Annonce

quitter les lieux
Photo libre de droits

Que l’on soit une femme ou un homme :

Savoir quand quitter la scène est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire.

Car cela montre du bon sens, de l’amour-propre, du courage, de l’indépendance, de la liberté et de l’autonomie. Il n’est pas toujours facile ni évident de se rendre compte que le temps est révolu.

Coco Chanel était une femme très élégante, non seulement dans ses créations, mais aussi dans son comportement. D’origine pauvre, sa mère Jeanne Devolles est décédée à l’âge de 33 ans, épuisée par des grossesses successives, Coco n’avait alors que douze ans.

Annonce

Plus tard elle a commencé sa carrière avec un petit couvre-chef puis a conquis le monde de la mode avec son style classique, innovant et très sophistiqué. Pourtant, bien au-delà d’être une icône de la haute couture, cette femme a révolutionné les coutumes de l’époque, et est devenue un symbole de courage, de résistance et de liberté féminine.

En faisant des recherches sur cette grande femme, je suis tombée sur l’une des phrases qui lui étaient attribuées, et j’ai été profondément touchée, car elle exprime sa personnalité indépendante et très raffinée:

«Une femme doit connaître l’heure exacte pour quitter les lieux. Même si cette heure est très douloureuse ».

Savoir quand quitter quelque chose est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire, car cela montre du bon sens, de l’amour-propre, du courage, de l’indépendance , de la liberté et de l’autonomie. Il n’est pas toujours facile ni évident de se rendre compte que notre temps est révolu. 

Annonce

Nous ne sommes pas toujours capables d’assimiler ou de croire que ce que nous voulions autant ne nous est pas réservé. Nous ne sommes pas toujours en mesure d’abandonner nos rêves, projets, désirs et attentes d’une bonne manière, même si notre heure est passée.


Il n’est pas facile de comprendre que tout ce que nous voulons ne nous servira pas. Et savoir quitter la scène, même si cela cause beaucoup de douleur, est quelque chose que l’on ne nous apprend pas, mais que nous devons apprendre.

Nous devons apprendre à cesser d’insister sur ce qui n’est pas pour nous. Nous devons apprendre à accepter que désirer ardemment quelque chose ne garantit pas que cela deviendra nôtre. Il faut apprendre à quitter la scène quand tout a été dit, clarifié, mis sur la table et qu’il n’y a plus de place pour nous dans cette histoire. Nous devons apprendre à accepter les frustrations, les désirs brisés, le besoin de faire ses valises et de quitter la table.

Être élégant dans son comportement, c’est avoir du bon sens. Le bon sens pour parler, se taire, s’exprimer avec extraversion ou discrétion. Mais, surtout, le bon sens lorsqu’il s’agit de réaliser où nous en sommes. Le bon sens pour sortir des endroits où nous n’avons plus notre place.

Quitter la scène alors que tout ce que nous voulions, c’est que l’histoire soit sans fin, est l’une des décisions les plus difficiles et les plus douloureuses à prendre.

Annonce

Même ainsi, la douleur à une distance saine vaut mieux que la fausse joie et l’humiliation de rester dans un endroit où nous ne sommes pas les bienvenus.

Dans une relation, nous devons comprendre que nous méritons le véritable amour mutuel , entier, avec notre partenaire. Quiconque se soumet à des amours mineures et unilatérales croyait mériter des affections petites, superficielles et partielles. C’est pourquoi il est essentiel de trouver le temps de faire ses valises et d’arrêter d’étendre notre présence là où nous ne sommes plus considérés comme des invités spéciaux.

Celui ou celle qui veut être avec vous doit vous traiter comme un invité spécial. Celui qui vous accueille vous accueille avec joie et satisfaction. Quiconque vous admire a une étincelle dans les yeux quand il vous voit venir. De petits gestes nous donnent des indices sur où nous devrions ou ne devrions pas rester. Les petites attitudes nous aident à discerner si le moment est venu de partir.

Comme les paroles de la chanson «Vous devez apprendre», de Nina Simone, disent: «Vous devez apprendre à vous lever de table quand l’amour n’est plus servi…»