Image crédit : depositphotos.com

13 règles que les femmes sages suivent dans leur vie quotidienne

On dit que la spiritualité unit et que les religions divisent. Les femmes sages savent que se plaindre est une perte de temps. À partir de 40 ans, les femmes deviennent plus capables de réaliser toutes les qualités potentielles qui existent en elles.

Alors elles veulent devenir des femmes sages, elles sont conscientes de leurs nombreux pouvoirs. Elles disent la vérité avec compassion, et ne partagent pas ce qu’elles n’aiment pas.

Ces femmes sont capables de n’avoir aucune rancoeur ni douleur lorsqu’elles reviennent sur le passé, elles suivent leur intuition, méditent à leur façon, défendent bec et ongles ce qu’elles aiment le plus, choisissent leur chemin avec le cœur, écoutent leur corps, improvisent, ne se plaignent pas et rient.

Elles ont la main verte et ont un très bon contact avec les animaux. Au début, elles apprennent à aimer ce qu’elles font, puis encouragent les autres à évoluer. Elles sont capables de faire la différence entre ce qui est fragile et ce qui a de la valeur.

Plus on vieillit et plus on apprend.

Observer de manière compatissante nous apprend beaucoup de choses, et les femmes sages passent beaucoup de temps à observer. Ces femmes sont capables de changer le monde pour les prochaines décennies, mais si elles ne le font pas maintenant, elles ne le feront probablement jamais.

Quand on s’assoit en cercle et en silence, on réalise qu’il y a un lien spirituel avec le pouvoir de transformation. La spiritualité, la physique quantique, et le bouddhisme affirment la même chose : tout et tout le monde est connecté et, par conséquent, ce que chacun fait influence le monde.

Si les femmes prenaient part au processus de paix, tout serait tellement plus simple, mais ce sont des hommes alpha qui négocient. Nous possédons de nombreuses ressources particulièrement puissantes auxquelles nous ne faisons pas attention, comme la connaissance intuitive.

Voici les règles des femmes sages, extraites du livre de Jean Shinoda « Les femmes sages ne se plaignent pas »:

– Les femmes sages ne vivent pas pour se plaindre, elles génèrent des changements.

– Les femmes sages se débarrassent des « si…. »,

– Les femmes sages ont confiance en leur intuition.

– Les femmes sages sont audacieuses.

– Les femmes sages se fondent dans la nature et ses saisons.

– Les femmes sages méditent à leur façon, pendant les activités quotidiennes et simples, comprenant l’importance
« d’écouter le silence ».

– Les femmes sages défendent fermement leurs intérêts.

– Les femmes sages décident de leur chemin avec le cœur.

– Les femmes sages disent la vérité avec compassion, ignorant les obligations sociales.

– Les femmes sages sont à l’écoute de leur corps, se réinventent selon leurs besoins et savourent ce qu’il y a de
positif dans leur vie.

– Les femmes sages improvisent, s’investissent et soutiennent la communauté avec leur sagesse.

– Les femmes sages ne cherchent pas à avoir la reconnaissance des autres, elles apprennent à s’accepter telles qu’elles sont. Elles acceptent leurs rides et leur corps. Elles apprennent à prendre soin d’elles-mêmes et à se respecter.

-Les femmes sages savourent les aspects positifs de la vie et les partagent avec simplicité