Êtes-vous réellement un empathe? Obtenez des résultats étonnamment précis avec ce test

de | 1 mars 2017
réellement un empathe

Êtes-vous réellement un empathe? Obtenez des résultats étonnamment précis avec ce test

Image crédit : The Master Minds

Êtes-vous réellement un empathe? Obtenez des résultats étonnamment précis avec ce test

Petite question: « Avez-vous déjà réussi à ressentir la douleur de quelqu’un d’autre ou le changement énergétique d’une pièce sans en connaître la cause? Si oui, alors il est fort probable que vous soyez un empathe. Mais si vous n’en êtes pas vraiment sûr, alors vous devriez faire le test ci-dessous et voir combien de traits empathiques suivants résonnent avec vous.

Ce test est très simple et il se trouve qu’il est réellement précis. Il vous suffit simplement de suivre les instructions – pour chaque question, répondez par un « 0 » pour jamais, par un « 2 » pour parfois, et par un « 3 » pour toujours.

Donc installez-vous confortablement, détendez-vous et profitez d’un moment de farniente. Allez c’est parti!

Êtes-vous réellement un empathe?

• Ressentez-vous la douleur et la tristesse des autres?

• Vous savez, presque instantanément, si quelqu’un pense d’une façon, mais qu’il exprime autre chose.

• Vous vous sentez tout le temps drainé, surtout en présence de certaines personnes.

• Vous avez de fortes premières impressions des autres (négatives & positives).

• Lorsque vous voyez quelque chose de triste (un animal renversé par une voiture),vous mettez beaucoup plus de temps que les autres pour ne plus être triste.

• Les gens ne comprennent pas comment vous pouvez ressentir les choses aussi intensément et pourquoi il vous est parfois si dur de laisser tomber.

• Vous avez toujours l’impression de voir la vie sous un angle différent de celui de votre entourage. Vous avez l’impression que personne n’est « comme vous ».

• Vous avez l’impression de pouvoir ressentir la douleur du monde entier.

• Il y a des moments où vous vous sentez tellement submergé par la douleur des autres que vous avez juste envie de vous glisser sous la couverture et de ne plus interagir avec qui que ce soit pendant un long moment.

• Vous avez du mal à regarder des films tristes ou violents parce que c’est trop bouleversant.

• Vous ressentez plusieurs fois les mêmes émotions ou les mêmes sensations en présence des mêmes personnes.

• Sans aucune raison physique, vous vous sentez malade ou souffrant lorsque vous êtes avec certaines personnes, ou vous avez l’impression absorber les symptômes des autres, en vous sentant comme eux.

• Vous sentez votre humeur ou vos émotions changer lorsque certaines personnes entrent dans une pièce.

• Il vous arrive d’entrer dans une pièce tout en ressentant que l’énergie est changeante, sans pour autant savoir pourquoi (par exemple: vous entrez dans votre bureau et soudainement vous êtes envahi par la tension ou la colère. Vous arrivez parfois même à ressentir si votre patron est de bonne ou de mauvaise humeur, sans pour autant le voir).

• Vous vous sentez parfois submergé lorsqu’il y a beaucoup de personnes autour de vous, mais sans facteur apparent et sans comprendre pourquoi vous vous sentez ainsi.

• Vous ressentez parfois que vos émotions changent soudainement sans jamais savoir pourquoi.

• Les gens viennent à vous car vous représentez une « source d’énergie » pour eux. Vous savez égayer leur journée ou avoir de l’impact sur leurs émotions.

• Les gens semblent être attirés par vous et ont besoin d’échanger un contact avec vous pour pouvoir se sentir mieux. Souvent, les animaux et les enfants sont aussi très attirés par vous.

• Vous préférez être près de l’eau, surtout lorsque vous vous sentez dépassé.

• Vous devez passer du temps dans la nature pour vous sentir équilibré.

• On vous dit souvent que vous êtes un coeur sensible, ou on vous montre du doigt parce que vous ressentez les choses très profondément.

• Vous vous souciez plus des autres que de vous-même, et vous ressentez souvent le besoin de prendre soin des gens, quitte à parfois vous brûler les ailes. Vous avez du mal à prendre soin de vous parce que vous êtes trop occupé à prendre soin des autres.

• Vous avez conscience que les plantes et les animaux ont une âme. Vous arrivez à ressentir leur douleur et leur tristesse.

Résultats du test:

Score 0 – 25:

Si votre score est entre 0 et 25, alors vous possédez certaines caractéristiques empathiques, sans toutefois être un véritable empathe. Il est important de veiller à toujours bien prendre soin de vous et à ne pas vous laisser submerger, mais il est probable que vous ayez trouvé un équilibre entre aider les autres et fixer des limites saines.

Score 25 – 50:

Sans aucun doute, ce score révèle que vous êtes un empathe. Ce qui signifie que vous avez tendance à ressentir les choses d’une manière qui est différente de la personne moyenne. Et, ne vous méprenez pas – vous ne vous sentez pas juste lié aux sentiments des autres, vous les ressentez aussi comme s’il s’agissait de vos propres sentiments.

Il vous arrive parfois  même d’être épuisé et de vous demander pourquoi, sans tenir compte que vous donnez trop d’énergie positive et que vous prenez trop d’énergie négative de votre entourage.

Score 50 – 75:

Ce score signifie que vous êtes un « empathe extrême ». L’empathie extrême signifie que vous avez la capacité d’imprégner les émotions des autres sans consciemment savoir que vous êtes en train de le faire. Vous arrivez à sentir la ‘vibration’ d’une pièce ou d’un lieu sans indices visuels (comme les larmes, les hurlements, ou les claquements de portes).

Plus important encore, si vous obtenez un score aussi élevé à ce test d’empathie, cela indique vous êtes quelqu’un d’extrêmement sensible à la douleur et à la souffrance du monde, et que vous vous sentez probablement dépassé par le fait de toujours essayer de trop en faire ou d’aider trop de personnes à la fois.

Source Êtes-vous réellement un empathe? : The Master Minds

27 réflexions au sujet de « Êtes-vous réellement un empathe? Obtenez des résultats étonnamment précis avec ce test »

  1. sandrine

    score 62 oui et dur depuis petite à supporter mais maintenant j’ai appris a mettre mon armure je suis capable de contrôler mes débordements d’émotions je suis heureuse de pouvoir le faire car j’étais traitée d’hysthérique et d’être trop gentille ou trop sensible, maintenant je ressens l’empathie comme une bénédiction et non plus comme une malédiction, c’est déjà énorme mais le chemin est dur je l’avoue, vraiment pas facile….

    Répondre
    1. Sca

      Comment arrivez vous a controler vos débordements d emotion? Comment mettre son armure?

      Répondre
    2. Claire

      Merci de ton témoignage, Sandrine. En quelques mots, pourrais tu partager ton expérience pour la construction d’armure tout en restant empathique sans dégâts ?

      Merci, Claire 56 au test…

      Répondre
  2. elea

    Score 50 – 75 :

    C’est exactement ça, et c’est épuisant.
    Je suis lasse, j’en ai marre.
    J’arrive à contrôler sur certain points, mais c’est tellement intense que j’ai du mal à avancer, tout domaine confondu.
    D’aider son prochain et quelque chose de merveilleux mais il y à des moments où j’ai vraiment envie de m’isoler dans la montagne, une grotte, une île déserte, histoire de reprendre des forces.
    J’ai des envies d’égoisme mais c’est contre nature.
    Soit.. Et ainsi faite la vie
    Le bon côté, c’est que ça me renforce.

    Répondre
    1. Marie-pier

      J’ai été des années extrême sans etre capable de fonctionner au minimum dans la société, je captais tout et n’avais aucune barrière de protection. Étant jeune, l’on m’a dit que je n’étais pas normal, et malgré que je comprenais ma nature, je compris aussi que si je ne pouvais en faire profiter les autres, pourquoi dont subir ce don. Autant il peut être un fardeau d’être empathique, autant ca apporte une immense compréhension de tout l’univers, ca ouvre des portes. Mais je crois que pour bien grandir la dedans, ainsi que pour réussir â vivre ainsi, il faut un entourage qui nous soutienne et comprenne. Pour moi, dans cette vie, ce n’est pas ce que j’ai choisi avant d’y venir! Au fils des ans, ca m’attriste mais j’ai du me renforcir simplement pour fonctionner. Apprendre à ne pas écouter les informations qui m’etaient transmises, en fait apprendre à les faire taire au besoin. Étant verseau, cela peut me faire parraitre anti-patique, car les gens ne comprenne pas que je ne puisse m’ouvrir normalement. Car quand je m’ouvre je capte beaucoup d’informations et c’est difficile de les garder pour soi sachant que ca pourrait aider autrui.

      Répondre
    1. rajabenselem

      score 43 effectivement je sens emettre de l energie positive et en recevoir la negative c’ est fatiguant

      Répondre
      1. TARHOUNI

        48 JE SUIS FATIGUÉE MAIS JE CONTINUE COMME SI RIEN NE M ARRÊTE DANS MA COURSE A L AIDE AUX AUTRES. J AI L IMPRESSION QUE JE DOIS LE FAIRE

        Répondre
  3. Aurélien

    J’ai fais le maximum de score et je suis tout à fais d’accord avec ce test mais j’adore aider les personnes et je ne m’en suis jamais lassé et je pense que se n’est pas prêt d’arriver

    Répondre
  4. fabre daniel

    j’ai fait 68. je préfère être un solitaire pour éviter de prendre les émotion et ressentir les énergies négative des autres, je me sens mieux comme sa.

    Répondre
  5. Dreamy

    Bonjour,
    j’ai un score de 58 et cela m’aide a m’expliquer mon état actuel. Je me sens fatiguée et lasse de beaucoup de choses notamment sur le fait d’avoir l’impression de ne pas avancer d’un point de vue spirituel puis d’attendre l’éveil des gens. J’ai aidé des proches a s’éveiller, a aller mieux et ensemble on cherche des réponses a nos questions mais la je ne suis plus motivée. Je continue d’écouter les personnes qui viennent naturellement a moi, je ressens ce qu’ils ressentent, en fait je correspond a tous les traits du maximum mais pas forcément au maximum mais je suis épuisée. Donc voilà, pour finir, auriez vous des expériences a me partager ou des solutions car je suis dépassée… Merci beaucoup.

    Dreamy

    Répondre
  6. laxmy

    J’ai fait moi aussi le score maximum. Quand j’étais jeune j’ai beaucoup souffert de cet état car je ne comprenais pas.
    Aujourd’hui j’aime aider et écouter les autres pour me protéger je médite matin et soir afin d’éliminer le négatif mais parfois ça ne suffit pas. Cela quand je rencontre des gens vraiment toxiques.
    Je vous remercie pour vos échanges de conseils et méthodes que vous utilisez!

    Répondre
  7. bellot carole

    Bonjour,
    Avec un score de 49, je comprends maintenant pourquoi on me dis toujours que je suis sensible, émotive, un peu trop passionné et empathique et biensûr avec une pointe de reproche . En fait personne n’a jamais compris celle que je suis et moi la première, voilà pourquoi je souffre autant !!!! C’est comme l’explication du ressenti, suivant les lieux où je me trouve, je ressens une vive sensation de brulure au niveau de la jambe, et chaque fois cela me fait sursauter et j’ai jamais pu me l’expliquer !! Maintenant je vais pouvoir travailler à prendre soins de moi et surtout de mon fils qui je pense et un empathe à un niveau plus élevé que le mien.

    Répondre
  8. danielle

    Bonjour moi j’ai fait 70 mais je suis une vielle indigo ,la compréhension inné en moi des choses me permet d’avancer .

    Répondre
  9. Oscar Doss

    j’ai un score de 61, la solitude est mon allié pour ne pas ressentir la tristesse et la douleur.

    Répondre
  10. Marguerite

    Juste un que je peut dire non car moi c’est dans mon lit avec beaucoup de couvertures que je me sent bien et même parfois je me ferais un chapeau pour ma tête avec les couvertures

    Répondre
  11. Roy Joël

    Il n’y a que 23 questions je ne comprend pas bien le résultat des scores pour ma part 16/23 soit 69%

    Répondre
  12. CaptainLeo

    64 points… je n’arrive toujours pas à savoir si c’est bon ou mauvais signe.

    Répondre
  13. CaptainLeo

    Après je sais que ce n’est qu’un test sur internet mais ça veut quand même dire quelque chose.

    Répondre
  14. legaspésienlibre

    J’ai été diagnostiquer bipolaire dernièrement, Bizarrement, les symptômes de la bipolarité et la sensibilité empathique se ressemble beaucoup. Je pense que je vais opter pour la sensibilité emphatique pour orienté mes réflexions et les méthodes pour gérer mon être émotionnel en perpétuel changement. Je me plais à dire que je suis le mouvement. Bon courage tout le monde, quand on sait comment dépasser les propres limites de notre identité, cette malédiction devient une bénédiction. Ne vous arrêter pas à une seule identité, vous pouvez tous les avoir. Comme une conscience collective. Nous voyons la vérité cacher au plus profond des humains. Qui sait, nous somme peut être le prochain stade de l’évolution humaine. Un humain connecté à la réalité universel. Celle de la vérité, et celle de l’âme. Un plan de conscience différent tout simplement ou les émotion sont la forme de communication. La parole est tellement simpliste et les message souvent mal interprété. Avec les émotions le message est tellement plus vaste et a la fois si clair.

    Répondre
  15. lautrepenelope

    A 59, mais je ne suis pas surprise outre mesure. J’ai aussi eu droit au diagnostic de PMD. Quand on ne vous comprend pas, c’est beaucoup plus confortable de vous ranger chez les « fous » (malades mentaux) .
    Je n’ai pas envie de changer ce que je suis intrinsèquement, bien que cela me coûte aujourd’hui, à ce moment donné de ma vie, mon équilibre est dans le soin, l’écoute et le regard accordé aux autres.
    Je cherche juste , à me débarrasser des personnes toxiques. J’ai le gout du sacrifice mais plus du tout quand la personne n’est pas heureuse. Bon courage a nous tous, et gardez la Foi.

    Répondre
  16. Line zokro

    Bonjour je vous suis régulièrement et vos conseils on été pour beaucoup dans l’amélioration totale de ma vie spirituelle. Merci.
    Je vis une situation troublante. J’aime un homme avec qui je vis. Cependant au regard des articles que vous publiez selon nos signe zodiaque, nous ne sommes pas tout à fait compatible. Je suis née le 22 janvier et lui le 31 décembre. Nous traversons une crise et je déprime. Que puis je faire?
    Merci

    Répondre
    1. Claire C.

      Bonjour l’ascendent peut avoir également une grande importance. Si vous traversez une crise de déprime sortez de chez vous, faites des choses ensemble et séparément, par exemple reprenez des activités, fates du sport, sortez vous balader ensemble en forêt par exemple. N’oubliez pas que la première personne à pouvoir vous aider c’est vous-même donc prenez soin de vous d’abord

      Répondre
  17. Roberta

    Score 75
    Je suis née ainsi, les autres ne me comprennent pas. Même ma famille me trouve bizarre.
    J’ai toujours eut une santé excellente, pourtant j’étais et suis toujours fatiguée… je ne savais pas pourquoi jusqu’à ce que je comprenne ce que je suis.
    J’ai eut un compagnon, j’ai des enfants. Aujourd’hui je vis seule avec mes enfants car je pense que je ne suis pas faite pour la vie de couple, je me fais absorber par l’autre. Je peux passer des journées seule, c’est ma façon de reprendre un peu des forces.
    J’ai également une vision totalement différente le la vie, je fais vraiment tout à l’envers et c’est difficile pour moi de ne pas rentrer dans le moule. Les gens m’adore car je les fais rire, mais ils me craignent tout autant car ils ne me comprennent pas. J’accepte aujourd’hui d’être toujours à part car je sais qu’il m’est impossible de vivre dans la norme de notre société.

    Répondre
  18. Lornz

    Bonjour à tous, j’ai 27 ans et je viens de découvrir que je suis un empathe. J’ai fait un score de 50 mais je pense que je suis beaucoup plus sensible. Je pense que c’est du au fait que depuis mon enfance j’ai appris, pour me protéger, à refouler mes émotions et celui des autres que je ressentais sans le savoir et pensant qu’ils étaient miens. J’étais souvent en colère et j’avais besoin de me retrouver seul pour réguler cette colère et éviter de faire du tort à mon entourage.
    Je me sentais souvent mis à l’écart par mes amis quand on se retrouvait en groupe et je ne comprenais pas pourquoi. Je pense aujourd’hui que inconsciemment c’est moi qui leur faisais comprendre que je voyais les choses différemment d’eux et du coup ils avaient du mal à me comprendre.
    J’ai également appris inconsciemment à repousser certaines personnes qui envoyaient trop d’énergie négative ou réclamaient trop d’énergie positive. Et aujourd’hui cela fonctionne toujours. Cette autodéfense se manifeste par une sensation de colère maitrisée et par un comportement froid et ferme (mais respectueux) envers ce genre de personne. Mais j’ai compris que cette autodéfense m’a empêcher de développer mes capacités d’empathe. Par exemple je ne ressent rien quand quelqu’un de mon entourage décède et j’en ai perdu beaucoup, ou encore je refuse de ressentir certaines souffrances des autres. Cela fait également fuir les personne qui méritent d’être consolées (d’ou mon score de 50)
    J’ai toujours été sensible en particulier à la souffrance des femmes je ne sais pas pourquoi, bien je que je ressens également celui des hommes.
    Je me suis toujours demandé pourquoi quand j’étais en maternelle je m’étais rapproché d’une fille qui paraissait triste seule sur un banc. On n’a jamais parlé des ses souffrances. Je la prenait dans mes bras et sans rien dire on restait enlacé durant toute la récré. Cela a duré plusieurs semaines. Je l’avais refait avec une autre fille quelques temps plus tard. Aujourd’hui je comprends que je l’ai fait parce que que je suis un empathe et j’essais de développer ce merveilleux don car j’aime beaucoup aider les autres.

    Voila je voulais faire part de mon expérience en espérant que ça réconfortera certains.
    Merci à ce site de m’avoir permis de découvrir ce que je suis et à vos commentaires dans lesquels je me retrouve.
    Bon courage à vous tous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *