Des scientifiques associent les Selfies au narcissisme

de | 12 février 2015

Des scientifiques associent les Selfies au narcissisme

Vous les avez vus des milliers de fois sur Facebook et sur les autres médias sociaux, il y a même une chanson à la radio sur ce sujet ! Les Selfies sont devenus une grande tendance dans les médias sociaux , des psychiatres et psychologues les associent à des problèmes de santé mentale liés au narcissisme et à l’obsession qu’une personne a de son apparence.  Selon le psychiatre Dr David Veal : « deux patients sur trois qui viennent en consultation pour une peur d’une dysmorphie corporelle depuis la hausse des téléphones avec appareil photo, éprouvent le besoin de prendre des selfies à plusieurs reprises et de les poster sur les sites de médias sociaux ».« La thérapie cognitivo-comportementale pour aider un patient à reconnaître les raisons de son comportement compulsif pour ensuite apprendre à modérer », a-t-il déclaré au Sunday Mirror.

J’ai personnellement vu ça avec certains de mes amis. Ils seraient capables de prendre de nombreux selfies jusqu’à trouver le bon. Mise en valeur des sourcils, de la peau, du nez, du sourire, des dents, des cheveux, et ainsi de suite, tout cela pour essayer de trouver l’angle parfait pour faire la photo parfaite. Même en regardant comment la majorité des gens choisissent leur photo de profil sur Facebook et les autres sites de médias sociaux, c’est un processus énorme.

Croyez-le ou non, aussi inoffensifs que ces actes puissent paraître, avec le temps ils créent et recréent des grandes formes de conscience de soi et un faux sentiment de confiance. Au lieu de s’accepter comme on est, nous nous efforçons de trouver la bonne image avec tous les détails parfaits. Plus nous avons de « like » sur les sites de médias sociaux plus on se sent heureux. Est-ce durable ? Fonder notre bonheur sur la performance de notre photo de profil ou notre selfie ?

Selfies au narcissisme

Des scientifiques associent les Selfies au narcissisme

Jusqu’où peut aller l’obsession pour le selfie ?

Danny Bowman, une jeune adolescent britannique, fut la première victime de cette addiction. Non satisfait de son apparence physique, il commence à rechercher la photo parfaite de lui vers l’âge de 15 ans. Cela se transforme en véritable obsession au point qu’il arrête l’école un an après… Jusqu’au jour où il atteint 200 selfies en 24h et ne trouve aucune photo à son goût. Le jeune homme a ensuite tenté de mettre fin à ses jours. Après un séjour à l’hôpital il s’en est finalement sorti mais il souffre encore de dysmorphophobie (la peur d’être laid).

« J’étais constamment à la recherche du selfie parfait et quand j’ai réalisé que je ne pouvais pas, j’ai voulu mourir. J’ai perdu mes amis, mes études, ma santé et presque ma vie », a-t-il déclaré à The Mirror.  Bien que ce soit un cas extrême, il n’est pas très loin de ce qui se passe dans de nombreux esprit de jeunes, et même plus vieux, les gens continuent de prendre des photos d’eux-mêmes pour les médias sociaux. Voir d’autres images de gens, voir l’attention qu’ils peuvent ou ne peuvent pas obtenir, nous finissons par nous comparer nous-même et les petits détails de notre apparence. Avec le temps, une obsession s’installe et notre apparence devient de plus en plus importante pour nous. Je pense qu’on ne devrait pas se concentrer autant sur notre apparence.

Des scientifiques associent les Selfies au narcissisme suite

Le narcissisme, l’obsession de recevoir de la reconnaissance et de la gratification de la part des autres, la vanité et d’une manière égoïste, devient un gros problème dans notre ère numérique. Personnellement, je pense que tout cela provient du jugement de soi, du jugement des autres et de la culture pop. Il manque énormément de réponses à ces questions dans l’éducation nationale ou d’autres programmes de jeunesse auxquels les jeunes ont accès. Nous nous concentrons tellement sur l’éducation d’une personne pour qu’elle devienne un membre qualifié de la société, mais nous ne faisons rien pour leur propre développement personnel en tant que personne. Ceci est un aspect très important pour le développement personnel et je trouve que cela devrait être mis en avant sur notre système éducatif.

La dépendance aux selfies a également alarmé les professionnels de la santé en Thaïlande. « Accorder une attention particulière aux photos publiées, contrôler qui voit qui aime ou qui les commente, espérer atteindre le plus grand nombre de « like » … Tous ces problèmes sont dus aux selfies », a déclaré Panpimol Wipulakorn, du département de la santé mentale Thai.

Le médecin croit que plus tard ces comportements pourront causer des problèmes, en particulier ceux liés à un manque de confiance.

La prochaine fois que vous posterez une image de vous en ligne, ou même quand vous sortirez pour la journée, observez-vous et calculez combien de vos pensées sont basées sur votre apparence, ce que vous pensez que les autres pensent de vous et la façon dont vous pourriez utiliser votre apparence pour essayer de vous sentir mieux pendant une courte période. De là vous pouvez apprendre à accepter tous les aspects de qui vous êtes comme étant parfait sans avoir besoin de regarder à l’extérieur pour vous aimer. Vous représentez beaucoup plus que votre apparence.

Après Des scientifiques associent les Selfies au narcissisme voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *