11 signes que vous êtes une personne incroyablement intense

de | 12 février 2016

intense person

11 signes que vous êtes une personne incroyablement intense

Les personnes intenses. Ce sont les radicaux de la société, les misanthropes du monde, et les rabat-joie de conversations polies et amicales.

Si vous êtes souvent passionné, irrité, fervent, frénétique, véhément et atrocement ardent … vous êtes probablement une personne incroyablement intense ou atrocement Intense

Vous pleurez sur les épaules d’inconnus, partagez vos plus sincères malheurs avec des collègues à leur insu et passez des heures à écrire des sonnets à des amis Facebook sans méfiance … qui finissent plus tard par vous bloquer.

La vérité est que les gens, souvent, ne comprennent pas les gens intenses. Et voici pourquoi …

Signes que vous êtes une personne incroyablement intense:

Vous affichez ouvertement vos sentiments.

Vous avez tendance à vous ouvrir à de nouvelles personnes avec une rapidité incroyable. Vous n’embellissez pas la façon dont vous vous sentez et êtes souvent franc avec beaucoup d’humour. Vous ne vous souciez pas de savoir si les gens savent comment vous vous sentez vraiment.

Tout vous tient vraiment à cœur

Avouons-le, il y a certaines choses qui ne vous passionnent pas. Soit vous êtes vraiment passionné par quelque chose soit vous ne vous en préoccupez pas du tout. Aucun compromis possible. Lorsque vous trouvez votre passion, vous vous battez pour elle. Avec cela à l’esprit…

Vous vous battez sans restriction.

Quand vous entrez en conflit avec quelqu’un ou quelque chose, c’est un combat à mort. Votre intensité ne se manifeste pas toujours sous forme d’agression pure cependant. Vous avez tendance à être intelligent là-dessus, vous calculez. Ne croisez pas une personne intense. Ils vous le feront regretter.

Vous parlez de façon concise et avec conviction.

Vous ne dites jamais rien que vous ne pensez pas vraiment. Vous parlez bien, mais plus important encore, les mots que vous employez ont un certain poids. Vous parlez avec conviction chaque fois que vous ouvrez votre bouche.

Vous êtes sincère.

Vous avez tendance à ne pas prendre de pincettes quand il s’agit d’aller droit au but. Quand vous dites quelque chose, vous le pensez, que ce soit positif ou négatif. Vous êtes sincère.

Vous voulez un échange constructif.

Les conversations sur la météo ou les scores des derniers matchs de football ne vous intéressent pas du tout. Vous voulez une conversation constructive, pas quelque chose d’actualité et d’insensé. Vous aimez les choses que ce soit constructif. La politique, la philosophie, la foi, la société – font partie des sujets qui vous intéressent.

Vous soulevez des questions gênantes et potentiellement embarrassantes dans des conversations normales.

Vous parlez de divorce, de vie intime, de religion, de » politique, de maladie mentale, d’hémorroïdes …

Vous êtes parfois de mauvaise humeur et d’humeur changeante.

Un jour, vous allez ouvrir votre âme. Le lendemain, vous ignorez tout.

Vous êtes connu pour être « collant » dans les relations.  

Vous êtes émotionnellement très expressif.

Vous pouvez devenir facilement émotionnel quand vos lisez un livre, regardez une émission ou un film.

Quand Jack est mort dans Titanic, et quand Dobby est mort dans Harry Potter … vous avez pleuré pendant des jours.

Si vous pouvez vous retrouver dans plus de la moitié des signes ci-dessus, vous êtes probablement une personne très intense. Si votre cœur est interpellé à la lecture de cet article  … s’il vous plaît … partagez vos histoires et vos expériences ci-dessous.

Claire C.

Après personne incroyablement intense voir aussi:

53 réflexions au sujet de « 11 signes que vous êtes une personne incroyablement intense »

  1. enebre

    à 90% j’ai ce problème relationnel, juste que je ne pleure plus comme une madeleine, je suis arrivé à contrôler cette émotion.
    Je vous remercie d’avoir exprimé cet état d’être de manière positive, alors que nous finissons toujours par être rejeté par tout le monde, tôt ou tard c’est un devenir certain pour nous, même en le sachant on se fait encore avoir.

    On ne peut pas changer et on ne le veux pas, car nous croyons être plus juste de cette façon, moins hypocrite, moins autruche, moins fuyant et surtout plus positif.

    Oui profondément anti fleur bleu pour lesquels tout le monde est beau et gentil, alors que la réalité c’est juste l’inverse, ceci est un monde plein d’hypocrites qui fomentent et organisent les pires choses de l’humanité.

    Qui nous passent des lois anti-critiques, ils cherchent la cautérisation de l’esprit éveillé et donc « critique ». C’est grâce à la critique et à l’exemple d’un être suprême que l’on peut s’améliorer, et voilà que nos élites veulent supprimer Dieu et l’Esprit.

    Bientôt avec le poison que déverse Fukushima le phytoplancton oxy-générateur sera mort partout sur la planète et les espèces dépendantes de l’oxygène périront, déjà le plancton est attaqué car les cétacés meurt, les dauphins ont un besoin important de l’oxygène en surface de l’eau, les oiseaux ne trouvent plus de petits poissons et meurt par millions, etc…

    Nous serons les suivant très bientôt, assez loin quand même dans cette chaîne alimentaire, mais nous en dépendons. De l’oxygène surtout, le phytoplancton est un plus important générateur d’oxygène que les forêts. L’hypoxie nous guettes davantage que la sécheresse.

    Répondre
    1. dihya

      WAWOO j’ai eu la chair de poule en lisant cet article…c’est fantastique ce que je viens de lire, je crois, enfin je découvre mon monde.

      Répondre
    2. gilquart

      ENEBRE TOUT CELA EST JUSTE JE SUIS ENTIEREMENT D ACCORD AVEC VOUS JE SUIS MOI ET SUIS CONTENTE DE L’être

      Répondre
    3. DIEZ BEATRICE

      TOUT EST DIT…..cet article raconte ma vie ,ma façon d etre et de me comporter ,je ne conçoit pas de vivre autrement ,ma réalité ,ma vérité ,ma façon d etre positive, mal grès l entourage qui souvent ne comprend pas ,me fais pensée que je suis quelqu un d intense ,je prend tout a coeur, trop, car je passe beaucoup de temps a pleurer et me demander si un jour prochain les autres finiront par voir et comprendre les gens comme nous…..J aime cet article car je sais que je ne suis plus seule et surtout pas folle d etre qui je suis…….Je met un point d honneur a la sincérité et l honnêteté .Merci

      Répondre
  2. Witczak Julie

    Ce texte est vrai. Et je me reconnais totalement dans tous ces signes. En effet, Être une personne Intense au quotidien, c’est bien, car on est une personne entière. Et d’un autre côté, cela peut également peser au quotidien. En effet, tous le monde n’est pas comme nous, nous sommes des lumières et les autres sont comme moins éclairés.. donc parfois la lumière que nous sommes peuvent leurs faire mal aux yeux, donc ils rejetent ou s’éloigne de nous pendant qu’on est bizarre lol
    =)
    Donc à toutes personnes dites Intenses, gardez votre lumière, soyez-vous et ne changez pas, car vous êtes des personnes magnifique.
    P.S: J’ai mis beaucoup de temps à comprendre ceci. Et j’ai aussi eu mes périodes noirs, maiq c’est passez et aujourd’hui c’est que du positif.

    Répondre
      1. Philippe

        Je me pose la même question Jacques.
        Mon épouse n’est pas comme moi, elle ne me changera pas, ne le souhaite pas et moi non plus ; toutefois nous nous complétons bien et elle est mon garde fou quand par moments je suis dans le trop ou pas assez.

        Répondre
      2. Maëllys

        :-))) OUUUUhhhh que c’est dur … parfois !!! 😀
        Pour aider, nous avons convenu d’un mot … un truc passé entre nous 2, comme un code, avec un coté positif humoristique (on dédramatise ! 😀 )
        et quand l’un va trop loin :
        Vite le mot ! et Hop ! Calme …..
        C’est un exercice, un travail de longue haleine 😀 mais … d’efficacité redoutable et éprouvée !

        Répondre
    1. Maëllys

      Merci pour cet article
      et à Julie Witczak (ainsi qu’aux autres personnes aussi ayant partagé 🙂
      … Des expériences ? ouhhh mais elles sont si multiples !
      Il faut reconnaître que ce n’est pas simple d’être « une personne incroyablement intense » !
      Que de problèmes (graves) avant de trouver le « bon bouton » et d’en faire du positif !
      Souvent incompris, nous en prenons souvent pour notre grade !
      Pour ma part, j’ai transformé ce don,
      – oui oui j’appelle cela un don de la nature, de l’univers, de Gaïa, de … chacun donnera le nom qui lui convient, que l’on cultive ensuite (ses choix !) –
      aujourd’hui j’aide les gens, étant depuis ma plus tendre enfance dans le soutien et le soin des animaux, sans trop le savoir à l’époque, et bien aujourd’hui j’aide, à mon degré, l’humain, l’animal, le vivant, l’énergie …
      J’ai decidé , un jour, de franchir le cap et je suis devenue (ce que j’étais) : guérisseuse magnétiseuse.
      Un ami, vieux sage 😀 , m’avait dit : Tant que tu ne l’accepteras pas : tu vivras mal. … et Il avait raison cette ami à la longue barbe blanche :-)))
      Ce qui ne m’empêche pas d’avoir de « joyeux » grands coups de gueule !
      Un TRES GRAND MERCI pour vos articles de qualité !
      Merci aux auteurs
      et bisous à tous,
      Maëllys

      Répondre
      1. Berthet Caroline

        Merci pour cet article et ce message Maëllys ! J’ai franchement l’impression de me lire en vous lisant ! De nombreuses fois moi aussi on m’a dit que j’avais un don. Je le savais intérieurement mais n’était pas encore apte à le mettre en pratique vraiment. Alors je le pratique à ma façon dans ma vie quotidienne. Ce don est entre celui de l’écriture et de « la parole inspirée ». Je me surprends encore parfois à dire et à écrire des choses qui se révèlent être vraies sans que je le sache vraiment. Tout cela est basé sur mes sensations et multiples ressentis. Pour faire simple, à la manière de Neale Donald Walsch, j’entretiens mes propres « Conversations avec Dieu ». Et parfois ( ce que j’adore !), c’est qu’il s’invite lors des nombreuses conversations que je peux avoir avec les gens que je côtoie. Et là, c’est énorme, car les gens ne sont pas insensibles à ce que je dis et souvent ils me regardent d’un air hébété comme abasourdi, où avec un large sourire fendant leur visage me disant là que oui bien sûr ils reçoivent le message 5 sur 5.
        Donc une fois les difficultés que nous rencontrons sur notre chemin dépassées, la Vie peut enfin prendre son ampleur dans un espace de co-création.
        Caroline.

        Répondre
        1. Xavier leboeuf

          Wohhhh moi aussi je recois des réponses et des messages par des voix jarrive tlm a pensé et a me concentre sur des gens desfois que jentrnd des voix qui en ressort

          Répondre
      2. LEFEVRE

        Bonjour Maëllys,
        J’aime beaucoup votre commentaire et me retrouve complètement dans ce dernier !
        Je suis aussi une personne incroyablement intense et empathique…. Et comme vous depuis très longtemps déjà je suis convaincue d’avoir un don de réparation, guérisseuse magnétiseuse, je ne sais pas, mais je sens au profond de moi que j’apaise les gens, que je les comprends car j’entends ce qu’ils me disent, je ressens leurs meaux, j’ai une relation aussi très particulière avec les animaux qui viennent et « discutent » avec moi avec beaucoup​de facilité, mais aussi avec les plantes etc . Malgré tout ce que je ressens, je ne sais quoi en faire et ne sais comment mettre en application et en action ce don ? Pouvez vous m’aider me dire comment faire pour développer ce don ? Comment avez-vous fait ? Je souhaite de plus en plus aider les autres mais différemment de ce que j’ai fait jusqu’à présent (là depuis 10 ans je travaille auprès d’enfants handicapés dans l’éducation nationale, mais je ne suis pas reconnue, n’ai pas le droit de mettre en pratique mes connaissances, relaxation….et ne gagne absolument pas ma vie 33h30/semaine pour 900€/mois, et par conséquent je suis obligée de travailler ailleurs pour payer mes factures, je fais du babysitting). Tout ce travail me prend énormément de temps et puise mon énergie,et du coup, j’ai l’impression de m’éloigner de plus en plus de ma fonction première…. Cela m’attriste et surtout je ne suis plus satisfaite de la vie que je mène, j’ai réellement l’impression de passer à côté de ce pour quoi je suis faite….. Alors le temps s’écoule et mon insatisfaction grandit…. Pouvez vous m’aider et m’indiquer éventuellement des outils ou conseils afin de développer mon don ?
        Merci beaucoup de votre réponse….
        Belle journée

        Répondre
    2. Xavier leboeuf

      Exact les gens naime pas les réactions vive, ca le dit, nous on démontre notre vivacité par lintensiter .. ca pas un beau mélange avec tout ses humains endormis ahahah

      Répondre
  3. Sandrine

    Je m’y retrouve carrément je vis tout avec intensité !!!!
    J ouvre facilement mon cœur je raconte facilement la vie ainsi que mon passé
    Je parle ouvertement de tout meme d hémorroïdes comme si je parlais d un rhume
    J’ai pleuré 45 min top chrono après avoir vu le film 7vies j’ai pleuré pendant les 3/4 du film ma meilleure ennemie etc
    Jaime ou je n’aime pas c’est tellement vrai je ne sais pas faire dans la demi mesure tout se lit sur mon visage

    surement lié à mon hyper émotivité aussi !!!

    Mais s’il y a des inconvénients j’aime ce que je suis

    Répondre
  4. Magalie

    « Passionnée » « Je ne prends pas les gens avec des pincettes » « constructifs »(…) Tous ces mots font partie de mes phrases quotidiennes… Je m’y retrouve totalement… Merci pour ce bel article mais aussi pour les autres tellement bien écrits et à la portée de tout le monde.

    Répondre
  5. constant gilles

    Apres lecture de article et j’ai impression de lire mon cv sa me conforte de mes penses dans la confiance que je prends en faisant un travail sur histoire de mon histoire la vie quoi évolution les échec les succès les amours etc.et la par exemple je découvre que je dois faire partis des personnes incroyablement intense j’ai 49 ans cette année je suis comme me dis encore ma mère mes amis mes enfants toujours à l’affût d’un projet ou je crée un projet la par exemple encore j’ai lu votre article comme bq d’autres cette nuit j’ai passe nuit blanche soirée sympa des amis rentre a la maison a 3h et depuis écoute de la music je surf sur les réseaux je peaufine un nouveau projet d’ouverture d’une boutique terroir dégustations proposer aux touristes qui viennent découvrir l’Ardèche avec une prestation de qualité sur accueil la présentation du coin et des spécialités du pays mais avec un grand militantisme sur l’origine des produits l’échange entre les producteurs locaux pour dans l’assiette ou dans la boutique pour qu’il est une traçabilité sur tout ça gagner sa vie correctement en étant fière du produits proposé. Servi avec des coupures des trous Ardéchois et hop une légende un poème un historique du plats et une petite poire alcool ou liqueur de châtaignes en fait un lieux ou les clients se sentent vraiment comme a la maison et sa ce déroule dans ma propriété dans un cadre et une vue sympa bon j’arrête mais comme vous voyez ma vie et très intense et depuis le début avec un fil conducteur c’est de partager du bonheur et vivre l’amour a plein temps.
    Depuis maintenant 7 ans cette intensité qui me brûle au quotidiens j’ai après avoir croisé un magnétiseur qui m’a aiguillé sur la pratique de la médecine parallèle pour conjurer les brûlures, herpès zona eczémas psoriasis maux de tête migraine etc……..et la encore bien sur je ne suis qu’a la base de la découverte et donc pour ce qui est de vivre une incroyable intensité la vous êtes servis et vous en avez pour la vie et que de bonheur intense quand il y a guérison avec le patient l’ intensité émotionnel partager avec lui ci extraordinaire.
    Voila voila je vous lis régulièrement et merci pour ces infos et peut être à bientôt en Ardèche ou les lignes telluriques sont très puissante. Mon histoire commence par ma naissance au pied d’une chaîne cévenole qui s’appel le Tanargue ce non proviens du Tarn le dieu de tonnerre la montagne de feu la j’ai plus de temps mais je reviendrais vous comte mon expérience de la route du bonheur intense.

    avec mes hommages plus ensoleille.

    Gilles Constant

    Répondre
    1. villegas

      Je suis enfin rassurée de savoir que je ne suis pas la seule ,,,,cette article est d’une vérité déconcertante,,,ravi de le partager,,,,
      finalement je suis fière d’être comme je suis ,,,,et je vous le dis, instectivement intensément !!!!!!
      Béa

      Répondre
  6. isa

    c’est tout à fait moi, et les gens hélas dépourvus d’ampathie ou de cérébralité ne sont généralement pas sur la même longueur d’ondes.. je n’ouvre mon cœur que très rarement. Les gens devraient plus s’ouvrir et parler avec leur instinct.. ressentir les choses et aller au dela des apparences physiques..

    Répondre
  7. Alcyone

    Comme à l’habitude vos articles interpelle et l’ont s’y reconnait toujours, comme si vous aviez les mêmes clefs de contact ou du sur mesure, un peu comme en haute couture. Pourtant, pour ce qui est de l’intensité, je crois que c’est bien plus encore. On considère souvent à tort qu’une avalanche d’activité ou de sur émotion correspond à de l’intensité, certes s’en est bien. Mais au delà de ce que l’on apparente à ce qui n’est que de l’hyper….. de ce que vous voudrez, l’intensité se manifeste en revanche toujours dans l’immobilité du silence. Pourquoi ? l’Etre, ayant pu surgir enfin à la profondeur (malheureusement trop souvent engendré par les épreuves) se verra naître à l’intensité. Gros raccourci me direz vous, oui, car le chemin est très long. et il n’y a pas d’intenses sans cette étape qui fait mal. Chaque intense l’a connu à sa façon, chaque intense s’y reconnait et sait que c’est justement ça qui a fait de lui un intense, autrement, l’intensité peut s’avérer être encore une autre forme de superficialité bien déguisée. Pour ceux qui l’ont lu, l’Ange de Guitta Mallasz, l’a traduit dans toute sa transmission.
    Que dit-il ? Première injonction : BRULE
    Et oui, nous y voilà, brûle à tes petitesses, brûle à tes oripeaux et à toute ta superficialité.
    ON VA TE FAIRE PERDRE L’HABITUDE…. TU SERAS LABOURE PAR UNE RECHERCHE SANS REPIT. CE QUI ETAIT BON JUSQU’A PRESENT SERA MAUVAIS. CE QUI ETAIT MAUVAIS SERA BON. IL FAUT QUE TU RENAISSES. CE QUI EST GRAND — S’EFFONDRE. CE QUI EST DUR — S’EFFRITE.
    L’intense n’est qu’à ce prix. Malheureusement, L’ange à oublié de dire, si toutefois tu choisis ceci : ATTENTION TU SERA REJETE DE TOUTE PART. Car l’ancien n’aime pas l’intensité. Elle lui reflète en un instant ses TROP ET TROP PEU, ses velléités, ses médiocrités et vanités bien cachées, ses mensonges si bien gardés qui lui permettait d’endosser un costume ou trop petit ou bien trop grand pour certains. Et soudain, l’intensité surgit réduisant d’un seul regard les adeptes du miroir déformant. Mes amis, gardez vous bien de l’intensité en compagnie de ces adeptes là, vous les trouverez partout, car en guise d’ivresse, vous recevrez l’expulsion.
    Quand aux autres, pour qui l’intensité est une délivrance ou une simple nature, se croiser ressemble alors à un feu de joie.

    Répondre
  8. Frédéric Cotting

    Je recherche une 20ene de personnes comme ça pour un développement de business.
    Car tous ces gens savent où ils vont et avoir une destination bien ancré c’est la clé !

    10 sur 11, je ne pleure pas devant les films !

    +4179 4141614

    Répondre
    1. Alcyone

      Ca tombe bien, je suis entièrement disponible. On pourrait commencer déjà par repeindre les locaux en blanc; chui une spécialiste 2 couche, pas monocouche. Au fait le blanc, vous le préférez en mat ou satiné ???

      Répondre
  9. Mon Ange

    Comment dire, oui, je me retrouve dans bcp de choses, je suis authentique, on me l’a souvent dit, je suis un peu comme les enfants, je dis ce que je ressens, ce que je pense sur l’instant présent, je ne peux rien calculer, après, je ne suis pas du genre à blesser les autres, volontairement (je le précise, car nous pouvons, hélas blesser par inadvertance).
    Très réceptive aux changements de cycle (lune, alignements planétaire) d’où l’humeur hypersensible qui peut ressortir, je suis une idéaliste née.

    Merci pour cet article qui décrit les personnes intenses, j’ai encore appris des choses ce jour…Peut-être ce que je peux dire, c’est de ne pas renier ce qu’on est vraiment et d’être fier de cela.

    Répondre
    1. Alcyone

      Et bien voilà ce qui devait arriver, a finit par arriver. Tout s’est mis dorénavant en mode pulsar. Depuis son cœur le sonar de rayonnement émet maintenant un balayage lumineux à la surface toutes les secondes et demi sans discontinuer en direction de la radio fréquence Ange-évasion.com. En écoutant la page musicale ci dessous à partir de la 30eime minute jusqu’à la 38eime vous pourrez entendre la tonalité du son qu’il envoie.

      https://youtu.be/Pk52U72dcvE

      Répondre
  10. lyès OULDDRIS

    je vous remercie pour cet article qui m’a montré tout le travail que je suis en train de faire sur moi, puisque j’ai pu diminuer de cette intensité et de faire une espèce d’équilibre, et ce que je suis arrivé à comprendre c’est qu’il avait quelques degrés de trop dans cette intensité avec tout le bien qu’elle renferme en elle, mais finalement et paradoxalement, elle dissimulait silencieusement certaines zones d’inconfort!
    Arriver à garder tous ces signes qui caractérisent les personnes intenses, mais à juste-dose équilibrée m’a été d’un énorme apport, d’abord avec moi même, où je vie une harmonie intérieure, qui était instable auparavant, une régularité qui s’est installée progressivement dans mes émotions, moins d’impulsions, et inévitablement cette harmonie intérieure m’a sagement conduit vers de meilleures relations externes, acceptations de tous les autres avec toutes leurs différences, acceptation aussi et surtout de tout ce qui arrive, sans acharnement à vouloir tout maitriser même si pour de bonnes intensions, le réglage de mon intensité à la bonne dose m’a surtout amené à lâcher prise et d’avoir un grand sentiment de soulagement à se livrer aux vagues des jours qui me propulsent vers l’avant sans se soucier de la destination, être vrai, honnête, congruent, cohérent, spontané, marrant, sans intensité est pour moi un grand signe de sagesse et d’équilibre.

    Répondre
  11. GRUSON

    En lisant votre article, je comprends maintenant à quel point il m’est difficile de m’attacher et de trouver de vrais amitiés…Il est compliqué de rencontrer des gens qui ne vivent pas sous l’influence de notre société, qui réussissent à se détacher des choses superficielles de la vie. Effectivement, je parle de tout sans tabous, librement…J’ai parlé de la mort dernièrement avec mes collègues de travail, qui ont fini par couper court au débat car ils se sentaient gênés…Ouverte et spontanée, j’ai malheureusement compris que cette façon d’être attirait la malveillance car depuis l’enfance j’ai eu bien des déconvenues avec les autres. J’ai toujours eu l’impression de susciter la jalousie, en raison je crois de ma liberté de penser et d’être tout en me foutant complètement des « on dit ». Hypersensible, ces difficultés m’ont poussé malheureusement à vivre davantage pour moi-même et par moi-même. Tous les jours de la vie, j’ai souvent l’impression de ressentir les autres, m’obligeant à m’adapter à leurs états d’âmes, là où les autres ne se posent pas de questions. En général, je préfère être seule que de devoir m’accommoder des sujets de conversation des autres, pour lesquels je n’ai pas vraiment d’intérêt. Par contre, je considère cela comme un défaut chez moi, car les gens s’en aperçoivent je crois. Enfin, pour moi les mots sont importants. Quand je m’exprime chaque mot est choisi pour définir au mieux ma pensée et s’il le faut j’argumente pour être comprise, je ne parle pas inutilement. Quand je me rend compte que quelqu’un ne veut rien entendre, je ne bas pas pour qu’il se rallie à ma cause car je sais qu’il n’en a en général pas la capacité : l’ouverture d’esprit est un signe d’intelligence. Bref, j’avoue qu’être ainsi n’est pas facile au quotidien pour moi, mais le principal est que je sois vraie.

    Répondre
  12. Nathalie

    Je m’y retrouve vraiment c’est fou ! Souvent mes amis me disent:toi tu es une personne indépendante, entière, passionnée et intense dans ce que j’entreprends. C’est vrai que si dans un cours, je m’ennuie, je trouve que je fais du sur place, je vais laisser tomber. Je préfère me concentrer sur ce qui me passionne.
    Très émotive par moment mais plus sur des histoires qui terminent bien. Sur celles qui donnent l’horreur c’est plutôt la rage que j’ai. Jen’irai pas pleurer sur épaules d’inconnu et même de connus, je garderai ma peine pour quand je suis seule. Ma vie privée ne regarde que moi donc rien n’est divulgué sur fb mais les liens que je partage sont des liens qui me touchent pour certains personnellement pour d’autres pour réveiller les consciences et pousser les gens à l’action. Mais j’aime ce que je suis car au moins je suis humaine ! Pas de faux semblants, quand j’aime pas j’aime pas.

    Répondre
  13. Frattaglia

    Yep it’s true.
    Je n’aime pas trop ce gens d’articles mais celui ci malgré une appellation « bateaux et passe partout » du groupe de personnes désigné, est bon.
    Je m’y reconnais à 100% et je vois cette description comme positive. En fait j’ai ce tableau d’une partie de moi. Dommage que l’article commence mal) avant les différents points) et ne va pas plus loin…. Notamment sur la gestion de la personne

    Répondre
  14. Lambert

    incroyable…cette lecture des messages des internautes m’a surpris….Mais où êtes-vous donc ?…je veux vous rencontrer, même virtuellement, merci,

    olivier Lambert sur facebook (vignette boite de pandore)

    Répondre
  15. Ghyslain Roy Junior

    C’est moi tout craché.

    Dommage que sa se résulte par un célibat patenté.

    Répondre
  16. Aroha Universal

    Taxée souvent de « trop sensible, trop franche, trop généreuse, trop fantaisiste, trop électron libre, trop rebelle, trop d’humour, trop pas politiquement correcte et trop pas assez dans le moule… « .

    Bref, j’ai tellement de trop trop et de re-trop à mon actif que, tant dans ma vie perso que pro, je suis taxée d’insoumise, de fofolle, d’indécrottable révoltée et ingérable !

    Et à la finale, j’ai une bonne partie de mes connaissances à dos, et la petite partie restante qui me comprend. Merci à eux…

    Répondre
    1. nigenbenki

      Je comprends …
      Hormis pour ce qui est d étaler mes sentiments a tout va, les autres caractéristiques me définissent bien.
      Il paraitrai que nous fassions partie des gens « plus » intelligents ^^
      les gens qui ne vous comprennent pas ou ne le veulent pas n ont rien a faire dans votre vie, quelques amitiés sincères suffisent.

      Répondre
  17. Aroha Universal

    Taxée souvent de « trop sensible, trop franche, trop généreuse, trop fantaisiste, trop électron libre, trop rebelle, trop d’humour, trop pas politiquement correcte et trop pas assez dans le moule… « .
    Bref, j’ai tellement de trop trop et de re-trop à mon actif que, tant dans ma vie perso que pro, je suis taxée d’insoumise, de fofolle, d’indécrottable révoltée et ingérable !
    Et à la finale, j’ai une bonne partie de mes connaissances à dos, et la petite partie restante qui me comprend. Merci à eux… Et je vous aime tous, quelque soit votre camp !

    Répondre
    1. Christiane

      Ouais. Salut. Ton premier paragraphe me définie bien et m’amuse fièrement et cyniquement. C’est Christiane. Je viens de perdre ma job pcq je suis trop intense. À part la médaille qui vient avec l’intensité, je ne veux pas être « getthorisée » et/ou catégorisée, retranchée. Ma fierté sera que mon intensité sera utile et bienvenue. Jugée, dénigrée, mal interprétée, et congédiée malgré l’admirable définition. « So what  » l’admirable définition.! Pffff! J’capote. Pas si intensément…plutôt déçue et surtout dépourvue.

      Répondre
  18. Christiane

    ouais. Moi aussi, je me retrouve dans cette définition. Haut et fort avec cette honorable, glorieuse définition. Cela dit, si je me retrouve sur ce site ce soir, c’est parce que j’ai pitonné « les gens intenses ». Pouquoi? Parce que je viens d’apprendre que je vais perdre mon emploi que j’ai depuis 5ans parce que je suis trop intense. Et çà, c’est plus triste et surtout très très intense. Qu’en pensez-vous? J’ai beaucoup de peine. Je n’ai pas été méchante et où irrespectueuse et impolie. Je suis intense.

    Répondre
  19. Hassane Ali

    Je suis une personne intense. Car tout ce que vous citez ici décrit approximativement ma vie. Et je suis très heureux de savoir qu’enfin il y’a au monde des gens qui s’intéressent à nous.

    Répondre
  20. LAVERGNE

    Bonjour,
    Alors pourquoi je suis arrivée à lire cet article? Parce que je me demandais si nous pouvions avoir été un ange avant d’être ici en tant qu’être, puis, je me suis demandée qu’est-ce une personne intense et me voilà à écrire là.
    Se retrouver dans certaines caractéristiques et dire appartenir à une catégorie me paraît présomptueux, voire vouloir donner raison ou une raison dans la manière dont nous appréhendons le monde que l’humanité a forgé depuis l’aube des temps.
    Ne voit-on pas ce que l’on veut voir tout comme ne ressentons-nous pas ce que l’on veut bien ressentir? ¨Par exemple, combien décriront la flamme d’une bougie de la même manière avec les mêmes mots? » Je n’ai pas la réponse et vous?
    Oui, l’empathie a une force formidable, celle de comprendre, encore oui, les ombres de la vie peuvent parfois couvrir la lumière du soleil éternel, mais non, je ne suis pas plus différente de mon voisin ou d’un méchant vilain tout plein de mauvaise volonté,pourquoi? Parce que c’est une partie de la vie tels sont les cycles de toutes choses, le rythme ( de la vie organique, des états d’âmes) est en perpétuel mouvement, construire, détruire pour renaître. Un jour de pluie, un jour de soleil, un jour de tristesse, un jour de joie, une personne aux comportements négatifs est un enfant intérieur meurtri, plutôt que de juger pourquoi pas se demander qu’est-ce qui amène quelqu’un à détruire, à ne pas voir, à ne pas aimer? je ne souffre que de ce que je veux bien souffrir et aime de la même manière, pour en donner de l’attention et une intention. Ma réponse personnelle, toujours faire de son mieux et se pardonner si on y arrive pas parfois, tout comme pardonner aux gens qui n’y arrivent pas. Cela ne veut pas dire qu’il faut tout accepter, bien sûr, je préfère me décharger des énergies trop négatives et faciliter ma vie en me disant que quelques fois vaut mieux passer son chemin et tendre la main à des personnes qui veulent bien la recevoir, néanmoins, plus j’emplis mon âme de compréhension, mon esprit d’apprentissage vers le langage visible et invisible, plus je me respecte et respecte les différences entre ce que je crois savoir et ce qui existe vraiment. Accepter chaque être est accepter sa pleine condition humaine, car l’équilibre est dans l’opposition, la vieillesse est déjà l’aube d’une jeunesse à venir, je ne prétendrais rien, simplement, j’aime voir qu’en chacun de nous l’enfant intérieur a quelque chose à murmurer au monde ou à sa famille ou à ses amis ou à lui-même et qu’au jour de ma mort physique, l’espoir et l’amour auront habité ma vie pleinement, intensément, sans illusions, de façon authentique. Quant à savoir pourquoi des êtres sont amenés à subir des violences et qu’il m’arrive de le ressentir en moi, je prie avec tout mon coeur, si je capte dans le regard les sentiments, je ne dis rien, j’attends par respect l’acception d’autrui à s’ouvrir, en général, c’est tout de suite et ça m’arrive très souvent, des inconnus s’avancent , m’abordent et au bout de cinq minutes me parlent de leurs problèmes, d’autres fois, j’évite parce que je n’ai pas envie ou c’est trop lourd, fort en colère ou c’est moi-même qui est colère et je n’entends rien. Je ne supporte pas les scènes de violences, ni à la télé, ni en réalité, parce que je sens le choc des émotions, le goût du sang ou la soumission, ça fait un haut le coeur, une brûlure interne ou une tristesse immense, je ne sais pas si ça arrive à d’autres, mais, dès fois, rien que la présence d’une personne me dérange, leurs misères affectives ont une odeur et ça me donne envie de vomir, je m’éloigne vite. Le plus dur les gens en très grande colère et le vice, ils dégagent une sorte d’énergie visqueuse, gluante ou rouge très froide piquante, ils ont un regard perçant petit et sans lumière, des lèvres très minces et cherchent toujours à séduire, tout le temps, tout le monde, c’est beurk! Je les respecte en les fuyant, si certains aiment, moi je ne m’y sens pas à l’aise, ils sont inconfortables parce qu’il ont une vue de la vie très limitée à eux et on y peut rien à part accepter que l’humanité est ainsi faite. Puis il y a ceux qui ont la peau illuminée, le regard doux comme un nuage, ceux qui vous écoutent et vous tendent la main, les gens innocents et heureux, les sages et les coeurs purs que vous rencontrez un jour et vous font remémorer la tolérance, la confiance, l’amour dans le détachement et l’attachement en ce quoi nous sommes amenés à devenir. La vie est belle pour sa diversité (l’univers, les énergies, la terre, l’humanité etc) dans l’unicité ( tout est composé d’une seule et même source, l’atome qui se régénère, tout comme l’Amour etc) depuis le premier jour. Marie. Bien à vous.

    Répondre
  21. JEANNINE GILLARD VEUVE RESIMONT

    tout ça c’est moi! comment le savez-vous? vous m’espionnez? mdr

    Répondre
  22. Minuit des Songes

    Intense … Superbia !

    Quel bel article pour parler de  » nous  » , les êtres qui dérangent , les passionnés , les parias pour beaucoup malheureusement ..

    Mais comme je dit toujours mieux vaut mourir debout que de vivre a genoux .

    Bien a vous , une intense qui apprend a s’aimer.

    Ps : pour ceux qui apprécient la Magie de la vie et les univers différent ils sont les bienvenus sur mon fb ; Minuit des Songes ..

    Répondre
  23. Yassia Younga

    Voilà enfin je confirme que mon être n’est pas un défaut mais une personnalité à part entière. Parce que les personnes intenses ne gagnent pas facilement l’approbation des autres. Ce sont des personnes convaincues et convaincantes, qui ont une vison très claire du monde et n’ont pas peur d’exprimer leurs pensées. Je me retrouve pleinement. Merci!

    Répondre
  24. gwennaelle

    Incroyable !! je ne pensais pas qu’on étais si nombre à avoir ce genre de « caractère »
    Un article qui tombe à pique dans ma vie !
    Merci beaucoup =)

    Répondre
  25. Honoré

    je suis heureux de savoir que je suis pas le seul à être dans cette situation
    Même si j’ai perdus une femme en qui je tenais beaucoup mais je crois qu’il faut faut tourner la page et continuer
    merci pour cette article vraiment grand merci

    Répondre
  26. Tomtom

    C’est tout à fait ça , moi ,et vous aussi ? ^^
    C’est chouette de se sentir rentrer dans cette discription, un très bon résumé de moi même ,
    devenu idéaliste , qui remet tout en question ,de la base de nôtre nature jusqu’a la moindre réaction banale ,
    en passant inévitablement par une critique de nôtre système ( grrrr ).
    Aurions nous par hasard en commun d’être plutôt révolutionnaire du fait de cette sensibilité ?
    Bises , thomas .

    Répondre
  27. MACE nicole

    Bonsoir les « Êtres intenses »
    Cet article oui est vraiment intéressant car je pensais bien sûr que j’étais un peu. ..beaucoup…passionnément différente des Autres depuis ma jeunesse…
    Ce qui m’a valu 3 ans de « prison chez les religieuses »à l’âge de 15 ans !
    J’en ai 65 cette année et l’expérience de la vie n’a rien changé en ce qui concerne mon tempérament entier… J’ai acquis bien sûr beaucoup de sagesse ,cela ne m’empêche pas de continuer, avec la même ferveur de défendre des opinions, des inégalités et d’aller au bout des débats.

    Souvent critiquée mais entourée…j’ai plein de monde autour de moi en demande de mon énergie, mes conai6ssances, mon esprit resté jeune suivant leurs dires…

    J’ai été traitée de bipolaire à 56 ans par mon frère aine …j’ai du faire quelques tests car j’étais déstabilisée et je voulais savoir quelle était maladie.
    Mon médecin m’a toujours trouvée joyeuse, expressive, entière, généreuse dans mes echanges pas du tout malade !
    D’ailleurs je ne prends toujours aucun traitement …rien…Non rien de rien !

    Je suis assez empathe
    A vrai dire j’essaie de me protéger en ignorant les parasites autour de moi .
    Merci de vos commentaires
    C’est très rassurant finalement

    Répondre
  28. Bettollo

    J’ai pris une décision récemment,pour la première fois je préfère écouter mon coeur plutôt que ma raison ça me semble être la meilleure décision pourtant je doutais encore et puis lire cet article a confirmé mon choix.
    Ptit clin d’oeil à « esprit sciences et métaphysique » Merci pour tout ce que vous nous apprenez ?

    Répondre
  29. Denis

    C est moi aussi je me retrouve la dedans !! mais je pensais que c étais par rapport a mon signe astrologique qui est Lion .
    Il y a t il des Lion ou des signe du feu ?????
    Mais ca a surement rien a voir ????

    Répondre
  30. Chaubo

    Merci encore une fois vous mettez le doigt sur des traits de personnalité qui sont exprimés par ma personne selon les contextes énoncés.

    Et il est vrai que je peux me qualifier comme étant une personne intence. Cependant toute aspect positif cache un aspect négatif.

    Et je sais qu’une personne intence, par l’intensité qu’émet sa pensée doit être consciente de son haut degré d’impact dans ce monde…

    Et en priorité c’est l’impact dans notre monde intérieur qui est l’élément le plus préjudiciable. À cause de notre haut niveau de sensibilité.

    Ceci induit que nos définitions de ce donc notre hypersensibilité émotionnelle captent peuvent passé par cette intensité intérieure qui peut exprimer la positivité ou la négativité.

    Et pour la négativité découlant de notre définition donnée à ce dont nos sens ont capté par ce dont notre monde extérieur nous contraint de percevoir induit que nous pouvons devenir prisonnier de cette négativité et ce malgré nous.

    Vivant dans un monde ou les médias et les influences en général orientent à faire naître en nous ce type de perception… Il devient cruciale de tendre vers une maîtrise de notre propre capacité à définir notre monde extérieur par des pensées d’indulgence, de compassion, d’humilité, de sagesse…

    Oui c’est la seul voie afin de maintenir notre être dans cette réalité émotionnelle intence qui conduira notre propre monde intérieur de rester dans la stabilité issue de l’élévation de notre propre niveau de conscience.

    C’est cette réalité que nous impose notre intensité intérieure : nous ne pouvons pas orienter nos definitions vers les zones du doute, de la crainte, de la peur, de la rancœur, de la haine…

    Ceci est la réalité qui nous incombe tous. Nous devons avoir en conscience : qu’un grand pouvoir émotionnel implique de grande responsabilité… Et celui qui tend vers l’éveil est plus responsable que celui qui n’a pas conscience des lois qui animent ce monde.

    Des lors une intensité sensorielle et émotionnelle impose à celui qui y est assujetti de la responsabilité… Il ne peut laisser son esprit emprunté les voies dont la majorité peut s’y rendre sans être affectée à cause de la grossièreté de leur perception et du niveau de sensibilité émotionnelle résultant de cette insensibilité découlant du peu d’éveil spirituel…

    Ceci n’est pas une critique mais une constatation… Par ce fait nous les éveillés nous avons à comprendre que loin de critiquer ceux qui sont de la majorité. Il nous est nécessaire de les éclairer par notre bonté d’âme.

    Ceci par l’exemple dans l’indulgence, la compassion, l’humilité, la sagesse, de l’amour véritable ceci est la conséquence de votre éveil. Dés lors tout comportement résultant de la majorité passant par vous risque d’être exprimé au centuple dans votre univers émotionnel…

    Et c’est pour cela qu’un grand nombre tombe dans le désolation de l’incompréhension. Mais sachiez que vous vous avez à mettre en pratique la sagesse des sages ceci est votre rôle.

    Tout manquemant à cette mission plonge ceux qui restent encore à exprimer la négativité émotionnelle dans le carcans de la non maîtrise de leur état d’être soigner à coup de médicament !

    Cordialement
    Cmathieu
    reprogrammez-vous. com/spiritualite

    Répondre
  31. Martinema

    Très bien décrit, je me suis retrouvée dans toutes les descriptions, mais je ne savais pas être une personne intense. Juste parfois quelqu’un qui dit les choses calmement mais sans hypocrisie. Cela me fait plaisir, je pensais plus que j’avais peut être un mauvais caractère…… 😉😉😉😉

    Répondre
  32. Degbegni

    J’ai aucun contrôle … c’est infernal… Vraiment surtout quand cela ce produit dans des situations inconfortable, en présence de gens qui ne comprends pas et qui finissent par te traiter d’anormal, De difficile,De bizarre, De fragile Ou d’instable… Et pendant un moment j’ai vraiment pensé l’être… Mais Mtn je sais que non, que je suis juste différente lol mais cela ne rend pas la chose plus gérable…

    Répondre
  33. Hildegarde

    J’ai aucun contrôle … c’est infernal… Vraiment surtout quand cela ce produit dans des situations inconfortables on point de te faire tourner en ridicule , Ou en présence de gens qui ne comprends pas et qui finissent par te traiter d’anormal, De difficile,De bizarre, De fragile, De fermer, d’antisociale Ou d’instable… Et pendant un moment j’ai vraiment pensé l’être… Puis je me demandais ce qui clochait avec moi.. Mais Mtn je sais que non, que je suis juste différente lol mais cela ne rend pas la chose plus gérable… Oh non lol.

    Répondre
  34. Gine

    Bienvenu dans mon monde…voilà ce que je me suis dis en lisant cet article….  » oui G, tu es trop sensible, trop entière, à fleurs de peau…. tu plane, tu vie sur une autre planète, ne te confier pas comme ça, tu connais pas les gens…c est pas le monde des bisounours… » et bien je ai envie de vous dire que si… mon monde c est le monde des bisounours, j ai envie de croire en l’expression humain, en son ampathie, sa générosité, son humour, son amour, et de partager du temps avec des êtres entiers……

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *