Pourquoi les empathes se sentent obligés de vivre une double vie

de | 13 mai 2018

Image crédit : Pixabay

Pourquoi les empathes se sentent obligés de vivre une double vie

Si vous faites partie des empathes, alors vous avez probablement l’impression de mener une double vie ou de devoir porter un masque lorsque vous passez du temps avec vos proches et les gens qui vous entourent.

Les Japonais pensent nous possédons trois visages: le visage que nous montrons au monde, le visage que nous montrons à notre famille et nos amis proches, et le visage que nous ne montrons à personne.

Dans la société, les empathes portent souvent un masque en public, ou même avec des amis proches et leur famille, afin de mieux s’intégrer. Ils ont rarement l’occasion d’afficher leur vrai visage car ils sont convaincus qu’ils ne seront pas acceptés. Pour certains, ils affichent leur vrai visage uniquement lorsqu’il n’y a personne autour d’eux.

On pourrait penser qu’ils sont hypocrites, ou même lâches de ne pas afficher publiquement leur visage d’empathe, mais il y a une très bonne raison à cela et ce n’est pas uniquement pour se protéger.

Lorsqu’une personne s’éveille en tant qu’empathe, elle découvre un monde qui était insaisissable pour son esprit conscient.  Non seulement elle en vient à embrasser et à apprécier ses traits inhabituels, des traits qui semblaient la distinguer des autres, mais elle obtient une nouvelle vision de la vie. Tout ce qu’elle a déjà expérimenté émotionnellement et physiquement, quand elle se trouve avec d’autres personnes prend enfin tout son sens.

Découvrez également : 8 conseils pour les empathes qui souhaitent retrouver un équilibre intérieur

Elle comprend désormais son besoin de solitude, pourquoi elle ressent une énergie aussi intense quand elle se trouve dans un endroit bondé de monde, et pourquoi elle ressent des émotions aussi intenses quand elle est avec certaines personnes. Une personne empathe accepte sa «connaissance intérieure» comme une force directrice omniprésente et arrête de se battre ou d’ignorer la forte intuition qui l’accompagne. La vie d’un empathe est un phénomène très réel vécu par de nombreuses personnes.

Ces personnes peuvent devenir tellement excitées par ces nouvelles connaissances qu’elles veulent le crier sur tous les toits! Elles veulent dire qui elles sont au monde, ce qu’elles savent, ressentent, voient et ont comme intuition. Ces personnes possèdent enfin une explication pour toutes les choses inexplicables expérimentées, tout au long de leur vie, et elles souhaitent le partager avec leur entourage . Mais souvent, cet enthousiasme est de courte durée. Elle comprennent rapidement qu’il n’est pas facile d’en discuter avec des personnes qui ne sont pas empathes.

Lorsque les empathes essaient de se décrire, à ceux qu’ils connaissent et aiment, ils sont accueillis avec des mâchoires tombantes, des grands yeux et des expressions vides.

Il se trouve que les gens ont du mal à croire en ce qu’ils ne comprennent pas ou ne vivent pas eux-mêmes. Si ce n’est pas ouvertement reconnu dans les médias, ou dans les milieux sociaux de tous les jours, cela ne peut pas être réel.

Cela ne veut pas dire que personne n’acceptera leurs caractéristiques singulières. Il y en a qui sont très compréhensifs et qui acceptent, mais ce n’est pas la majorité. Ils arriveront rapidement à comprendre avec qui ils pourront en discuter, et ceux avec qui ils ne devraient pas parler de ce qu’ils ressentent.

Lire aussi : Pourquoi les empathes et les narcissiques s’attirent mutuellement

Mais l’empathe n’aime pas faire semblant. Il aime vivre authentiquement et libéré. Et il est souvent mal à l’aise de garder son «savoir» pour lui. Lorsqu’il s’engage dans un dialogue superficiel ou dans des conversations qui n’ont aucun sens, il a presque l’impression d’être hypocrite. Qu’il en soit conscient ou non, l’empathe se retient de révéler ses vérités, non seulement comme un moyen de se protéger contre le rejet, mais aussi comme un moyen de rendre sa vie plus confortable.

Donc, tant qu’il sait qui il est, il ne devrait pas s’inquiéter de ce qu’il cache aux autres. Ainsi, si vous êtes un empathe, au lieu de vous sentir frustré de vivre une «double vie», vous pourriez canaliser votre énergie vers autre chose:

Faites face à votre vérité .

Découvrez votre véritable objectif et trouvez ce que vous voulez dans la vie. Découvrez ce que vos sentiments signifient. De quoi avez-vous vraiment peur ?

Augmentez votre puissance en accordant l’énergie de la gratitude : L’énergie de la gratitude est l’une des énergies les plus puissantes auxquelles nous avons accès (C’est une fréquence de l’amour). Cela a l’effet transformateur le plus magique sur ceux qui embrassent la gratitude.

Soyez le changement pour voir le changement : Lorsque nous travaillons à nous changer pour le mieux, nous mettons cette énergie dans le monde et cela a un effet d’entraînement. Il est toujours important de se rappeler que ce que vous donnez, énergiquement, vous le recevrez de nouveau.

L’inconfort que nous éprouvons dans la vie nous propulse vers l’avant. C’est dans notre souffrance que nous avons la plus grande opportunité d’évoluer. Même si la souffrance des empathes vient du fait de vivre une double vie, lorsqu’ils découvrent leur propre vérité, ils grandissent de façon exponentielle. Leur vérité leur appartient. Personne d’autre n’a besoin de comprendre leur voyage.

Tant que ces personnes savent qui elles sont, pourquoi elles sont venues ici et qu’elles continuent à travailler pour projeter la magie dans le monde, peu importe le visage qu’elles souhaitent montrer en public.

Article connexe : 10 caractéristiques des empathes qu’ils essaieront de vous cacher

5 réflexions au sujet de « Pourquoi les empathes se sentent obligés de vivre une double vie »

  1. daniel martin

    pourquoi avons nous le jugement des autres de pas normal ? voir si on nous enfermais cela serait mieux .

    Répondre
    1. Nuccio Graziella

      Même faire semblant je ne peu pas, je préfère me retirer , je sent que autour de moi se posent des questions au sujet de ma façon de vivre ,,et sans doute on me prend pour une asociale , peu importe mes objectifs ne sont pas les leurs

      Répondre
  2. Nanette

    Article résumant très bien la vie des empathes et leur cheminement dans cette vie, car ils avancent par la présence intérieure qui est leur guide en toutes choses : « Une personne empathe accepte sa «connaissance intérieure» comme une force directrice omniprésente et arrête de se battre ou d’ignorer la forte intuition qui l’accompagne ». C’est alors une vie de paix et de bonheur.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *