Les trois étapes de l’amour que nous devons passer pour atteindre le bonheur

de | 8 septembre 2018

 

Image crédit : Shutterstock

Les trois étapes de l’amour que nous devons passer pour atteindre le bonheur

Vous voyez quelqu’un traverser une pièce remplie de monde et avez le sentiment qu’un tourbillon d’énergie incontrôlable vous attire vers lui.

Il s’agit de votre rencontre avec votre « âme sœur » et vous le savez au plus profond de vous. Vous pensez que ce sentiment d’amour est tellement pur que rien ne pourrait l’entacher, mais même si vous avez en partie raison, il y a autre chose.

D’après les recherches de Jung, Freud et d’autres psychologues, vous choisissez votre partenaire en fonction des personnes qui ont pris soin de vous quand vous étiez enfant, les gens sur qui vous comptiez pour tout. Vous dépendiez totalement d’eux, et comme beaucoup de personnes, ils ont commis des erreurs en vous élevant. Ils se sont peut-être montrés distants, dominants ou même cruels. Dans d’autres cas, ils se sont peut-être montrés aimants, gentils, patients et solidaires. Vous avez peut-être aussi ressenti un mélange de ces traits jusqu’à l’âge de trois à cinq ans. C’est à ce moment que votre concept du monde et de l’amour s’est créé.

L’attraction que vous ressentez pour une autre personne quand vous êtes adulte n’est qu’un désir subconscient de soigner les blessures infligées par ceux qui ont pris soin de vous. Consciemment, nous souhaitons l’euphorie et toutes les choses qui accompagnent l’amour romantique idéalisé.

Inconsciemment, néanmoins, il y a des besoins plus profonds qui cherchent à attirer l’attention, et jouent dans ce qui a été appelé « imago ». L’imago est l’esprit subconscient qui se comporte très bien comme l’enfant qui était présent lorsqu’il a été formé .

Le subconscient agit sur ses désirs et ses émotions, et rien de plus. Il ignore toute raison. Il ne se préoccupe pas des normes sociales, de la politesse, de la compassion et des autres développements importants dans la psyché humaine. Il agit comme un ordinateur qui conserve tous vos souvenirs, dont les choses qui ont eu lieu quand vous étiez petit, ils ne s’enregistrent pas forcément dans votre mémoire consciente. Certaines croyances que vous avez sur vous-même, qui ne semblent pas avoir de sens, se créent souvent dans le subconscient à partir de ces souvenirs très anciens. Certains disent qu’ils proviennent même de leur vie passée.

Voici 3 trois étapes de l’amour que nous devons passer pour atteindre le bonheur :

La première étape de l’amour: l’expérience de la chimie

Aux premiers stades de l’amour, nous sommes inondés de norépinéphrine, de dopamine, de phényléthylamine, et d’autres neurochimiques qui rendent nos mains moites, nous donnent des papillons dans le ventre et font battre notre cœur la chamade. Ce que nous ressentons au premier stade de l’amour est indispensable pour que nous puissions nous engager avec quelqu’un qui peut nous aider à supporter nos blessures les plus profondes.

Lorsque l’amour commence à paraître banal et épuisant, nous entrons généralement dans la deuxième phase de l’amour romantique, qui devient la «lutte». Il faut comprendre que cette étape ne doit pas durer. Si vous êtes avec quelqu’un qui vous déprécie, vous ignore, retient votre affection, n’est pas vraiment amoureux de vous, alors vous n’êtes pas avec la bonne personne. Il est temps de passer à autre chose.

La première étape de l’amour est remplie de passion, d’euphorie et de convoitise.Mais dans la première étape, l’amour ressemble à un état de conscience altéré, la chose la plus proche de la félicité spirituelle, et cela peut sembler merveilleux!

La deuxième étape de l’amour: la lutte pour le pouvoir

Dans la deuxième phase de l’amour, les signes sont pratiquement aussi universels que dans la première. Mais vous risquez davantage de vous sentir indésirable et mal aimé, car vous vous rendez compte consciemment que votre partenaire ne répond pas à tous vos besoins émotionnels. Au final, vous apprendrez à satisfaire ces besoins de façon plus compatissante, mais avant, vous ressentirez plus ceci :

-Le partenaire ne se sent pas aimé et commence à se retirer ou à devenir reclus
-Le partenaire opposé se sent abandonné
-Quelqu’un pleure beaucoup, quelqu’un crie beaucoup
-Les excuses et les reproches sont la norme
-Généralement nous ne voyons que les aspects négatifs de notre partenaire et avons tendance à oublier tous les aspects positifs

-La frustration et le désespoir remplacent l’exaltation et le bonheur
-Il peut y avoir des disputes explosives et une réconciliation
-Il est probable que les deux partenaires ressentent une anxiété et une douleur constantes et de faible niveau à mesure qu’ils répètent les schémas émotionnels de leur enfance.
-Il faut comprendre que cette étape n’est que temporaire. De nombreux couples ne franchissent pas cette étape, car ils ne comprennent pas son importance et sa nécessité.

La troisième étape: le véritable amour

Une fois que nous sommes épuisés par les luttes entre nos êtres intérieurs, nous pouvons choisir d’abandonner. Nous pouvons aussi choisir de prendre la relation à un niveau conscient. L’amour conscient n’est pas basé sur une chimie folle ou un combat constant. Il n’y a pas d’abandon émotionnel, ni de répulsion constante à essayer de convaincre et de corrompre quelqu’un pour nous donner ce dont nous avons besoin pour nous sentir aimés.

Nous apprenons à grandir à la place. Nous nous efforçons de mieux exprimer nos besoins et nos sentiments d’abandon, de rejet ou de peur.

Les deux parties commencent à voir de quelle façon elles créent des comportements et des résultats par leurs propres actions dans la relation. Les partenaires deviennent plus ouverts pour donner de l’amour, au lieu d’utiliser la force, la manipulation ou le retrait. Ils ont vraiment envie de soutenir l’autre personne.

Nous pouvons nous sentir vivants et épanouis, mais les mêmes composés neurochimiques qui étaient dans les premiers stades de l’amour seront remplacés par une préparation chimique semblable à ceux qui méditent beaucoup, comme les moines bouddhistes.

Nous ressentons même une amélioration de notre système immunitaire et une relaxation du système nerveux. Nous ne sommes pas constamment en lutte ou en fuite, et même si nous devrons toujours surmonter des défis, nous acceptons la pleine responsabilité de tout ce qui se passe dans notre vie, nous libérant ainsi de façon ascendante.

Une réflexion au sujet de « Les trois étapes de l’amour que nous devons passer pour atteindre le bonheur »

  1. Joy

    Je n’ai jamais rencontré un amour viable, c’était soit un désintérêt de ma part pour viser plus haut en spiritualité, soit un amour absolument impossible.
    Donc pas d’expérience de vie en couple.
    A 80 ans, cette voie n’est pas pour moi.
    Je n’ai rencontré je crois qu’un seul couple dans ma vie qui pouvait me donner envie de vivre cette expérience.
    C’est peu. C’est pourquoi je n’y crois pas.
    Les couples que je connais, font avec, mais ce n’est pas vraiment de l’amour, comme vous dites, il faut faire avec des limitations.
    Mon rêve serait d’être comprise et aimée pou ce que je suis et réciproquement.
    Ce sera pour une prochaine vie si cela est encore nécessaire comme expérience.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *