La magie d’être une femme après 40 ans

de | 5 novembre 2015
femme

La magie d’être une femme après 40 ans

 

Il faut beaucoup de courage pour aimer les femmes marquées par le passé, celles qui ont un fort caractère mais un bon cœur. Il faut beaucoup d’amour pour soigner les blessures et les désillusions.

Mais par-dessus tout, il faut être intelligent, parce qu’elles sont si matures et si expérimentées qu’elles ne croient plus à ce qu’elles ressentent, mais plutôt à ce que vous êtes prêts à faire pour elles.

Walter Riso

Nous n’avons plus le visage de nos 20 ans, car les pierres du chemin ont façonné notre corps. Notre regard est complice, car il s’est formé pendant des années, nous permettant de maîtriser l’art d’aimer nos enfants, notre conjoint, notre famille et nos amis.

Nous accumulons parfaitement bien l’expérience et la jeunesse, ce qui nous permet de contrôler l’art et la maîtrise de notre essence, ajoutant de la vie aux années pendant lesquelles nous nous sommes amusées et à celles qu’il nous reste pour profiter.

Une femme de plus de 40 ans laisse une trace partout où elle va, se faisant maîtresse de son chemin. Elle sent que son arrivée est remarquée, qu’elle dégage une grande confiance en elle et qu’elle a atteint une stabilité et un équilibre émotionnel et personnel hypnotisants.

photo-1-420x312

Après 40 ans

Plus de 40 souffles d’air pur…

J’AI QUEL AGE ?

J’ai l’âge de voir les choses avec tranquillité, mais dans l’intérêt de continuer à évoluer.

J’ai l’âge de caresser mes rêves du bout des doigts et de voir mes illusions se transformer en espoir.

J’ai l’âge où l’amour est parfois une flamme qui a besoin de se consumer dans le feu d’une passion désirée, parfois un havre de paix, tel un coucher de soleil sur la plage.

J’ai quel âge ? Je n’ai pas besoin de nombre, car mes désirs réalisés, les larmes que j’ai versées en voyant mes illusions se briser… valent beaucoup plus que ça.

Quelle importance d’avoir vingt, quarante, soixante ans ! Ce qui importe, c’est l’âge qui me correspond.

J’ai l’âge qu’il me faut pour vivre libre et sans peur. Pour suivre mon chemin sans crainte, car je porte avec moi l’expérience que j’ai acquise et la force de mes désirs.

J’ai l’âge suffisant pour ne plus avoir peur et faire ce que je veux et ce que je ressens.

José Saramago

Les 40 et 50 ans sont des moments particuliers, pendant lesquels vous vous trouvez entre deux générations qui mettent en avant le côté éphémère de la vie.

C’est là que l’on se rend compte qu’il faut profiter et concilier ses deux mondes. Ne vous préoccupez plus du passé et de l’avenir et commencez à profiter du moment présent.

A partir de 40 ans, on comprend enfin que chaque personne que l’on rencontre a un rôle dans notre vie. Certaines personnes vous mettent à l’épreuve, d’autres vous utilisent.

Il y a celles qui vous aiment et qui vous apprennent des choses, mais les personnes les plus importantes sont celles qui font ressortir le meilleur de vous-même.

Elles sont et resteront des personnes rares et extraordinaires qui vous rappelleront que le jeu en valait la chandelle.

vivre-420x275

Après 40 ans

La magie du moment

Les femmes de ma génération sont les meilleures. Point. Elles ont la quarantaine, elles sont belles, sereines, compréhensives, sensées, mais surtout terriblement séductrices, et ce malgré leurs pattes d’oie naissantes ou cette chaleureuse cellulite qui capitonne leurs muscles, mais qui les rendent tellement humaines, tellement réelles…magnifiquement réelles.

Sharon Stone, 48 ans.

Beaucoup de femmes de plus de 40 ans se sont trouvées dans des situations compliquées.

Certaines ont été reniées de leur société. Elles ont subi des trahisons et des déceptions qui les ont fait mûrir. Elles ont senti sur leur peau le déchirement de séparations peu honorables, d’abandons et d’humiliations.

Elles sont forgées dans le feu de la bataille et guéries par les flèches les plus inattendues.

Elles ont porté sur leurs épaules une grande partie du poids de la vie. C’est pour cela que les femmes de plus de 40 ans ont développé un septième sens qui leur permet d’avancer, de rester sereines et de se réconcilier avec la vie.

facebook-420x295

Une blague dit qu’une femme de 20 ans peut être attirante, qu’une femme de 30 ans peut être séductrice mais que seule une femme de 40 ans est irrésistible. C’est le résultat d’un mélange parfait entre expérience et jeunesse.

D’une certaine manière, la femme de plus de 40 ans a consacré beaucoup de temps à la recherche de l’amour. Aujourd’hui, elle s’aime beaucoup plus que les décennies précédentes.

Femme, ne vous oubliez pas…

Après 40 ans, vous avez l’âge de voir la vie avec tranquillité mais dans l’intérêt d’évoluer. C’est là que l’amour peut être ardent ou posé. C’est là que vous pouvez crier sans peur vos craintes et faire ce que vous désirez sans avoir peur d’échouer.

Aujourd’hui, vous pouvez vous aimer, vous accepter et prendre soin de vous, parce que les années ont fait de vous une personne beaucoup plus accomplie.

Un grand merci au site nospensées.com pour l’autorisation de republier cet article. source :http://nospensees.com

5 réflexions au sujet de « La magie d’être une femme après 40 ans »

  1. Bailly

    C’est tellement vrai. J’ai l’impression de l’avoir écrit. C’est ma vie d’aujourd’hui. Savoir apprécié les moments présent et vivre avec son passé. L’expérience c’est tout simplement la vie. L’utiliser tout les jours à bon escient. La maturité le plus bel âge merci. J’ai 46 ans Isabelle

    Répondre
  2. jeanpatrick

    ce genre d’article ne fait que creuser la séparation entre homme et femme. Ce genre d’article fait croire que la femme vit ses 40 ans ou 50 ans différemment que l’homme et ce n’est pas comme cela, nous somme égaux. Nous sommes faits de chair, d’os, de nerfs, de sang, d’eau…nous sommes égoïstes, jaloux, énervés, fâchés, inconscients, conscients seule notre énergie sexuelle nous distingue. Nous nous sommes mis ces vêtements que notre éducation nous a donné et nous y avons crus. L’homme a sa féminité à l’intérieur de lui et la femme a sa masculinité à l’intérieur d’elle mais jusqu’à quand chacun de nous n’aura pas trouver sa moitié à l’intérieur de soi nous aurons toujours du mal pour nous comprendre.

    Répondre
    1. christine

      Bravo jeanpatrick ! Tout est compris et dit ! Tant que tout un chacun, homme et femme n’aura pas trouvé son équilibre intérieur entre le yin et le yang, la communication entre hommes et femmes sera difficile !

      Répondre
    2. Clo

      J’aime lire cette féminité chez jeanpatrick et que j’aimerais que les hommes, tout en gardant leur individualité, puissent véhiculer cette part de féminité qui « adoucirait » la relation encore trop difficile avec les femmes!
      Je ne suis pas féministe mais j’observe trop souvent ces différences qui laissent encore les unes et les uns dans leur monde plein d’incompréhension, chargé du poids éducatif ou viscéral ou génétique qui nous fait avancer en décalé au fur et à mesure du temps qui passe!!
      Honnêtement, les femmes veulent BIEN avancer, et l’âge effectivement joue en leur faveur « intérieurement » même si les rides ou les traces du temps qui passe se posent sur leur visage!! elles restent belles et attentives à leur reflet!!
      Toutes sont différentes aussi, selon l’âge, leur vécu et leur conscience, les hommes aussi sont différents, selon l’âge, leur vécu et leur regard sur l’autre et sur eux mêmes!!
      Chacun à sa place, parler d’égalité entre les uns et les autres n’a aucun sens, j’ai jamais compris cette bataille, l’idéal est de bien vivre chacun avec chacune!!
      Les femmes, les mères, ont une force intérieure inégalable!
      Les hommes féminins ont tout compris!!

      Répondre
  3. destailleur valerie

    pas d’accord du tout surtout le demarrage!! dommage c’est ce qui motive ou demotive la lecture!! enfin c’est ma seule propre vision!!! toute critique fait avancées!!! surtout les negatives!! les postives flattent et reconfortent! amour sur vous amour en vous!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *