5 choses que seuls les grands penseurs comprendront

5 choses que seuls les grands penseurs comprendront

5 choses que seuls les grands penseurs comprendront

C’est une chance de pouvoir sur-analyser pratiquement tout, mais cela peut être à la fois une bénédiction et une malédiction. Il y en a des dizaines et des dizaines!

A vrai dire, il y a probablement des millions de personnes dans le monde qui ont tendance à sur-analyser les événements. Et vous pourriez être l’une de ces personnes si vous comprenez ces cinq choses.

Voici 5 choses que seuls les grands penseurs comprendront :

Lorsque nous sommes désolés, nous le sommes réellement-

Nous ne prenons pas plaisir à heurter les sentiments des autres. Si nous nous retrouvons dans une dispute avec un ami ou un proche, nous finirons par couper la poire en deux afin de comprendre les arguments des deux camps. Nous sommes désolés et nous espérons que vous accepterez nos excuses, mais nous n’oublierons pas cet incident de sitôt.

Nous ne sommes pas aussi apeurés et fragiles que nous en avons l’air –

Nous comprenons que vous avez votre propre vie et que vous pouvez vous retrouver dans un endroit qui ne vous permet pas d’utiliser votre téléphone 24/7, mais cela ne nous empêchera pas de nous imaginer des millions d’autres choses que vous pourriez être en train de faire. Vous pourriez être en train de nous tromper, ou peut-être vous battre pour votre vie dans une ruelle, nous n’en savons rien.

Nous sommes indécis –

Trouver les propos les plus justes à dire ou écrire peut être l’une des choses les plus difficiles pour nous. Nous allons écrire quelque chose de parfait, puis le réécrire encore et encore, simplement parce que nous continuons à trouver que nous ne nous sommes pas assez bien exprimés.

Nous aimons avoir la tête sur les «épaules –

Trouver une personne qui nous remet les pieds sur terre, même si ce n’est que pour un court laps de temps, cela a une grande importance pour nous. L’introspection et l’analyse constante peut rendre quelqu’un fou (ce qui en dit long sur la raison pour laquelle nous sommes de la façon dont nous sommes). Si vous savez faire cela, nous vous en remercions.

Nous pouvons être très amusants lors des soirées –

Lâcher prise et faire la fête de temps en temps, c’est exactement ce qu’il faut, tant que c’est stimulant. Vivre le moment est beaucoup plus plaisant, jusqu’au réveil le lendemain matin, avec un gros mal de crâne et l’estomac retourné. Ensuite, nous voilà, à essayer de nous souvenir des idioties que l’on aurait pu dire à la personne que nous essayions d’impressionner la nuit dernière.

Sandra Véringa