in

Pourquoi quand les gens vous jugent, cela ne vous concerne pas directement

Partagez cet article

Pourquoi quand les gens vous jugent, cela ne vous concerne pas vraiment

Nous sommes habitués à juger les autres d’après nous, et si nous les absolvons complaisamment de nos défauts, nous les condamnons sévèrement de ne pas avoir nos qualités.

Honoré de Balzac

Doutez de vous-même et vous douterez de tout ce que vous voyez. Jugez-vous et vous verrez des juges partout. Mais si vous écoutez le son de votre propre voix, vous pouvez vous élever au-dessus du doute et du jugement.

Annonce

Vous et moi, nous jugeons les autres. Et ils nous jugent. Nous le faisons tous. Parfois, nous jugeons avec des intentions positives ou non nuisibles.

Malheureusement, notre jugement vient souvent avec du négatif, avec une intention plus sombre.

Pourquoi jugeons-nous les autres ?

Même si nous jugeons pour de nombreuses raisons, nous le faisons souvent lorsque :

Nous ne connaissons pas (encore) bien une personne

Nous ne pouvons pas nous identifier aux croyances, aux valeurs ou au comportement d’une personne

Cette personne menace en quelque sorte la façon dont nous nous percevons

Je crois que nous jugeons en premier lieu parce que nos esprits veulent simplifier le traitement de l’information en classant les indices environnementaux dans des catégories.

Annonce

Cela rend les choses tellement plus faciles.

Personnellement, lorsque je juge pour la deuxième raison et la troisième, j’ai des émotions et des pensées particulièrement négatives envers les autres.

J’essaie de ne pas juger, et je le fais de moins en moins, mais j’ai encore du chemin à faire.

Comment j’ai jugé les autres

J’avais l’habitude de juger les gens, surtout les hommes, quand j’apprenais qu’ils avaient été infidèles avec leur partenaire.

Dès que j’apprenais la situation, je sentais la colère monter en moi. Je commençais immédiatement à les insulter dans ma tête, et parfois je le verbalisais s’il y avait quelqu’un avec qui en discuter.

Aujourd’hui, je réagis rarement comme ça. Je sais qu’il ne faut pas juger quelqu’un en fonction de ses actions, car tout le monde fait des erreurs et certaines personnes préfèrent se comporter d’une façon à laquelle tout le monde ne peut pas s’identifier.

Annonce

Je ne trouve toujours pas approprié ou juste de tromper quelqu’un, mais j’ai arrêté de laisser cela définir la valeur que j’attribue à une personne.

Je sais maintenant d’où vient cette forte réponse négative. J’ai été trompée une fois, et j’ai beaucoup souffert. En conséquence, j’ai développé un état d’esprit assez rigide autour de ce sujet.

Dans le passé, je jugeais aussi les femmes quand je me sentais menacée par elles, surtout celles que je percevais comme extrêmement attirantes.

Toutes les images / Pixabay

Je comparais mon corps à celui d’autres femmes parce que je craignais de ne pas être aussi attirante qu’elles, ce qui était clairement une question de faible estime de soi . La conversation dans mon esprit ressemblait à ceci :

« Oh, regarde cette fille dans cette robe rouge – son corps musclé et ses courbes parfaites. Et regarde comment elle bouge. Je suis sûre qu’elle doit attirer beaucoup d’attention et d’admiration de la part des garçons. Elle doit être vraiment arrogante. »

Annonce

Ce bavardage intérieur rendait assez évident ce qui se passait en moi dans ces moments-là. D’abord, je commençais à me comparer à une femme que je percevais comme étant plus belle que moi physiquement, puis je décidais que j’étais moins bien. Cela, bien sûr, me faisait me sentir menacée.

Je jugeais en utilisant de grandes généralités pour la rabaisser afin de me sentir mieux dans ma peau.

Comment y faire face?

confiance au karma

J’ai remarqué qu’un meilleur niveau d’amour-propre aide à beaucoup moins juger. (Vous pouvez trouver quelques conseils utiles pour augmenter votre amour-propre ici en 9 étapes.)

Aussi, j’en suis plus consciente maintenant quand je juge parce que je me sens menacée, et avec cette plus grande conscience, je suis capable de prendre du recul et de me demander si mon jugement initial est fondé.

Je dois presque toujours admettre que non, ce n’est pas parce qu’une personne est attirante qu’elle est arrogante.

Je ne dis pas que nous devons tous apprendre à arrêter de juger les autres. Peut-être que ce n’est même pas possible de le faire à cause de la façon dont nous sommes faits en tant qu’êtres humains.

Mais ce que nous pouvons apprendre, c’est que nos jugements concernent principalement nous, et non les personnes que nous jugeons, et il en va de même lorsque les autres nous jugent.

Dans la plupart des cas, nous jugeons les autres pour nous sentir mieux dans notre peau, car nous manquons d’acceptation et d’amour de soi.

Si nous pouvions apprendre à nous accepter et nous aimer tels que nous sommes vraiment, serions-nous toujours aussi critiques envers les autres ? Probablement pas. Nous n’aurions plus besoin d’une raison pour rabaisser quelqu’un d’autre juste pour nous rassurer.

Ce n’est qu’une des nombreuses raisons pour lesquelles l’amour de soi est si important et si puissant. Si nous pouvions tous apprendre à nous aimer, nous ferions de notre monde un endroit beaucoup plus compatissant et beaucoup moins porté sur le jugement.

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La première chose que vous voyez sur l’image révèlera si vous êtes une personne fiable !

horoscope

Horoscope du Jeudi 17 Mars 2022