Annonce

acceptation de soi
Pixabay

L’acceptation de soi signifie regarder comment la vie se déroule sans résistance.

Même si nous n’aimons pas ou ne tolérons pas la façon dont les choses se passent à un moment donné. L’application de ce principe pendant une période difficile peut être particulièrement dure. 

Comment pouvons-nous commencer à accepter notre situation, et nous-mêmes, pendant une période compliquée remplie d’anxiété, d’incertitude et de peur?

Annonce

Pourquoi l’acceptation de soi n’est pas la même chose que la complaisance.

Le moment est plus que jamais venu pour nous tous de pratiquer une acceptation de soi sans concession afin que nous puissions nous entraîner à trouver une plus grande stabilité intérieure malgré des circonstances extérieures instables et imprévisibles. En fin de compte, nous sommes responsables de la gestion de nos blessures cachées, ce sont elles qui nous poussent à évoluer individuellement, et à son tour, collectivement.

L’acceptation complète de soi est l’opposé de l’évitement de la responsabilité ou de l’abandon de l’auto-défaite. Il s’agit de repousser les anciennes façons d’être, sachant que c’est ce qui ouvre la porte à la guérison au niveau le plus profond. 

Ce faisant, nous nous donnons l’opportunité d’intégrer nos aspects sombres et de vivre plus authentiquement. Si chacun de nous a le courage de pratiquer une acceptation totale de soi et de lutter contre l’envie de réprimer, d’éviter, de réagir, d’excuser ou de nier, nous avons alors la capacité de devenir de meilleures personnes et contributeurs à nos communautés.

4 façons de pratiquer une acceptation totale de soi :

1. Ralentissez chaque fois que vous sentez que vous commencez à vous auto-juger.

Au moment où vous ressentez votre tendance habituelle du jugement de soi après avoir dit ou fait quelque chose que vous souhaiteriez ne pas avoir fait ou dit, respirez. Soyez honnête avec vous-même à propos des sentiments que vous ressentez. Remarquez-les et pensez-y, sans les minimiser ou les nier. Ensuite, entraînez-vous à être ouvert envers vous-même et à vous donner la permission d’être comme vous êtes. Aucune excuse. Aucune rationalisation. Aucun évitement.

Annonce

C’est une phrase puissante à répéter pour changer les vieux schémas de pensée négative: « C’est la situation, et je m’accepte profondément et complètement tel que je suis. »

2. N’oubliez pas que chaque revers est une opportunité d’apprentissage.

La prochaine fois que cela vous arrive, essayez d’entreprendre un dialogue intérieur qui vous mènera au mode de résolution de problèmes au lieu d’un tourbillon de honte habituel. Voici trois choses constructives que vous pouvez dire lorsque votre perfectionnisme ou votre jugement personnel apparaît:

  • Je me demande ce que je ressentais quand j’ai fait ça?
  • C’est bon. Je continue d’apprendre.
  • Je me demande ce que je pourrais faire différemment la prochaine fois?

3. Évitez les comparaisons.

Il est facile de regarder ce que les autres accomplissent, et de se comparer à eux. Notre estime de soi en prend inévitablement un coup quand nous faisons cela. Il est essentiel de nous rappeler que nous ne pouvons pas comparer notre intérieur à l’extérieur de quelqu’un d’autre, car nous n’avons aucune idée de ce qui se passe dans le monde intérieur de cette personne. 

Vous pouvez toujours vous rediriger et sortir d’une boucle mentale obsessionnelle négative en vous demandant: « Qu’est-ce que je pense? Qu’est-ce que je ressens? Quelle est ma prochaine bonne pensée ou action? » Ensuite, ramenez l’intentionnalité à votre propre vie.

Annonce

4. Mettez l’accent sur les pratiques qui vous rappellent que les pensées sont fugaces.

La prochaine fois que vous vous sentez critique, essayez une pratique qui peut vous conduire dans un autre état d’esprit plus positif et vous rappeler que les pensées sont fugaces. Cela peut être la méditation , l’encouragement, la marche ou être au service des autres.

Par-dessus tout, rappelez-vous que vous êtes un être puissant ici pour changer et façonner ce monde pour qu’il soit meilleur. Essayez d’être aussi présent que possible avec vous-même pendant les périodes difficiles, en vous conduisant à l’acceptation de soi afin de pouvoir vous accepter. 

Une acceptation totale de soi signifie être reconnaissant pour vos atouts, vos erreurs, vos malentendus, vos échecs et tout ce qui vous a amené à ce moment de votre vie. C’est la quintessence de la compassion en action, et c’est ainsi que nous parviendrons à notre meilleure version.

Annonce