génie

11 signes qui indiqueraient que vous êtes un génie

La folie est le propre du génie, c’est peut-être pour cela que des scientifiques ont réalisé des études sur ce sujet… Il se peut probablement, que vous soyez quelqu’un de génial qui s’ignore, ou du moins qui s’ignorait jusqu’à maintenant. Heureusement, que la connaissance scientifique est là pour nous remettre les idées au clair et dévoiler à la terre entière nos véritables capacités et notre potentiel caché.
Vous pensez avoir un niveau intellectuel médiocre?

Eh bien sachez que les choses qui peuvent paraître complètement anodines, comme par exemple le fait d’être désordonné et mal organisé, peuvent indiquer que vous êtes un surdoué .  Voici quelques exemples de choses (selon de vraies études publiées dans de vraies revues scientifiques ! ) qui prouvent que vous êtes probablement un intelligent qui s’ignore :

Vous avez une insatiable curiosité.

Les génies s’intéressent pratiquement à tout. Ils veulent comprendre les autres, l’espace, les profondeurs de l’océan, et tout le reste. Leur curiosité ne connaît aucune limite.

Vous appréciez la lecture.

Les lecteurs sont parfois perçus comme des grosses têtes ennuyeuses, mais en réalité, la lecture est le meilleur outil pour notre expansion mentale. Les génies aiment avoir le nez dans les livres, car cela leur permet d’apprendre de nouvelles choses.

Vous aimez un bon défi mental.

Les génies aiment apprendre de nouvelles choses, et une partie du processus d’apprentissage consiste à remettre en question vos idées et vos connaissances. Ils apprécient un débat animé et se réjouissent quand ils prouvent qu’on a tort.

Vous avez tendance à oublier des choses.

L’oubli est un signe de génie. Pensez à tous les professeurs que vous avez rencontrés. Les génies ont tendance à être préoccupés par autre chose. L’oubli n’est pas le signe d’un empoté, mais plutôt de quelqu’un de brillant.

Vous êtes bordélique.

En 2013, une étude de l’Université du Minnesota s’est penchée sur les rapports que pouvaient avoir l’ordre et le désordre sur le processus de création. La conclusion : « les participants placés dans des salles désordonnées se sont montrés plus créatifs que ceux qui avaient été placés dans des bureaux parfaitement rangés ». Apparemment, ce serait parce que les ambiances désordonnées semblent aider à rompre avec la convention, ce qui permet de produire des idées nouvelles.

Vous vous parlez à vous-même.

Les gens qui se parlent à eux-mêmes sont en fait beaucoup plus intelligents parce que, en se parlant, ils renforcent leurs idées et se souviennent mieux des choses. Si vous vous parlez à vous même, vous n’êtes pas fou, vous êtes probablement un génie !

Vous détestez le bruit que les gens font quand ils mangent.

Si jusqu’à présent vous pensiez que c’était juste un signe de plus que vous êtes un incorrigible névrotique à tendance psychorigide, eh bien non : vous êtes un probablement un génie, tout simplement ! C’est ce qu’affirme en tout cas une récente étude de la Northwestern University, qui suggère (tenez-vous bien) que l’incapacité de filtrer les informations sensorielles inutiles est un trait caractéristique des personnes qui ont un grand talent créatif.

Vous aimez un peu trop les drogues.

En réutilisant des données de la National Child Development Study de 1958, un communiqué publié l’an passé a conclu que, de même qu’avec l’alcool, les enfants les plus intelligents avaient tendance à prendre plus de drogues que les autres une fois devenus adultes.

Selon James White, directeur de ladite étude, c’est avant tout parce qu’ils auraient plus tendance à vouloir expérimenter des situations nouvelles. On peut aussi poser l’hypothèse que le chercheur lui-même avait légèrement abusé de la chose…

Vous aimez les rapports intimes

En 2013, la firme Lovehoney a réalisé une étude de marché afin de savoir combien d’argent les étudiants des universités britanniques investissaient dans leurs produits. Eh bien, 7 des 10 universités qui dépensaient le plus en canards vibrants et autres jouets du même acabit faisaient partie du Russel Group, prestigieuse association des universités les plus élitistes de Grande-Bretagne. Selon cette firme, ces données indiquent clairement que « les étudiants les plus brillants semblent avoir, également, les plus fortes pulsions ».

Vous aimez un peu trop l’alcool

Il y a quelques années de cela, deux études parallèles, l’une de la National Child Development au Royaume-Uni, l’autre de la National Longitudinal Study of Adolescent Health aux États-Unis ont démontré que le fait de boire plus est un reflet de l’intelligence.

Les deux études ont comparé l’intelligence des participants dans leur enfance, avec leurs habitudes de vie une fois devenus adultes. Dans les deux études, lorsque les enfants les plus intelligents grandissaient, ils avaient tendance à boire plus souvent et en plus grande quantités.

Ce n’est qu’une tendance car l’alcool en trop grande quantité rend bête.

Vous êtes insomniaque.

Diverses études ont lié le manque de sommeil à une certaine supériorité intellectuelle. Alors ne pensez pas que si vous vous couchez à 5 heures du matin parce que vous avez regardé tous les épisodes d’une série toute la nuit ne vous transformera pas systématiquement en génie. Par contre, les statistiques indiquent que les personnes ayant les meilleurs coefficients intellectuels ont plus tendance que les autres à vivre pendant nuit, si on les compare au reste de la population.

Conclusion:

C’est études ne sont réalisées que sur des échantillons de personnes et ce n’est pas parce que vous avez l’un de ces signes que vous  êtes forcement un génie. Par contre ces recherches montrent une certaine tendance et parfois elles peuvent permettre de détecter des  génies qui s’ignorent. Et ce n’est pas en buvant plus ou en étant encore plus désordonné que vous en deviendrez un.

Claire C.
Notez cet article