in

Vous rencontrerez quelqu’un qui vous serrera si fort qu’il vous soignera de l’intérieur

Partager

Source : illustrations réalisées par Curtis Wiklund

Cette personne soulagera votre douleur, et toutes vos peines disparaîtront instantanément et vous retrouverez le sourire.

Une étreinte, c’est une caresse, un poème écrit à même la peau qui nous apaise et qui consolide nos liens, nous aidant ainsi à surmonter nos craintes. D’une certaine façon, le fait de mettre de côté le sentiment de chaos nous donne du courage et de la force.

Certaines étreintes sont tellement fortes qu’elles sont capables de nous soigner. Autrement dit, pour parler de manière poétique, ils nous syntonisent sur le plan émotionnel.

Ce n’est pas l’unique façon de faire, et ce n’est pas non plus obligatoire. Cependant prendre les gens dans les bras nous aide à renforcer notre empathie, donc également notre intelligence émotionnelle.

Il y a personnes et PERSONNES (oui, en majuscules)

Les PERSONNES sont celles avec qui l’on a une entente parfaite. Et par conséquent celles qui sont les plus proches de nos émotions, de nos pensées et de nos croyances.

Diverses raisons nous conduisent à apprécier ces personnes avec qui on partage nos points de vue, nos expériences et nos croyances, et cette proximité crée en nous des sentiments positifs.

Habituellement, quand on apprécie une personne, celle-ci nous apprécie également. Avec elle, nous ne faisons pas semblant d’être une autre personne.

Ainsi, on sourit plus, et on veille à ce que les échanges avec elle soient particulièrement agréables.

Sur le long terme, cela peut devenir un cercle vicieux : plus on se sent aimé, plus on veut l’être. Cette tendresse très spéciale se traduit par les étreintes, les caresses et les baisers.

Mes PERSONNES sont celles qui m’ont serré dans leurs bras dans les bons comme dans les mauvais moments.

couples pleinement connectés

En général, ces personnes spéciales sont celles qui ont présentes pour nous dans les bonnes comme dans les mauvaises périodes.

Effectivement, dans les pires moments de notre vie, ces personnes étaient à nos côtés pour nous serrer fort dans leurs bras.

Autrement dit, lorsqu’on n’a plus d’espoir et que nous sommes écrasés par les doutes. Les câlins deviennent particulièrement importants pour nous. Tout comme les manifestations d’intérêt et de tendresse envers ceux qui nous prouvent leur estime et leur inconditionnalité.

On dit que d’une certaine façon, il apparaît donc une sorte d’admiration affective qui nous conduit à être de plus en plus attiré par notre PERSONNE.

Au final, plus on est brisé, plus on réalise notre désir d’être aimé par l’autre. Et de notre envie qu’il nous réserve une part de lui pour nous soigner, et que l’on nous donne tout l’amour que l’on mérite d’avoir.

Ce qui rend nos roses spéciales, c’est le temps que l’on passe avec elles

une personne vous serrera si fort dans ses bras qu’il vous réparera de l’intérieur
Une personne vous serrera si fort dans ses bras qu’elle vous soignera de l’intérieur

«C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante»,  Saint-Exupéry dans Le Petit Prince.

Il s’agit de l’un des piliers essentiels dans nos relations, nous prouvant combien ces câlins que nous font nos roses nous soignent de l’intérieur.


Que nos ressemblances soient nombreuses ou non.  Il est vraiment excitant et attrayant d’imaginer que quelque chose de spécial et d’unique nous rassemble.

Quand on pense à chacune de nos PERSONNES, on se dit qu’ «il/elle m’aime pour ce que je suis, pas pour mes opinions ou par intérêt».

Les câlins sont gratifiants, merveilleux et nous donnent du baume au coeur dans les moments où notre intérieur est brisé.

Grâce à eux, on se rappelle que même si nous comptons de nombreux morceaux, aux yeux de ceux qui nous prennent dans leurs bras, nous sommes des personnes entières et irremplaçables.

Les câlins sont souvent considérés comme une forme de réconfort, d’affection et de connexion avec les autres. Ils peuvent susciter des sentiments de chaleur, d’intimité et de sécurité. Ils peuvent également libérer des hormones bénéfiques telles que l’ocytocine, souvent appelée l’hormone du bonheur, qui peut favoriser une sensation de bien-être et de calme.

Les bienfaits des câlins ne se limitent pas seulement au plan émotionnel. Ils peuvent également avoir des effets physiologiques positifs, tels que la réduction du stress, la diminution de la pression artérielle et le renforcement du système immunitaire. En effet, des études ont montré que les câlins réguliers peuvent contribuer à améliorer notre santé globale.

Les câlins sont une forme d’interaction sociale et que les préférences peuvent varier d’une personne à l’autre. Il est donc important de respecter les limites et les souhaits de chacun en matière de contact physique.

Note :

Si vous voulez connaître davantage sur l’estime, l’amour et la sensibilité dans vos relations. Nous vous conseillons de lire le chapitre 8 de L’animal social d’Elliot Aronson.

L’animal social d’Elliot Aronson est une métaphore utilisée pour décrire l’homme en tant qu’individu vivant dans une société. Elliot Aronson est un psychologue social renommé qui a étudié les interactions humaines et les dynamiques de groupe.

Selon Aronson, l’homme est souvent comparé à un « animal social » en raison de sa dépendance aux interactions sociales et de sa tendance à se regrouper en communautés. Comme les autres animaux sociaux, les êtres humains ont un besoin inné d’appartenance, de coopération et de communication avec leurs pairs.

Cette idée met en évidence l’importance des relations sociales pour les individus, ainsi que l’influence de la société sur la façon dont nous pensons, ressentons et agissons. L’animal social d’Aronson souligne également la nécessité de comprendre les processus sociaux et les dynamiques de groupe pour mieux appréhender le comportement humain.

C’est un livre sur la psychologie sociale dont la lecture enchantera les plus curieux d’entre vous.

5/5 - (11 votes)

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

12 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. merci pour cet article je m’y retrouve

    depuis que j’ai rencontré cette personne spéciale, je suis beaucoup plus sereine et sécurisée affectivement

  2. Depuis que j’ai connu cette personne,je sens que ma vie a basculé dans le royaume de la sérénité et de la tendresse.

  3. Les illustrations sont très jolies mais les textes versent dans un angélisme doublé d’une naïveté certaine. Certes un câlin fait beaucoup de bien mais il ne répare pas tout. La vie peut parfois blesser outrageusement et les cicatrices demeurent pour toujours. On demeure avec une épine dans le coeur et l’on continue tout de même de respirer. Chacun a son chemin de croix, ses secrets et personne ne peut se mettre réellement à la place de l’autre. Telle est pour moi la conception de l’existence dans laquelle malgré tout des oasis surviennent périodiquement. Ne jamais chuter sans se relever, ne jamais s’enfoncer complètement et se méfier des gourous.

    • Je te souhaite d,’etre pris dans les bras de quelqu’un ou tu verras vraiment une grande différence et un une expérience inoubliable ce sur que cela ne ce produit pas avec n’importe qui mais avec quelques un qui est en amour inconditionnel envers toi et en connexion dama à âme
      Là dessus bonne embrassé

    • Les blessures sont des blessures que l’on s’inflige, je suis d’accord avec Jean-Michel sur le principe que personne ne peut faire oublier les douleurs passés, c’est un travail personnel, difficile et de longue haleine. Ces blessures nous transforment en ce que nous faisons d’elles, la manière dont on décide de la vivre, la manière que nous les interprètont. La vie est un mirroir. Il est possible que l’on rencontre une personne qui sera adoucir des cicatrices, ceci-dit elles ne se reparent que si le sujet decide d’y travailler en faisant face à ces blessures. Il n’y a pas de sauveur, l’unique sauveur est soi-même (m’aime) » Ce n’est pas en regardant la lumière que l’on devient lumineux , mais en plongeant dans l’obscurité, mais ce travail est souvent désagréable donc impopulaire » Carl Gustav Jung.

  4. Bravo bravo je trouve cela plus que vrai et suis très touché que tu partage cela avec moi mais pas etonneé.
    Nous avons tant de choses en communs.

  5. J’espère de tout mon cœur, je trouver LA PERSONNE qui me serrera fort et me soignera, Dieu sait que j’en ai besoin…..
    Merci pour votre erticle plein d’espoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Georges Carlin : 22 citations exceptionnelles du maître du sarcasme

Georges Carlin : 22 citations exceptionnelles du maître du sarcasme

5 choses que les sociopathes et les narcissiques disent pour vous donner le sentiment d’être fou