danse extatique

Comment entrer dans un état méditatif grâce à la danse extatique

«La danse est le langage caché de l’âme du corps.» – Martha Graham

Souvent, lorsque nous entendons le mot méditation, nous imaginons que cela fait référence à une personne assise en silence dans une posture de lotus qui compte son souffle ou observe ses pensées.

Mais pour entrer dans un état méditatif, il n’est pas obligatoire d’être physiquement passif garce à la danse extatique .

En réalité, il existe différents moyens physiquement actifs pour y arriver, mais la majorité des gens l’ignorent. Ceux-ci comprennent la course à pied et les arts martiaux, et le moyen le plus ancien et sans doute le plus puissant étant la danse.

Les chamans et les mystiques se servent depuis des siècles du pouvoir de la danse pour plonger profondément dans leur conscience et atteindre le bonheur. En dansant, ils peuvent calmer l’esprit avec son flot incessant de pensées et ainsi découvrir la paix intérieure.

Pour atteindre une telle conscience par la danse extatique.

Il faut d’abord entrer dans un état d’extase. Le mot extase vient du grec ekstasis qui signifie «être en dehors de soi-même». Selon le thérapeute Bradford Keeney:

«Cela fait référence à une exaltation ou à une transformation de la conscience ordinaire en un état dans lequel la capacité d’expérience est accrue. Synonyme de joie intense, l’extase suggère des émotions si intenses qu’elles dépassent la pensée rationnelle et le contrôle de soi. L’extase montre un état de frénésie, de ravissement et d’hyperexcitation. »

Il y a peu, j’ai eu la chance de vivre une expérience aussi profonde, qui était transformatrice sur le plan spirituel. Voici comment cela s’est passé.

Il y a quelques semaines, j’ai décidé de passer un peu de temps à danser avec mon partenaire.

Pas pour entrer dans un état méditatif, mais pour nous exprimer par le mouvement. Il y a quelques années, j’ai expérimenté des méthodes de pleine conscience telles que la méditation tourbillonnante, mais cette fois-ci, notre intention n’était pas du tout d’utiliser la danse pour parvenir à un état de méditation.

Avant de commencer à danser, nous avons préparé une liste de lecture de nos chansons préférées, d’une durée d’une heure environ. Ensuite, pieds nus et en sous-vêtements, nous avons fermé les fenêtres, mis la musique à fond et avons sauté sur la piste de danse.

Au début, nous étions tendus et nos mouvements ne suivaient pas le rythme de la musique. Nous étions un peu gênés, car nous n’avons jamais suivi de cours de danse. Cependant, lentement, nous nous sommes sentis de plus en plus à l’aise, jusqu’à ce que nos corps prennent finalement le dessus et que nous nous abandonnions au pouvoir extraordinaire de la danse.

Plus je dansais, plus j’avais l’impression de fusionner avec la danse.

Pendant quelques instants, l’ego avait disparu dans les airs. J’étais extatique. Dans ces moments exaltants, je me sentais complètement calme, tranquille, content. Je ressentais un sentiment d’épanouissement complet de mon être que je serais incapable de décrire avec des mots.

Bien sûr, si l’on m’avait observé de l’extérieur, je devais paraître complètement dingue. Je sautais, tremblais, bougeais, comme si j’étais possédé par une entité incontrôlable qui me déplaçait au-delà de ma volonté. Pourtant, à l’intérieur, j’étais toujours calme, serein. J’étais conscient de mes mouvements, mais au centre de mon être, j’étais immobile et tranquille.

Le pouvoir de la danse et de la danse extatique

Si vous vous intéressez à la méditation , vous devriez essayer quelques séances de danse intenses. Et si vous avez peur de ne pas bien danser, ce n’est pas grave, vous devez simplement consacrer tout votre être à la danse.

Comme je l’ai déjà dit, nous ne savons pas très bien danser, et nous ne nous considérons certainement pas comme d’excellents danseurs. Mais en réalité, nous ne cherchions pas à apprendre des mouvements de danse particuliers ni à nous impressionner mutuellement. Nous voulions simplement nous exprimer spontanément et nous sentir stimulés par le fait de danser.

Lorsque vous décidez de danser, veillez à ne pas vous forcer à suivre certains pas de danser.

Au lieu de cela, renoncez contrôle de votre corps et laissez-le vous dicter comment vous déplacer. N’intellectualisez pas le processus, profitez simplement comme vous le faisiez quand vous dansiez sur vos chansons préférées quand vous étiez petit, sans but précis.

Une fois que vous aurez redécouvert la joie de danser, vous serez bientôt emporté par l’énergie de la danse. Une fois soumis à la danse, vous vous retrouverez en extase et, naturellement, c’est-à-dire sans aucun effort de votre part, vous plongerez dans un état de méditation profonde qui aura un effet profond et durable sur votre psyché.

Et même si vous ne parvenez pas à cet état méditatif, vous tirerez de nombreux avantages de votre danse. D’une part, danser est très amusant et contribuera à vous faire sourire. En outre, la danse peut être un excellent moyen d’exercer votre corps: c’est bon pour votre cœur, cela vous rend plus fort et vous aidera à maintenir l’équilibre et la coordination. Plus important encore, la danse peut vous aider à purifier votre esprit et votre cœur et ainsi à restaurer votre équilibre émotionnel tout en diminuant le niveau de stress.

Ainsi, la danse et la danse extatiquepeut être extrêmement bénéfique à bien des égards.

Et ce qui est très positif, c’est que vous pouvez le faire presque n’importe où simplement avec votre corps et peut-être de la bonne musique!

Chaque fois que vous trouvez une occasion de danser, saisissez-la et profitez-en au maximum.

« Danse, quand tu as été brisé Danse, quand tu as arraché tes pansements. Et danse au milieu du combat. Danse dans ton sang. Et danse, quand tu es totalement libre. » Rûmi

Virginie V. toute reproduction interdite sans notre autorisation / Image crédit ( elle n’est pas libre de droit ) : depositphotos.com