11 façons de vivre une vie plus heureuse, selon un psychologue

de | 21 octobre 2015

vie-plus-heureuse

11 façons de vivre une vie plus heureuse, selon un psychologue ( cela n’a rien à voir avec l’argent)

Le bonheur est quelque chose que nous recherchons tous, mais beaucoup d’entre nous trouvent qu’il est difficile à saisir et encore plus difficile à entretenir. Surtout en cette période de difficultés économiques, on pourrait penser que le bonheur se cache derrière le salaire qui va arriver, un nouvel emploi, ou une nouvelle augmentation. Cependant, comme l’a récemment souligné le Dr Robert Putnam, de l’Université de Harvard, « l’argent seul peut acheter le bonheur, mais pas beaucoup. » (1) Il s’avère que le bonheur n’a rien à voir avec l’argent contrairement à ce que l’on pourrait croire, il relève beaucoup plus des gens qui nous entourent, de la façon dont nous vivons notre vie, de la façon dont nous passons notre temps, de comment nous nous percevons nous-mêmes et de comment nous comprenons les expériences de notre vie.

En me basant sur les dernières recherches en psychologie et sur mon expérience à la fois en tant que psychologue qui essaie de comprendre le bonheur, et en tant qu’être humain à la recherche de mon propre bonheur, voici 11 façons de vivre une vie plus heureuse … qui n’ont rien à voir avec l’argent !

1) Soyez reconnaissants

Peu importe où ils sont ou ce qu’ils font, les gens heureux reconnaissent qu’il y a toujours de quoi être reconnaissants. Une recherche dans le domaine de la psychologie positive a montré que les personnes qui pratiquent la reconnaissance sont plus heureuses, moins stressées et moins déprimées ! (2) Les gens heureux peuvent facilement trouver la reconnaissance dans le monde qui les entoure, qu’ils cherchent les fissures dans la chaussée dans le béton délabré ou le coucher de soleil sur l’océan. Il est possible de trouver de la reconnaissance, même dans les plus petites choses, comme un repas délicieux, un bon livre, un cours de yoga difficile, ou un sourire d’un inconnu dans la rue.

Nous pouvons tous choisir la façon dont nous focalisons notre attention. Vous vous sentirez plus heureux et plus détendus si vous choisissez de vous concentrer sur la reconnaissance pour la beauté et l’unicité de la vie au lieu des facteurs de stress et de problèmes.

2) Trouvez un Flow

Dans la psychologie, le concept de « Flow » (flux) est défini comme « l’immersion complète dans une activité pour son bien. » (3) Lorsque nous sommes dans un « Flow », comme lorsque nous courons, quand nous écrivons une chanson, ou que nous lisons un bon livre, la conscience de soi se dissipe, le temps semble s’arrêter, et nous devons concentrés, paisibles et attentifs à la tâche à accomplir. Les gens qui font souvent l’expérience du Flow ont tendance à être heureux, créatifs et concentrés.

Vous pouvez atteindre un état de Flow en accordant une attention particulière aux tâches que vous trouvez intrinsèquement enrichissantes et agréables. En d’autres termes, trouvez du temps pour faire ce que vous aimez ! Finding Flow.(4)

3) Souriez davantage

Si vous vous sentez déprimés ou que vous avez eu une dure journée, il est possible de vous remonter le moral, simplement en pensant à une personne, un endroit ou une situation qui vous fait sourire ! En effet, une  recherche en psychologie a révélé que l’acte physique de sourire vous rendra plus heureux, même si vous fléchissez seulement les muscles de votre bouche et que vous ne souriez pas intentionnellement ! (5)
Même si les scientifiques ne savent pas tout à fait pourquoi le simple fait de sourire vous rend heureux, on a suggéré que le sourire contracte les muscles du cerveau, conduisant à un flux sanguin plus important vers les lobes frontaux du cerveau, qui à son tour déclenche la libération de dopamine, l’une des substances chimiques du cerveau. (6) Donc regardez des comédies et riez (ou laissez quelqu’un vous chatouiller) !

4) Acceptez vos erreurs

Nous sommes tous parfaitement imparfaits, et il est naturel de faire des erreurs (parfois très souvent!). Vivre dans le déni de vos erreurs et vous enfermer dans votre ego ne fera que vous rendre malheureux et vous empêchera d’apprendre les leçons précieuses qui vous aideront à grandir et à vous améliorer.

En acceptant vos erreurs, vous pourrez vous pardonner, de plus les gens pourraient vous apprécier davantage ! Selon « l’effet Pratfall » du Dr Eliot Aronson, en psychologie sociale, faire des erreurs rend les gens compétents plus attrayants, et plus humains pour les autres. (7) Les gens heureux semblent savoir cela d’instinct, accepter ses erreurs pour en tirer des leçons et ne pas être trop dur avec soi-même.

5) Pour vivre une vie plus heureuse : Gardez une attitude optimiste

Les gens heureux ont tendance à réagir aux événements négatifs d’une manière plus optimiste que les gens malheureux. Le Dr. Martin Seligman, un psychologue positif, définit l’optimisme comme « une réaction aux problèmes avec confiance et une capacité personnelle élevée », surtout, en reconnaissant que les événements négatifs sont temporaires et qu’ils ont une portée limitée. (2) Une recherche a relié l’optimisme à une pléthore de résultats positifs, comme la longévité, la guérison, la santé physique en général, de meilleures capacités d’adaptation et une meilleure capacité à régler les problèmes dans des situations difficiles.

Dans l’ensemble, l’optimisme est essentiel pour rester heureux et en bonne santé, donc en cas de doute, regardez le bon côté des choses!

6) Entourez-vous de personnes sur qui vous pouvez compter.

Même si cette vie peut parfois ressembler à un voyage individuel, nous avons besoin d’autres personnes autour de nous pour nous sentir heureux. En effet, une recherche récente a indiqué que ce sont les relations sociales qui sont le meilleur indicateur du bonheur, beaucoup plus que les revenus ou la richesse. (1) Par exemple, selon une étude révolutionnaire de Robert Putnam, se faire un bon ami entraîne une augmentation du bonheur qui équivaut à tripler son salaire, faire partie d’un club social équivaut à doubler son salaire, et ainsi de suite.

Le message à retenir ici est que le soutien social est un énorme indicateur de bonheur et de bien-être. Les gens qui ont des relations sociales positives vivent même plus longtemps ! Donc faites-vous des amis, entourez-vous de personnes qui vous font sentir bien, et éloignez-vous de ceux qui vous font sentir mal.

7) Apprenez à dire « Non »

Comme le psychologue Dr Thema Davis le dit si bien,« dire oui au bonheur signifie apprendre à dire non aux choses et aux personnes qui vous stressent. » (9) Les gens heureux savent qu’ils doivent dire NON aux gens, aux idées qui ne servent pas leur plus grand bien. Dire oui à tout le monde et à tout peut vous amener à vous sentir dépassés, augmenter votre stress et vous laisser moins de temps et de ressources pour prendre soin de vous! Cela est particulièrement vrai lorsque vous vous engagez à faire des choses qui ne vous touchent pas, ou que vous vous laissez mettre dans une situation inconfortable.

Le stress qui résulte d’un sentiment d’écrasement peut sérieusement affecter notre bonheur et notre bien-être. Avant de vous engager dans quelque chose ou avec quelqu’un, demandez-vous si cela sert votre plus grand bien. Si la réponse est non, alors apprenez à dire NON.

8) Déconnectez-vous et passez plus de temps dans la nature.

Même si nous avons été conditionnés à avoir un certain style de vie, les humains ne sont pas faits pour passer leur journée penchés sur un bureau et les yeux rivés sur un ordinateur. Non, nous sommes faits pour passer du temps dehors, loin de l’effervescence de la technologie, des ondes des téléphones cellulaires  et des écrans assourdissants. Les gens heureux comprennent qu’il est naturel de s’accorder du temps pour réfléchir et trouver la sérénité. Selon une lettre de Harvard de Juillet 2010,  passer du temps à l’extérieur dans la nature a été relié au bonheur car la lumière rend les gens de meilleure humeur, tout comme la vitamine D. (10)

Si vous voulez vraiment optimiser les avantages du temps passé en plein air, passez du temps dans la nature verte, même cinq minutes « d’exercice vert » peut améliorer l’humeur et l’estime de soi, selon des chercheurs de l’Université d’Essex (1). Encore mieux, combinez votre temps passé à l’extérieur avec la méditation, le yoga ou d’autres mouvements thérapeutiques. Il existe une pléthore de recherches qui démontrent que cela améliorera votre humeur et votre bien-être en général.

9) Apprenez à pardonner.

Celui-ci peut être difficile pour ceux qui ont été trompés/ ou qui ont subi des traumatismes dans leur vie. Mais comme le guérisseur Jimmy Ohm dit toujours, «  le pardon ne signifie pas que l’on est d’accord avec ce qui s’est passé, cela signifie simplement que vous ne voulez plus supporter la douleur. » (11) Lorsque nous nous accrochons à la colère, que nous éprouvons un ressentiment et de la peur à l’égard des gens, ils occupent une place à l’intérieur de nous, nous empêchant de nous sentir vraiment heureux et comblés.

Le projet du pardon du Dr Fred Luskin de l’Université de Stanford a trouvé que le pardon est un énorme facteur indicateur de bonheur et de bien-être, expliquant comment « le pardon est l’expérience de la paix dans le moment présent. » (12) Pour en savoir plus sur ses recherches, visitez son site Web, Forgive For Good (pardonnez pour de bon). (13)

10) Essayez de nouvelles choses

Les gens heureux n’ont pas peur de repousser leurs limites et d’essayer de nouvelles choses. Une recherche menée par le psychologue Dr Rich Walker a montré  que les personnes qui se livrent à de nouvelles expériences sont plus susceptibles de retenir les émotions positives que les personnes qui ont moins d’expérience.(14) Bien sûr, cela peut sembler effrayant au début, mais qu’est-ce qui pourrait arriver de pire ? En sortant de votre zone de confort, vous pourriez être surpris de voir de quoi vous êtes capables. Et si cela ne se passe pas comme prévu, au moins vous aurez essayé.

Comme l’écrit le Dr Alex Lickerman dans « le Bonheur dans ce Monde » , essayer quelque chose de nouveau demande du courage, cela vous donne la possibilité d’aimer faire quelque chose de nouveau, cela vous empêche de vous ennuyer, et peut-être plus important encore, cela vous fait grandir. (15) Alors qu’est-ce que vous avez toujours voulu faire mais que vous n’avez pas eu le courage de faire ? Qu’est-ce que vous attendez ?

11) Regardez-vous dans le miroir tous les matins et dites « je t’aime » !

Pour beaucoup d’entre nous, l’amour-propre est le principal défi et le blocage au bonheur. Depuis des années notre famille, nos professeurs et surtout les médias nous répètent que nous ne sommes pas assez bons, que nous ne réussissons pas assez, que nous ne sommes pas assez attractifs, pas assez capables et ainsi de suite, donc nous sommes nombreux à nous sentir abattus et indignes. La vérité est que peu importe qui vous êtes et ce qui est arrivé dans votre vie, vous êtes dignes d’amour ! Dites-le vous bien fort pour commencer à le croire.

Les psychologues savent depuis longtemps que l’estime de soi est intrinsèquement relié au bonheur, mais comment peut-on construire l’estime de soi ? Je crois que nous construisons l’estime de soi en nous aimant et en nous acceptant. L’une des choses les plus simples à faire est de vous regarder dans le miroir tous les matins et de vous dire : « je t’aime ! ». Pour certains, cela peut être facile, et pour d’autres, cela peut être extrêmement difficile. Apprendre à s’aimer soi-même peut venir en pratiquant quotidiennement les mantras de l’amour de soi et de l’acceptation de soi. Bien que le chemin de l’amour de soi inconditionnel soit un long voyage de vie et non une destination, aujourd’hui je me sens plus heureux que jamais. J’espère que ces conseils de bonheur vous guideront dans votre voyage autant qu’il m’ont aidé pour le mien. Namaste…

Note de l’auteur : ceci est loin d’être une liste exhaustive des façons de vivre une vie plus heureuse. N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous si vous connaissez d’autres façons pour vivre et respirer le bonheur !

Auteure : Dr. Kelly Neff

Références :

1. Miller, J. (July 23rd, 2013). Putnam: Strongest Predictors of Happiness are Social Relationships. The Chatauquan Daily. Retrieved July 9th, 2014 from: http://chqdaily.com/2013/07/23/putnam-strongest-predictors-of-happiness-are-social-relationships/

2. The Pursuit of Happiness. Mindfulness and Positive Thinking: Optimism and Gratitude. Retrieved July 10th, 2014 from:http://www.pursuit-of-happiness.org/science-of-happiness/positive-thinking/

3. Cherry, K. (Date Unknown). What is flow? Understanding the Psychology of Flow. About.Com Psychology. Retrived July 10th, 2014 from: http://psychology.about.com/od/PositivePsychology/a/flow.htm

4. Csikszentmihalyi, M. (1997) Finding Flow: The Psychology of Engagement with Everyday Life. Basic Books, New York.

5. Korb, A. (July 31st, 2012). Smile: A Powerful Tool. Psychology Today. Retrieved July 11th, 2014 from: http://www.psychologytoday.com/blog/prefrontal-nudity/201207/smile-powerful-tool

6. Wenk, G. (December 27th, 2011). Addicted to Smiling: Can the Simple Act of Smiling Bring Pleasure? Psychology Today. Retrieved July 10th, 2014 from: http://www.psychologytoday.com/blog/your-brain-food/201112/addicted-smiling

7. Manage Train Learn. Likeability: The Pratfall Effect. Retrieved July 11th, 2014 from: http://www.managetrainlearn.com/page/the-pratfall-effect

8. Public Relations Bureau (June, 2009). Social Support, Networks and Happiness. Retrieved July 11th, 2014 from:http://www.prb.org/Publications/Reports/2009/socialnetworks.aspx

9. Dr. Thema Bryant-Davis. http://www.DrThema.Com.

10. Harvard University Health Letter. (July 2010). A Prescription for Better Health: Go Alfresco. Retrieved July 10th, 2014 from:  http://www.health.harvard.edu/newsletters/Harvard_Health_Letter/2010/July/a-prescription-for-better-health-go-alfresco?utm_source=mental&utm_medium=pressrelease&utm_campaign=health0710

11. Jimmy Ohm MccLain. https://www.facebook.com/jameslmcclain

12. Taran, R. (March 7th, 2012). Forgiveness: Making Space for More Happiness. Huffington Post Healthy Living. Retrieved July 12th, 2014, from: http://www.huffingtonpost.com/randy-taran/learning-to-forgive_b_1322686.html.

13. Forgive for Good. Http://www.LearningToForgive.com

14. Time Magazine. Health and Happiness: Try New Things. Retrieved July 12th, 2014 from: http://content.time.com/time/specials/2007/article/0,28804,1631176_1630611_1630586,00.html

15. Lickerman, A. (April 1st, 2010). Happiness in this world: Trying new things. Psychology Today, retrieved July 12th, 2014 from: http://www.psychologytoday.com/blog/happiness-in-world/201004/trying-new-things
Traduction :

Claire C.

7 réflexions au sujet de « 11 façons de vivre une vie plus heureuse, selon un psychologue »

  1. jeanpatrick

    paroles, paroles, paroles…énumérer 11 façons pour être plus heureux et bien c’est facile, mais transmettre comment arriver à ces belles façons de vivre? Où êtes-vous monsieur le psychologue? Je crois que nous nous trouvons devant un discours de morale et non un discours spirituel. Les psychologues ne sont pas des Maitres au contraire vu que beaucoup d’entre eux participent à des campagnes publicitaires pour embrouiller les esprits des personnes. Alors méfions des psychologues!

    Répondre
    1. henninger

      Au contraire, la pensée bouddhiste est un concept global dont les détails appliqués à la vie quotidienne se retrouvent parfaitement dans cet article, merci à l’auteur!

      Répondre
  2. ramenatte

    qui ne tente a rien na rien je vais essayer car je me sent viser dans c est propos

    Répondre
  3. Sch

    Tout cela est très BEAU et très positif…. mais,… je suis incapable de me dire « je t’aime! »

    Répondre
  4. Franchomme

    Je crois sincèrement que le secret du bonheur réside en le « lâcher prise » et la « pleine conscience ». C’est un travail sur soi à faire chaque jour. Namaste

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *