.

    Répondre
  6. Sophie

    Super article!

    je crois toutefois qu’il y a une coquille…

    Un homme bon (ÇA DEVRAIT ÊTRE GENTIL) va blâmer tout son entourage pour la détérioration de son sort et des circonstances, alors qu’un homme bon demeurera toujours responsable de ses actes et se rendra toujours compte de ses actions.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *