10 raisons d’arrêter de boire de l’alcool

de | 30 mars 2015

arrêter-de- boire (3)

10 raisons d’arrêter de boire de l’alcool

1. Vous vous rappellerez d’éléments essentiels

Je ne saurais compter le nombre de fois où je suis sorti sans ensuite être en mesure de me souvenir pleinement de ce que j’avais fait avant. Cela procure une sensation inconfortable, et me déplaît fortement. J’ai souvent dû demander de l’aide à des amis pour rassembler comme ils peuvent les morceaux de l’histoire des soirées passées ensemble. Lorsque vous arrêtez de boire, il n’y a plus ce problème.

2. Fini la gueule de bois.

Ai-je vraiment besoin d’expliquer ici l’avantage de cette situation?

3. Si vous arrêter de boire vous économiserez beaucoup d’argent.

Tout est dit …

4. Vos problèmes sont en réalité de vrais problèmes.

Lorsque vous êtes ivre, les petits problèmes deviennent des problèmes graves pour aucune raison. Les larmes que vous versez sont de vraies larmes. Vos problèmes prennent rapidement une tournure dramatique.

5. Votre système immunitaire vous en sera reconnaissant.

Sans les effets néfastes de l’alcool, votre système immunitaire se renforce. L’alcool peut provoquer des irritations graves des tissus de la bouche et de la gorge, augmentant la résistance d’un nombre toujours plus important d’agents pathogènes chez l’homme.

arrêter-de- boire (2)

10 raisons d’arrêter de boire de l’alcool

6. Vous éviterez de perdre des amis à cause de l’alcool.

Beaucoup de mauvaises décisions prennent le bord lorsque vous arrêtez de vous enivrer et par conséquent, vous prenez moins de mauvaises décisions, et vos amis vous aimeront davantage.

7. Il est intéressant de rester sobre.

C’est le point le plus difficile. Si vous avez l’habitude d’aller boire de l’alcool avec des amis, il peut être difficile de revenir en arrière. Mais avec le temps, vous vous rendrez compte que vous n’avez pas besoin d’alcool pour vous amuser.

8. Vous prendrez conscience de la raison pour laquelle vous aimez vos amis.

Vous vous rendrez compte que certains de vos amis étaient juste des amis pour des sorties alcoolisées. Ces amis étaient probablement là que pour un but spécifique. Vos autres amis sont des personnes que vous apprendrez à mieux apprécier.

9. Vous découvrirez que vous pouvez vous amuser seul.

L’alcool peut être une habitude hautement toxique, et sans lui, vous en saurez plus sur vous-même que vous ne l’aviez fait auparavant. Vous serez surpris de voir que vous pouvez vous amuser tout seul.

10. Vous aurez une meilleur apparence.

L’alcool endommage le foie et peut favoriser certains cancers comme celui de la gorge et du foie, et cela rend votre apparence rugueuse et moins agréable. Au final, vous paraissez plus jeune plus longtemps lorsque vous arrêtez l’alcool.

Sandra Véringa

Après 10 raisons d’arrêter de boire de l’alcool voir aussi :

6 réflexions au sujet de « 10 raisons d’arrêter de boire de l’alcool »

  1. Cheyenne

    Il ne faut pas oublié que c’est une maladie et qu’il existe plusieurs remèdes pour s’en libérer.
    Un médecin, les réunions AA, des séjours en clinique.
    La seule chose importante qu’il faut savoir est le premier pas, celui qui vous apprend à dire NON 24 heures à la fois.

    Répondre
  2. laurent

    Bonjour.

    S’arrêter est une chose, rester abstinent en est une autre.
    Il faut être bien entouré, avoir un but et avoir une putain de volonté 🙂

    2 ans et 10 jours et demain fera 1 jour de plus 🙂

    Répondre
  3. Yannick Dupeyron

    Stopper une addiction est une chose, faire voeux d’abstinence en est une autre.
    La fermentation et la distillation, sont des principes chimiques qui permettent d’extraire, de transformer et de combiner de belles choses produites par la nature (sucre, polyphénols, acides, essences ….).
    Le tout reste d’associer ces consommations avec discernement et responsabilite.

    Répondre
  4. Sauvage

    26 ans d’abstinence et je tiens le coup ! Certes les gens sont pénibles à vouloir forcer les autres à boire, mais il ne faut pas se laisser aller et garder ses convictions. J’étais heureux le jour où j’ai eu mon permis, enfin une excuse valable pour ne pas boire.

    Répondre
  5. Marielou

    Pour moi ça a été sevrage après avoir frôlé la mort et AA,encore et toujours AA. Grâce à eux j’ai la vie sauve et une abstinence heureuse depuis six ans.

    Répondre
  6. Philippe

    Un peu plus de trois mois d’abstinence… 53 ans en 2016, année de galères qui s’est soldée par un vomissement de sang frais, la valeur d’un bol. Aucune douleur physique. Un déchirement psychologique. Il y a si longtemps que je voulais arrêter de boire de l’alcool, si longtemps que je commençais à me haïr, pire encore à devenir indifférent à moi-même. Ce déclic salvateur me procure aujourd’hui une joie incommensurable, même si je me retrouve seul, ma compagne m’ayant quitté à cause de ce produit.
    Seulement trois mois d’abstinence et je retrouve le goût de la vie, de l’effort, de la cuisine, des voyages, des vrais amis.
    J’associe à cette optique une hygiène de vie nouvelle. Je me découvre l’envie de jouer avec mes mains et mon esprit.
    Je me surprend à rire. Je ne riais plus depuis bien longtemps, l’angoissante obsession de l’alcool me rendant parano…
    Plus d’alcool, une nourriture saine et fraîche, faites par moi-même, du vélo ou de la marche tous les jours qu’il pleuve ou qu’il vente, et déjà je ressens un renouveau tant mental que physique.
    Je buvais depuis mon service militaire, il y a 34 ans. J’ai arrêté seul. J’en suis fier et cela me rend opiniâtre. J’appréhende demain, mais chaque jour qui se lève est une promesse de meilleur. Si vous pensez arrêter de boire, n’hésitez plus et ressentez cette fierté, cette force nouvelle vous envahir. Foncez !
    Bisou à tou(te)s.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *