in

Voici ce que peuvent vivre les personnes sensibles qui réfléchissent trop

Partagez cet article
personnes sensibles qui réfléchissent trop

Les personnes qui réfléchissent trop ont souvent tendance à analyser toutes les choses dans les moindres détails.

Elles essaient constamment de trouver un sens à tout. Ces personnes ne s’accordent aucun répit et, par conséquent, elles sont toujours trop critiques et trop dures envers elles-mêmes.

Annonce

Si vous réfléchissez trop avec un coeur sensible, vous prenez probablement les opinions des gens trop à coeur et essayez de comprendre exactement pourquoi ils vous disent cela. Si vous avez aussi un cœur sensible, alors tout ce débordement vous fait probablement perdre la tête parce que vous essayez de tout analyser sans paraître fou aux yeux des autres.

Les personnes sensibles qui réfléchissent trop voient le monde en noir et blanc.

empathie sensible

Ils ne peuvent pas être au milieu et se contenter de gris. Ils n’ont pas de «demi-sentiments», soit ils aiment de tout leur être soit ils détestent, soit ils se sentent complètement heureux soit ils sont complètement dévastés.

Parfois, vous pourriez être «trop» pour certaines personnes; trop sentimental, trop analytique, trop émotif, trop nerveux, trop romantique. Vous devez réaliser qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Parce que si vous ne le faites pas, vous aurez toujours l’impression de ne pas être à votre place.

Généralement, ces personnes ne se sentent pas connectées à leur environnement ou aux gens qui les entourent. C’est pourquoi les gens qui réfléchissent trop s’épanouissent lorsqu’ils travaillent seuls ou lorsqu’ils sont isolés de leur routine.

Découvrez aussi : La phase sombre des personnes sensibles que vous voyez rarement et dont vous devez être conscient.

Annonce

Ils ont soif d’amour la plupart du temps, mais ils n’aiment pas se mettre à l’écart.

Leur cœur est fragile et empli d’espoir, alors quand ils n’obtiennent pas l’affection ou l’amour qu’ils recherchent, ils sont brisés. Puis ils se ferment du reste du monde parce qu’ils ont besoin de temps pour guérir.

Ils essaient toujours de trouver une raison derrière leur douleur ou leur chagrin, derrière leurs pertes et les leçons qu’ils ont apprises. Ils ne peuvent pas s’empêcher de chercher des réponses à leurs questions incessantes.

Les gens qui réfléchissent trop ont une relation spéciale avec l’univers. Parfois, ils se sentent profondément liés comme si leur lien était très fort et puissant, mais parfois ils se sentent si distants qu’ils ne comprennent plus le monde.

Lorsque vous réfléchissez trop et que vous avez un cœur sensible, vous pouvez souffrir d’insomnie, car votre lit est l’endroit où vos pires pensées et peurs viennent vous hanter. C’est là que vous remettez en question tout ce que vous dites et tout ce que vous faites.

Néanmoins, ces individus très sensibles possèdent certains des meilleurs traits. Ils sont artistiques, créatifs et uniques. Ils ont une manière de penser extraordinaire qui peut ne pas être appréciée par tout le monde, mais qui en vaut la peine. Ils ont une grande intelligence émotionnelle, et c’est pourquoi toutes leurs relations, romantiques ou non, sont profondes et sincères.

Article connexe : Les personnes sensibles sont des anges avec des ailes brisées qui ne volent que lorsqu’on les aime

Cet article est basé uniquement sur des témoignages, la culture et l’expérience personnelle de ou des auteurs et sur les manifestations riches et nombreuses qu’ils ont eu l’immense chance et bonheur de recevoir.
Annonce

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

19 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. C’est tout moi, une très grande sensibilité,une grande solitude et ces dernier temps des insomnie, je ne travail pas tout seul mais la moindre chose que je peut faire tout seul, je la fait tout seul au moins je suis pénard personne pour m’enmer**
    tout ce baratin qui n’en est pas aurais pue êtres une sorte de description précise de moi même
    je n’est jamais comprit les gens, il m’on toujours regardé de haut, le regard méprisant, ou complètement désintéressée j’en sais rien, c’est sans doute ce qui ma conduit ici, une solitude de petit papi a 20 ans sérieux.

    • Je me reconnais moi même beaucoup dans ce texte. Je me sens bien dans ma bulle, on peut me voir comme une fille hautaine ou trop reservée je ne sais pas… C’est juste que je suis habituée à me débrouiller seule. Par contre c’est sûr que je suis très (trop ?) sensible à ce qui m’entoure … Je me sens souvent incomprise, je crois que j’aimerais vivre dans un monde différent de notre société actuelle !

      • Tout pareil, on se sent comme des extra terrestres pourtant je reste convaincue qu’on est dans le vrai. Courage, on rencontre sûrement des semblables au cours de notre vie 🙂

      • Bonjour Sarah
        Je suis exactement comme vous, comme la description de l’article mais comment faites vous pour en sortir et bien vous sentir.
        Autour de moi les gens me trouvent anormale bizarre ils ne comprennent pas …
        Bonne journée
        Isabelle

    • Ouah à 20 ans, moi aussi quand j’avais 20 ans déjà ce problème là mais je me suis fait violence je sortais et même aujourd’hui je continue à me faire violence car sinon on ne sort pu et on ne dort plus, je sais que c’est embêtant de trop penser et de regarder et essayer de savoir ce que les gens pensent, mais si parfois certains regards en disent long, il faut qu’on arrête de ce pourrire la vie.

  2. Pour la sensibilité je ne sais pas mais en tout cas je pense tout le temps non stop. En tout cas il est vrai que la solitude est mon meilleur ami. Étant artiste je vois bien que je suis dans mon monde et qu’une fois sorti pour être dans la (VRAIE VIE) et bien je me sent différent. Je pense à tellement de choses même absurde que j’essaie toujours de comprendre le pourquoi du comment. Enfin c’est ça avoir un cerveau qui fonctionne non stop et j’avoue que cela épuise pas mal lol.

  3. Comme tout cela est vrai! Je me suis entendue répondre à une conversation dans mon rêve dont je m’extirpais ce matin. Et c’est tout à fait en symbiose avec cet article. J’ai entendu ma voix qui disais…je t’aime mais je ne sais plus où j’en suis. Parce que je ne te comprends pas. Et tant que je ne comprends pas, je reste perdue. Je ne peux pas avancer…et je préfère alors que tu me laisses tranquille. …quand j’ai repris conscience, je me suis rendue compte qu’à présent je préfère la solitude plutôt que de m’efforcer à comprendre les attitudes des gens. Ça m’a beaucoup trop fatiguée depuis le temps que ma tête n’en peut plus

  4. Vraiment j’ai l’impression qu’on parle de moi.
    Les questions qui se posent et c’est vraiment c’est ce qui m’intéresse le plus: Comment s’adapter avec notre entourage ? Comment faire face aux difficultés qu’on rencontre dans notre quotidien.

  5. c’est pour ça que je fais le clown .pour ne pas montrer au gens que je suis profondément triste et malheureux ☹ j’ai une femme et trois enfants que j’aime et pourtant je ne me sens pas à ma place dans ma famille et dans ce monde cruelle et pourri qui déborde de haine…

  6. Houa g l impression de me lire ?incroyable !!!! Merci pour cette preuve qu on est finalement pas fous ! J améliore mes ressenti et me fait moins de films, et prend aujourd’hui les gens comme ils sont ?

  7. Je te conseille de vivre le moment présent de te concentrer sur une seule chose à la fois sa peu paraît simple comme ça mais es de la patience et de la compassions envers toi-même plus tu habitue ton esprit à le faire plus elle va moin cogiter moi même j’y travaille encore. Sinon si tu as le temps écris libert tes pensais comme cela tu n’aura plus à ruminer dessus. Automatiquement une réponse à tout se que tu pense en découlera.

  8. Bon sang qu’ est ce que je me reconnais dans cette description. Je suis entier avec ceux qui m’entourent. Si je sens l’inverse je dois vraiment prendre sur moi. Faire l’hermite me ressource quand le coeur est blessé. Le monde me semble parfois si indifférent et j’ai l’impression qu’il me faudra encore une vie entière pour comprendre mes semblables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Enseignement de Bouddha qui vous en dira plus sur vous

relations karmiques

Un profond changement énergétique se produit dans les relations karmiques