Après 12 ans dans un état végétatif, il s’est réveillé

de | 23 août 2015

Après 12 ans dans un état végétatif, il s’est réveillé

Et quand il s’est miraculeusement réveillé, il avait une histoire incroyable à raconterC’est la fin des années 80.  Martin Pistorius était âgé de seulement 12 ans lorsque les médecins lui ont diagnostiqué ce qu’ils croyaient être une “Méningite cryptococcique”, une infection fongique du cerveau. Son état a empiré jusqu’à ce qu’il soit dans un état végétatif. Et il a fini par être incapable de parler ou de bouger et même d’effectuer les plus élémentaires des fonctions humaines.

Finalement, les médecins annoncent aux parents du garçon qu’il ne lui reste plus très longtemps à vivre, et que dans le meilleur des cas, s’il reste en vie, ce sera à l’état de légume. On explique alors aux parents qu’ils doivent s’assurer du confort de Martin, et attendre que celui-ci décède. Mais à leur grande surprise, ils ont été en mesure de prendre soin de lui pendant plus d’une décennie. Au cours de laquelle, ils ne voient pas d’améliorations de son état.

Prêts à faire face à cette sinistre et terrible situation, les parents ramènent alors leur fils à la maison. Mais au lieu de s’éteindre, “Martin s’est accroché, encore et encore.”, explique Joan Pistorious, la mère de l’enfant.Ensuite, un miracle s’est produit.

dans un état végétatif

Voici des extraits de l’histoire originale de Life News:

Selon NPR news,

Pendant 12 ans, ses parents s’occupent ainsi de Pistorious, ce qui n’est pas chose facile. Le père de Martin, Rodney, se lève ainsi chaque matin pour habiller son fils, et l’emmener jusqu’à un centre de soins spécialisés. Et huit heures plus tard, il va le rechercher, pour le “baigner, le nourrir, le coucher, et régler mon réveil pour qu’il sonne toutes les deux heures, afin que je retourne Martin dans son lit pour lui éviter des escarres.”Pendant toutes ces longues années, Martin Pistorious ne montre jamais le moindre signe de progrès, et ses parents finissent donc par abandonner presque tout espoir de le voir un jour se remettre.

Joan se souvient même avoir dit une fois à son fils, “J’espère que tu vas mourir.

Je sais que c’est une chose horrible à dire. Mais j’étais à bout, et j’avais besoin de repos.” explique-t-elle.

dans un état végétatif

Dans un état végétatif, Il se réveille et dit j’étais « conscient de tout »

Mais lorsque Pistorious se réveille enfin, il affirme pourtant avoir eu pleinement conscience de tout ce qui s’était produit pendant sa période végétative, y compris de la phrase terrible de sa mère.

Oui, j’étais présent. Pas depuis le tout début, mais après avoir passé deux ans dans cet état, j’ai commencé à me réveiller. J’étais conscient de tout ce qui se passait, comme quelqu’un de normal.” explique Pistorious (désormais âgé de 39 ans). “Et tout le monde avait tellement l’habitude que je sois absent que personne n’a remarqué lorsque j’ai commencé à être de nouveau présent. C’est alors que j’ai compris que j’allais probablement passer tout le reste de mon existence dans cet état, totalement seul.

Malheureusement, Martin était même au courant des mots très durs de sa mère et a commencé à croire que plus personne ne l’aimerait . Il a dit, “On ne pense pas vraiment à grand-chose. On se contente d’exister. C’est très dur et très sombre à vivre, car d’une certaine manière, on se laisse partir et disparaître.” conclut-il.

Il explique aussi que ses idées sont vite devenues noires, et qu’il s’est même convaincu que personne ne serait plus jamais tendre ou affectueux avec lui. Néanmoins, il se souvient avoir réussi, au bout d’un moment, à compatir avec sa mère éplorée.

Martin a passé la plupart de ses journées dans un centre de soins et il affirme se souvenir des rediffusions incessantes de “Barney le dinosaure” sur les écrans du centre de soins où il était soigné. Ils l’ont fait parce qu’ils croyaient qu’il était un légume.

Je ne trouve pas de mots assez forts pour exprimer à quel point je détestais Barney.

Mais finalement, Martin est devenu frustré d’être pris au piège dans son propre corps et il a commencé à essayer de reprendre le contrôle de sa vie. Il a appris à donner l’heure avec le lever et le coucher du soleil et voulait même que les pensées les plus laides qui le hantaient se réalisent, comme le souhait de sa mère qu’il meurt. “À mesure que le temps passait, je comprenais de plus en plus le désespoir de ma mère. Chaque fois qu’elle me regardait, elle ne voyait qu’une parodie grotesque et cruelle de ce fils qu’elle aimait tant.” ajoute-t-il.

Maintenant Martin est marié et vit désormais à Harlow, en Angleterre, et il a publié un ouvrage relatant son aventure, intitulé Ghost Boy“L’enfant fantôme : comment je me suis évadé de la prison de mon propre corps.“

Cette histoire devrait complètement changer la façon dont nous voyons les personnes handicapées mentales. Leurs esprits sont alertes et réceptifs, leurs âmes sont vivantes, et leurs cœurs sont sensibles. Ce sont simplement des personnes emprisonnées à l’intérieur de leur corps.

voir aussi : 11 principes de sagesse et citations d’aînés Indiens d’Amérique

27 leçons de vie à retenir de Eckhart Tolle

Après Dans un état végétatif, Il se réveille et dit « j’étais conscient de tout » >A voir aussi :Apprendre aux enfants à réfléchir par eux-mêmes

ou >A voir aussi :Eau citronnée: 15 bonnes raisons d’en boire tous les matins

4 réflexions au sujet de « Après 12 ans dans un état végétatif, il s’est réveillé »

  1. Michalik

    C’est une histoire formidable qui donne beaucoup d’espoir. Cependant, dans le paragraphe de fin, vous parlez de « changer la façon dont nous voyons les personnes handicapées mentales ».
    A mon avis, il ne s’agit pas ici d’handicapé mental, au contraire. Pistorious est bien conscient de ce qui se passe. Il comprend tout et c’est même grâce à un mental fort qu’il a pu s’en sortir. A mon sens son handicap est moteur et pas du tout mental.
    Merci pour cet article.

    Répondre
  2. Edward Magnaldo

    Bonjour, quel courage ! Il est difficile d’imaginer les différentes phases qui vont de mourir aux yeux des autres (déclaration de la maladie) à revenir à la vie (sortie de coma) en passant par comprendre ce qu’il se passe lorsqu’on se rend compte qu’on est enfermé dans son propre corps puis ne pas pouvoir réagir au monde extérieur et finalement apprendre à accepter les choses telles qu’elles sont afin d’arriver au pardon et puis enfin à la délivrance en sortant de ce long coma !
    Bravo à tous et particulièrement Martin Pistorius qui a vécu une épreuve terrible ainsi que ses parents !

    Répondre
  3. berthou

    Histoire très émouvante et très enrichissante. En tout cas, cet homme a un caractère fort! Ce que je reproche à la France, très précisément au système français pour ce qui est des handicaps, c’est qu’il est rétrograde. Chapeau à Martin Pistorius. je pense qu’il vivra mieux en Angleterre qu’en France. Et que si unj jour il souhaite retourner au pays, que beaucoup de choses auront avancé d’ici là.

    Répondre
  4. Sonia

    Si seulement ses parents avaient su qu’il était conscient!!! Ils ont été bons quand même d’avoir continué à s’en occupé.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *