in

Quand vous devez choisir entre avoir raison et être gentil, choisissez d’être gentil!

Partagez cet article

Annonce

Choisir d’être gentil plutôt que d’avoir raison, c’est avoir la capacité d’être tolérant face à la diversité des pensées, des expériences et des choix. C’est savoir faire passer la douceur, l’amour et la compréhension avant l’intransigeance, l’entêtement et la tyrannie.

C’est croire que vous n’avez pas besoin de convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit, que vous n’avez pas besoin de faire de longs discours sur votre point de vue ou d’arrêter de « suivre » quelqu’un simplement parce qu’il ne pense pas comme vous.

Annonce

Nous avons vécu des moments de discussions animées sur les réseaux sociaux, les groupes WhatsApp et même aux tables de bar en raison de différences politiques, sociales et religieuses. La plupart du temps, je choisis le silence et je préfère d’autres sujets, plus légers, plus humoristiques ou qui ajoutent quelque chose de bien à ma vie.

Du coup, chacun devenait « père et mère » d’un parti, d’une religion, d’un groupe social. D’un instant à l’autre, nous portons la chemise d’un politicien, d’une idéologie, et nous nous comportons en défenseurs loyaux et fidèles d’un ordre.

On publie des vidéos montées, souvent pleines de fausses informations, on perd des heures devant Internet à fouiller dans des documents qui prouvent notre théorie, on s’impatiente et on se bat même avec ceux qui osent penser différemment de nous. Amis, collègues, membres de la famille et même conjoints se séparent au nom d’un tel « amour pour la cause ».

Souvent, ceux qui ne participent pas aux discussions et préfèrent garder le silence ou changer de sujet sont considérés comme « peu sûrs d’eux », silencieux et sans opinion. Cependant, se taire ou préférer s’abstenir de donner son avis n’est pas synonyme de manque de personnalité ou de conviction.

Certaines personnes préfèrent économiser leur énergie pour des choses plus importantes.

Ou se protéger de l’épuisement inutile. Ou elles ne croient pas que «gagner» un débat fera d’elles de meilleures personnes. Et, finalement, elles préfèrent être gentilles qu’avoir raison.

Annonce

C’est sur un site que je suis tombé sur cette citation qui est devenue l’une de mes préférées aujourd’hui : « Quand tu dois choisir entre avoir raison et être gentil, choisis d’être gentil. »

La vie est déjà tellement compliquée, il y a déjà tellement de peurs, de pertes, d’échecs et de défis auxquels nous sommes confrontés au jour le jour, qu’il ne devrait plus y avoir d’énergie pour des affrontements inutiles, dans le seul objectif de prouver à quel point c’est juste et plein de vérité.

relation amoureuse va-t-elle durer

Si nous utilisions cette énergie et ce temps à pratiquer la gentillesse, à essayer de rendre la journée de quelqu’un plus douce ou plus belle, à garder pour nous notre explosion d’arguments et de certitudes et à ne pas essayer de convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit, nous aurions certainement un monde meilleur, beaucoup plus facile à habiter.

Il est impressionnant de constater à quel point les gens perdent leur sang-froid lorsqu’ils défendent leur point de vue, qui n’est pas toujours parfait et vrai, mais le résultat de leurs connaissances et de leurs expériences jusqu’à présent.

C’est incroyable de se rendre compte que les gens ne comprennent pas que ce qui est le mieux pour eux ne sera pas toujours bon pour les autres, et c’est pourquoi ils n’ont pas besoin d’essayer de vendre ce qu’ils ont choisi pour eux-mêmes, parce qu’ils le voulaient. C’est incroyable de voir comment les gens déforment les véritables enseignements de l’amour, préférant argumenter, souvent offenser, ou même séparer, au nom de la « mission de guérison » de quelqu’un.

Choisir d’être gentil plutôt que d’avoir raison ne fait pas de quelqu’un une personne négligente

Une personne négligente est une personne qui manque de présence ou de paroles dans les moments décisifs, qui ne voit pas le bien qu’elle est capable de faire.

Préférer être gentil plutôt que d’avoir raison, c’est être capable de tolérer les différences, les différents points de vue, la diversité des pensées, des expériences et des choix. C’est savoir faire passer la douceur, l’amour et la compréhension avant l’intransigeance, l’entêtement et la tyrannie. C’est croire que vous n’avez pas besoin de convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit, que vous n’avez pas besoin de faire de longs discours ou conférences sur votre point de vue, ou d’arrêter de « suivre » quelqu’un simplement parce qu’il pense différemment de vous.

Annonce

En choisissant d’être bienveillant, vous mettez de côté la rigidité et acquérez une légèreté de pensée et d’action.

Vous cédez le passage à la voiture qui se fraye un chemin à côté de vous, vous cédez votre place dans le bus à l’adolescent impatient. Vous rentrez chez vous et vous ne voulez pas gagner le concours de qui a eu la journée la plus épuisante ou stressante, mais vous comprenez que le plus important est d’être d’accord avec ceux que vous aimez.

Vous découvrez que vous n’avez pas besoin de donner une leçon de morale à qui que ce soit, que vous n’avez pas à rendre justice ou à prouver vos certitudes à tout prix, que vous n’avez pas besoin d’étaler vos décisions politiques, religieuses ou sociales partout. Au contraire, vous comprenez que, plus important que d’avoir raison, il faut pouvoir préserver ses affections et ses relations.

Vous commencez à parler et à agir doucement, en prenant soin du cœur de l’autre. Vous apprenez que la gentillesse n’est pas habituée aux grands gestes, mais le résultat de petites attentions, souvent passées inaperçues, qui ne s’oublieront jamais.

Enfin, je suis d’accord avec cette définition de la gentillesse :

« Gentil est celui qui traverse la vie de l’autre, le touche avec légèreté et le marque, là où personne d’autre ne peut le voir… »

AI

Jean-Charles R.

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

horoscope

Horoscope du Jeudi 1er septembre 2022 pour chaque signe du zodiaque

4 signes du zodiaque qui vous aiment peut-être beaucoup, mais qui diront toujours la vérité sans pitié !