Signes qui indiquent que votre partenaire est un vampire émotionnel et quoi faire

de | 5 mars 2016

vampire émotionnel

Signes qui indiquent que votre partenaire est un vampire émotionnel et quoi faire

« L’enfer est dans un cœur vide. »  – Khalil Gibran

Sous des dehors charmants, certaines personnes détruisent lentement mais sûrement tous ceux qui se trouvent dans leur sillage. Assoiffés de reconnaissance et d’attention exclusive, ces «vampires émotionnels» prennent tout sans jamais rien donner en retour. Souvent dotés d’intelligence, de talent et de charisme, ces individus manipulateurs gagnent votre confiance pour mieux s’emparer de votre énergie vitale, vous laissant siphonné, le cœur brisé ou le portefeuille vide.  Mais lorsqu’un vampire émotionnel est votre partenaire cela est encore plus difficile à gérer.

Lorsque vous avez une relation, à la maison ou au travail, avec une personne qui est constamment en train de vous humilier, de vous harceler, de faire pression sur vous, en prenant du plaisir dans votre souffrance, de dire des choses négatives sur vous ou vous faire sentir sans valeur, alors vous êtes pris dans une situation de terrorisme émotionnel.

En restant dans une relation avec quelqu’un qui ressent le besoin de vous humilier et/ou vous battre (physiquement ou psychologiquement), vous gardez en fait le doigt sur l’alimentation de son attitude destructrice. Il est difficile de comprendre pourquoi tant de gens restent ensemble avec un tel partenaire, mais ils le font. Ceci est dû à une croyance qu’ils ne méritent pas mieux, qu’ils ne sont pas dignes du véritable amour. Ils se manquent de respect et ne souhaitent pas vraiment sortir de cette relation. Ils sont coincés parce que l’énergie vibratoire de la relation dysfonctionnelle correspond au faible niveau de leur propre auto-estime.

Voici 5 Signes moins connus qui indiquent que votre partenaire est un vampire émotionnel

Ils se font constamment passer pour la victime.

Peu importe ce qui se passe, c’est eux la pauvre victime. Ils se font licencier et c’est eux la victime. Une altercation avec un ami ? C’est eux la victime. Ils se font toujours harceler par le monde. C’est un signe évident d’un vampire énergétique.

Ils sont centrés sur eux-mêmes.

Il est normal de prendre soin de vous, de vous respecter et de prendre soin de votre apparence, mais ces gens sont différents. Ils s’aiment et aiment tout ce qu’ils font. Ce sont toujours les meilleurs. Ce sont toujours les plus mignons. Il est certain qu’ils ne supportent pas bien les critiques.

Ils ont tendance à être dramatiques.

Quand tout ne se passe pas exactement comme prévu, ils ont tendance à paniquer et à dérailler, dans l’espoir de se faire passer pour la victime et vous faire culpabiliser. Ils se nourrissent de cette culpabilité.

Ils contrôlent tout.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les vampires énergétiques ont tendance à essayer de contrôler la moindre petite chose dans leur vie et la vôtre. Ils pensent tout savoir.

Ils n’écoutent pas.

Ce qu’il y a de plus frustrant lorsque l’on aime un vampire énergétique, c’est le fait qu’ils n’écoutent pas. Ils font semblant d’écouter, mais en réalité ils attendent seulement leur tour pour parler.

vampire émotionnel

vampire émotionnel

Que faire ?

Personne n’est immunisé aux effets du vampirisme, mais vous pouvez réduire votre vulnérabilité face aux tentatives de manipulations et fuir ce type de relation. Voici donc 5 recommandations :

Ne vous fiez pas aux apparences. Les profils vampiriques savent se montrer charmants et pleins de ressources. Essayez de voir au-delà du masque social. Soyez vigilant aux machinations et manigances qui peuvent se cacher sous une proposition ou une demande. Interrogez-vous sur les motifs de votre interlocuteur.

Soyez lucide à propos de votre relation. Écoutez votre intuition lorsqu’elle vous murmure qu’il y a « quelque chose qui cloche » ou qui est « trop beau pour être vrai ». N’hésitez pas à poser des questions, même si elles peuvent paraître déplacées ou intrusives. Cela peut vous éviter d’approfondir une relation qui vous laissera émotionnellement, physiquement et financièrement dévasté.

Montrez-vous ferme et fidèle à vous-même. Exigez d’être traité avec justesse, honnêteté et respect. Montrez fermement que vous n’acceptez pas la manipulation, la tromperie et les comportements négatifs. Il est primordial que vous mettiez en oeuvre ces valeurs, car sinon vous donnez aux autres la permission de les enfreindre. Un vampire détecte les faiblesses et testera votre détermination. Cédez, et vous nourrirez simplement la soif de pouvoir et de contrôle des vampires qui vous entourent. Ce n’est qu’en mettant des limites et en les faisant respecter que vous réduirez les assauts vampiriques.

Aimez-vous. L’amour propre et une estime solide est l’anti-vampire par excellence. Ne vous blâmez pas pour le comportement d’un autre. Un vampire essaye toujours de refiler la responsabilité et la culpabilité à quelqu’un, ne l’endossez pas.

Soyez pragmatique. Ne faites pas l’erreur de croire que vous changerez quelqu’un. Cependant, vous pouvez changer votre regard et votre comportement face à cette personne. Souvenez-vous qu’un vampire ne souffre pas de la situation. Si vous avez besoin d’aide, faites appel à un professionnel. Prenez soin de votre estime et de votre confiance en vous.

Sandra Véringa

10 réflexions au sujet de « Signes qui indiquent que votre partenaire est un vampire émotionnel et quoi faire »

  1. Khalis

    D’apres la description je suis un vampire émotionnel, à part ça tout va bien, et je n’ai jamais humilié, rabaissé quelqu’un.

    Répondre
  2. anabelle

    Mon e.x dont je me suis séparée il ya peu de temps ressemble beaucoup à un vampire émotionnel.
    Heureusement pour moi je suis partie. J’y ai laissé pas mal de plumes, mais je suis partie.
    Le pire c’est que quand il a voulu qu’on se redonne une chance, car il disait avoir changé, ça m’est encore
    retombé dessus, et il passe encore pour la pauvre victime, et moi pour la vilaine.

    Mais le pardon et la compassion et la délivrance de ces chémas et le mieux que l’on puisse souhaiter à ces personnes.
    Par contre je pense qu’il vaut mieux « fuir » sinon on se fait manger !

    Répondre
    1. Riding Stars

      J’ai vécu la même chose, mais tu dois te faire une raison, ils n’ont aucuns états d’âme ni aucuns scrupules. En psychiatrie, on les appelle des pervers narcissiques, et crois moi, ils sont impossibles à changer, même le corps médical le dit. Tu as bien fais en partant, j’ai du faire la même chose même si il men coûté beaucoup, au moins à présent je revis.

      Répondre
  3. Charles Jean Bernard

    Des conseils à prendre avec les deux mains et aussi à cœur ouvert.

    P.S: puis-je avoir l’adresse mail de Sandra Véringa, S-V-P?

    Répondre
    1. Riding Stars

      ils n’ont pas de coeur, ils ne sont pas « humains », c’est aussi leur plus grande tourmente et la raison de leur mal-être. J’ai parfois réussi à la ramener hors de cette folie psychotique et destructrice, mais c’est toujours une victoire de courte durée, ils retombent TOUJOURS dans les mêmes schémas, toi bourreau, eux victimes.

      Répondre
  4. rochdi

    j ai toujours penser qu ils étaient sous l effet de forts esprits malsains qui les dirigent c est pourquoi ils n ont aucun remord ;scrupule et n écoutent pas.un être humain ne fait pas çà .alors avec cette pensée devant un pervers narcissique je ne donne aucune faveur aucune concession c est toujours non.et tu es tranquille

    Répondre
  5. Csaszar

    J’ai vécu avec une « perverse narcissique » et c’est moi qui ai été condamné pour harcèlement et coups et blessures. Je n’ai jamais frappé quelqu’un. Dans mon couple je vivais avec un vampire pour qui j’ai tout fait : élever mes enfants, faire la cuisine, le ménage, linge et repassage, vaisselle, rangement… Pourtant j’ai eu un témoignage au tribunal d’une personne que je pensais être un ami qui disait que je me victimisais tout le temps, alors que je poussais des gueulantes pour faire comprendre à mon ex que je voulais que les taches soient partagé, j’en ai parlé à ses parents, mais ils étaient comme elle. Je suis auteur-compositeur (j’étais, je n’ai plus le courage d’écrire, ni le temps), j’ai du charme, j’aime séduire mais contrairement à ce que pensent les autres je me remets souvent en question. J’ai souvent du remord et j’ai peu confiance en moi. Je suis empathique et j’aime ontologiquement le monde. Quand je discute, j’attends un argument valable qui me fera changer d’avis. Suis-je un narcissique ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *