Savez-vous ce qui différencie une personne empathique d’une personne sensible ?

de | 27 novembre 2017
personne empathique

Savez-vous ce qui différencie une personne empathique d’une personne sensible ?

image crédit : Shutterstock

Savez-vous ce qui différencie une personne empathique d’une personne sensible ?

Il existe différents types de personnes dans le monde, et la société a donné un nom pour décrire chacun d’entre eux et la façon dont les gens interagissent ensemble. Parmi ces personne on retrouve les personnes sensibles et les personnes empathiques. On confond souvent les deux, alors qu’en réalité, ces personnes sont bien différentes.

Ce qui différencie une personne empathique d’une personne sensible :

On les confond souvent car les empathes et les personnes très sensibles partagent certains traits. Ces personnes ont besoin de passer du temps seules, elles sont sensibles aux sons, aux lumières et aux odeurs,  préfèrent éviter les grands groupes de personnes et sont facilement sur-stimulées. Comme les personnes très sensibles et les empathes ont du mal à passer d’une situation très stimulante à une stimulation faible, il leur faut souvent du temps pour se détendre à la fin de la journée.

Une autre ressemblance entre ces deux types de personnes est qu’elles ont tendance à préférer les environnements naturels. Elles ont aussi toutes les deux une vie intérieure abondante et un fort désir d’aider les autres. Les personnes très sensibles et les empathes sont introvertis, même s’il est plus probable qu’un empathe soit extraverti. Cependant, les similitudes s’arrêtent ici.

Les empathes prennent l’empathie au niveau supérieur, et beaucoup de religions et de traditions croient que ces personnes peuvent ressentir l’énergie qui est donnée par une autre personne.

Cependant, les psychologues et les psychiatres n’ont pas encore déterminé ce qui permet exactement aux empathes de se connecter à un niveau aussi profond aux autres autour d’eux, ou pourquoi ils peuvent souvent se connecter profondément avec la nature et les animaux.

Pour de nombreux empathes, cela signifie qu’ils intériorisent les expériences des autres, y compris les émotions, les sentiments et même la douleur. Parfois, les empathes sont incapables de faire la distinction entre leur souffrance et celle de leur entourage. Cela peut provoquer du stress et de la confusion chez les personnes qui ne réalisent pas qu’elles sont empathiques puisqu’elles ne reconnaissent pas que ce qu’elles ressentent vient des autres.

Lorsqu’on examine l’empathie par rapport aux personnes très sensibles, il est important de reconnaître qu’il existe différents niveaux d’empathie et que ces deux distinctions ne s’excluent pas mutuellement. Certaines personnes très sensibles sont aussi des empathes, alors que toutes les personnes très sensibles ne sont pas des empathes.

Il existe le spectre de l’empathie.

D’un côté, il y a les psychopathes, les sociopathes et les narcissiques qui manquent gravement ou souvent d’empathie. Après cela, certaines personnes ordinaires ont une certaine dose d’empathie envers les autres. Viennent ensuite les personnes les plus sensibles qui sont plus empathiques que la moyenne, et enfin les empathes, qui sont les plus empathiques.

La sensibilité et l’empathie sont des cadeaux précieux que tout le monde devrait rechercher chez les autres, et tous devraient les célébrer.

Ce sont ces dons qui nous permettent de nous connecter aux autres pour rendre le monde meilleur en apportant plus d’harmonie et un sentiment de connexion plus profond entre les gens, les animaux et la nature.

Savez-vous ce qui différencie une personne empathique d’une personne sensible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *