pour aider les empathes

Quelques conseils pour aider les empathes à maîtriser leur pouvoir. Les empathes sont extrêmement sensibles aux émotions et à l’énergie des autres personnes, des animaux, et des lieux. Ils ont la capacité de sentir le champ énergétique des autres et d’absorber leurs émotions comme s’il s’agissait des leurs.

Malheureusement, on ne valorise pas toujours assez l’empathie dans notre société.

Par peur d’être rejetés, les empathes étouffent, bloquent ou nient souvent leurs tendances empathiques. Ainsi, à cause de cela ils peuvent se sentir perdus, vulnérables et seuls.

Il n’y a pas de remède unique pour aider les empathes. En réalité, c’est un travail individuel et il faut déterminer ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Voici donc quelques conseils utiles pour aider les empathes dans leur guérison:

Bien que certains naissent naturellement sensibles, de nombreux empathes peuvent aussi acquérir leurs dons d’intuition à partir de leurs expériences d’enfance ou cela peut aussi se développer comme un mécanisme de survie dû aux abus.

Quelle qu’en soit la raison, cela fait partie de la diversité humaine et on ne doit pas développer ce don comme une capacité surhumaine car cela peut être contre intuitif en créant une séparation. En absorbant l’énergie et les émotions d’une personne, il faut utiliser la connexion ressentie pour créer une guérison profonde pour tous. Ainsi, il en résulte une énergie harmonieuse autour de tous, et non une énergie de séparation.

Il est également important de ne pas développer un complexe de « héros » . Il peut se former à cause de la dépendance des autres sur votre capacité à les guérir par votre « don » empathique.

D’autres empathes peuvent aussi vouloir se cacher du monde et construire des relations comme un mécanisme d’auto-protection qui n’est pas sain et qui bloque toute forme de vie « normale ».

Aider le monde ou se cacher des gens n’est pas la solution. Effectivement, cela ne vous rendra pas plus autonome et ne rendra pas votre vie meilleure.

Pour aider les empathes, voici ce qu’il faut éviter :

Il ne faut pas laisser les autres profiter de votre énergie car c’est malsain et mauvais pour votre bien-être. Vous ne devriez pas non plus priver les autres de leur pouvoir en voulant devenir leur sauveur, la ligne entre être un empathe et un narcissique peut se brouiller.

Le plus beau cadeau que vous puissiez faire aux autres est d’être un exemple pour tous. Si vous voulez que les autres changent, commencez par vous-même. Lorsque vous apprenez à maîtriser vos émotions, vous donnez le pouvoir aux autres car ils peuvent voir que le changement est possible.

Vous êtes venu dans ce monde avec votre sensibilité parce que votre âme voulait évoluer à travers son autonomisation et son utilisation. En apprenant à maîtriser cet outil, vous deviendrez ainsi une source d’inspiration. Car ils croiront qu’ils peuvent eux aussi évoluer. Quand vous essayez de guérir les autres, cela leur enlève la responsabilité, ce qui conduit à la perte de pouvoir pour tous et crée de plus en plus de personnes qui chercheront à être guéries. Vous ne pouvez pas aider tout le monde, ce n’est pas possible, vous épuiserez votre énergie si vous essayez.

Lien connexe : Pourquoi les femmes empathes ont souvent plus de mal à trouver le bon partenaire

Nous sommes le miroir de ce que nous offrons au monde.

Pour faire une différence dans ce monde, nous devons nous développer en prenant le contrôle et en maîtrisant nos émotions. En effet, le pouvoir commence d’abord dans nos vies.

Le monde a besoin de plus d’amour et il est important d’aimer tous ceux qui nous entourent. Le sacrifice de soi n’est pas l’amour. Pour que les gens puissent grandir, ils doivent prendre le contrôle de leur propre vie. Cette liberté vous a été accordée par l’Univers, il est donc crucial de laisser tout le monde en faire l’expérience. Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir. Donc vous ne devriez jamais aider les autres dans l’attente ou par obligation. Lorsque vous donnez aux autres les moyens de changer, vous leur donnez les moyens de s’épanouir et de devenir autonomes.

« Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours. »

Le problème :

Les empathes se sont perdus en cours de route et notre véritable appel à la maîtrise de soi a été oublié.

On se concentre sur notre être physique et on se renferme.

En nous concentrant sur les émotions des autres, nous oublions d’affronter les nôtres. D’autre part, cela nous console à travers leurs émotions. C’est plus facile à faire parce que nous n’avons pas à faire face à nos propres sentiments qui nous effraient.

On nous a fait croire que trop ressentir était un signe de faiblesse. Nous avons caché des années d’abus, de chagrins d’amour et de douleurs en les justifiant. Nous avons également transformé notre sensibilité en vulnérabilité.

En nous distrayant de la douleur et en nous concentrant sur les émotions des autres, nous ne nous privons pas seulement de notre pouvoir, mais aussi de celui des autres.

Nous ressentons un sentiment temporaire d’importance dans le moment présent, mais cela nous trompe car cela alimente une dépendance à l’égard de ceux que nous pensons aider.

Un sentiment de vide nous envahit, trop difficile à ressentir, alors nous essayons de le cacher en trouvant la prochaine proie à guérir.

Lorsque la sensation temporaire s’estompe, le sentiment de solitude et de faiblesse revient. Personne ne sait vraiment qui nous sommes, pas même nos amis les plus proches. Nous avons caché notre véritable identité et nos émotions à tous ceux qui nous entourent alors que nous fixons notre énergie sur ce cercle vicieux de donner et de ne jamais rien recevoir en retour.

Lire également: Cinq affirmations pour aider les empathes à créer des limites

La solution pour aider les empathes:

Il est important de nous permettre de ressentir. Nous ne devrions pas commettre l’erreur de vouloir nous couper de nos émotions.Notre pouvoir réside dans notre capacité à ressentir et à ressentir profondément. Le sentiment est la plus grande puissance en nous tous. Ce n’est que lorsque vous laissez l’énergie en vous se manifester dans vos sentiments que vous pouvez créer une connexion avec le monde. Une nouvelle réalité peut être créée pour vous, au fur et à mesure que vous commencez à grandir et permettre à ce que cette harmonie vous aligne avec votre environnement. Vous illuminerez de l’intérieur et vous donnerez au monde l’amour et la paix dont il a besoin. Cela apportera un véritable sentiment de compassion et tout commence à l’intérieur de vous.

Alors que l’univers s’étend et que son énergie émet des ondes vibratoires, nos émotions sont les meilleurs récepteurs. Il y a donc un grand pouvoir dans nos émotions, notre propre super pouvoir.

Vous ne devriez pas le voir comme une faiblesse. Vous devriez plutôt le voir comme une force pour vous permettre de graviter dans la grille de la conscience. Non seulement vous possédez une force physique, mais également une intelligence spirituelle liée à l’Univers et à sa puissance.

Il est là pour souligner votre état actuel, ce qui vous fait plaisir et ce qui ne vous déplaît. Par conséquent, il vous fait passer à ce qui vous fait sentir plus puissant. Cela ne peut fonctionner que si vous êtes à votre écoute.

Lisez aussi: 5 outils puissants pour faire ressortir l’esprit guerrier des empathes

Regardez en vous

La seule façon de vous retrouver, c’est de regarder à l’intérieur de vous.
Reconnaissez où vous êtes, sans aucun sentiment de jugement ou d’essayer de chercher quoi que ce soit d’autre. Lâchez l’idée que les émotions identifient qui vous êtes. Elles indiquent simplement où vous en êtes pour que vous puissiez aller là où vous voulez être.

Laissez la lumière et la puissance en vous vous libérer du vide et de la dépendance qui ont été effacés.
Ne considérez jamais vos émotions comme une faiblesse . Et ne croyez pas non plus le mensonge qui dit qu’être empathique c’est être vulnérable. Soyez toujours à l’écoute de votre cœur.

Ainsi, les émotions sont votre force, votre super-pouvoir. Donc utilisez-les autant que nécessaire.

Découvrez : Le côté obscur des empathes que vous voyez rarement

Notez cet article