Partagez cet article
Annonce

 guérison intérieure 
Image crédit : Pixabay

Nous sommes nombreux à penser qu’il n’existe que deux vérités incontestables liées à la vie : ce ne sera pas facile et ça ne durera pas éternellement.

La prise de conscience la plus profonde que les êtres humains puissent avoir pour vivre une vie plus épanouissante est simple : Ils ne possèdent pas toutes les réponses. Et c’est tout simplement normal.

Les gens doivent comprendre que même s’ils sont sans cesse testés dans la vie, leur persévérance ne viendra pas de leur désir de tout vivre paisiblement, mais de leur compréhension que les autres ont la capacité de les aider pendant les périodes difficiles. Bien que la vie soit belle, elle peut également être difficile.

Annonce

Découvrez les 5 étapes essentielles à ne pas ignorer lorsque vous vivez un processus de guérison intérieure :

Reconnaître que nous sommes blessés

Il peut être difficile, voire effrayant de reconnaître sa vulnérabilité. Ce monde est peut-être l’endroit le plus cruel pour ceux qui n’ont pas développé la capacité de se protéger de tous ses assauts, de sorte que l’idée d’être vulnérable semble aller à l’encontre de l’intuition.

Pour nous soigner, nous devons briser les murs qui emprisonnent notre esprit et notre cœur et nous rendent vulnérables. Si nous ne reconnaissons pas que nous sommes vulnérables et blessés, nous ne ferons jamais les premiers pas vers la guérison.

Accorder le pardon

Nous devrions nous pardonner pour toutes les choses qui nous ont été enseignées et pour lesquelles nous culpabilisons., comme ne pas avoir le courage de garder notre douleur pour nous, et avoir le sentiment que nous dépendons des autres pour nous élever dans les moments sombres et les périodes de doute.

Annonce

Tous ces sentiments sont en réalité une réaction naturelle au traumatisme. Certains sentiments de désespoir, de faiblesse, de solitude et de tristesse sont des signes que tout ce que nous avons vécu est réel et mérite également toute notre attention. Personne n’est à l’abri de telles émotions. Nous devrions nous pardonner d’avoir ressenti ces émotions. Ensuite, nous devrions pardonner tout ce qui nous a fait mal.

Si nous éprouvons du ressentiment pour quelque chose, nous ne pourrons jamais aller de l’avant. Nous pouvons trouver un but et de la force même dans les expériences les plus sombres.

Nous devrions aimer et aussi être aimés.

L’amour est probablement la force la plus puissante de notre univers.

L’amour est constructif, mais aussi destructeur, beau, mais aussi effrayant, serein, mais aussi écrasant. Lorsque nous sommes blessés, nous devons apprendre à nous aimer. S’aimer soi-même est un processus assez difficile.

Les étapes fondamentales que nous devons franchir pour créer notre processus d’amour de soi sont universelles: nous devrions revoir nos habitudes, mieux prendre soin de notre santé mentale et de notre corps physique et nous éloigner des énergies négatives.

Nous devrions créer des habitudes qui ressemblent à tout ce que nous aimons. Nous devrions aimer notre esprit et notre corps en les traitant avec respect. Nous ne devrions pas laisser certaines énergies nous priver de notre paix. Et, nous devrions laisser d’autres personnes nous aimer. Nous devrions les laisser nous couvrir d’amour.

Nous devrions avoir confiance

être fort

L’univers  nous guidera tout au long du processus, nous devrions lui faire confiance. Un jour, nous serons à nouveau complets, plus heureux et plus forts.

Annonce

Chaque instant est éphémère et chaque émotion est transitoire. Ainsi, lors de notre voyage, nous assisterons à notre évolution. Nous devrions croire à notre guérison.

Nous devrions également examiner profondément notre cœur et même explorer la relation que nous entretenons avec notre univers et notre existence à ce sujet.

Nous devrions passer du temps en solitaire.

réaliser vos rêves

La partie la plus difficile du processus de guérison est probablement de réaliser que nous devons marcher seuls sur ce chemin. Indépendamment de l’amour et du soutien nécessaires tout au long du processus de guérison, ce voyage doit se faire en solitaire.

Nous sommes les seuls à pouvoir décider pour nous-mêmes. Nos expériences et nos traumatismes n’appartiennent qu’à nous, et personne ne peut réellement comprendre à quel point ils nous affectent.

Il est essentiel que nous prenions le temps et l’espace nécessaires pour passer du temps en solitaire, loin de tout le monde.

Lorsque nous laissons les autres entrer dans notre espace de guérison, nous devenons conscients de leur présence et de tout ce qui leur est associé – leurs sentiments, leurs émotions, leurs désirs, leurs pensées et leurs besoins.

Nous ne devrions pas oublier de faire passer notre guérison en priorité. Cela ne fait pas pour autant de nous des êtres égoïstes.