in

La séparation est-elle qu’une illusion ?

Partagez cet article

Annonce

« Ces arbres sont vos poumons. La terre recycle comme vote corps. Les rivières recyclent comme votre circulation. L’air est votre souffle. Alors qu’est-ce que l’on appelle l’environnement ? », Deepak Chopra, Guérison physique, bien-être émotionnel.  

Un nouveau paradigme émerge des décombres du modèle réductionniste.

Annonce

Ce nouveau paradigme dissout l’illusion de la séparation entre quelque chose et quelqu’un.

Apprenons-en davantage sur notre univers

Comme nous recherchons des unités de matière de plus en plus petites, il est devenu évident pour certains qu’il n’y a peut-être pas d’unité finale qui attend d’être découverte, mais une unité fondamentale pour tout. Le physicien David Bohm, dont le travail est décrit dans l’Univers est hologramme de Michael Talbot, appelle l’unité fondamentale à la fin de chaque matière l’ordre implicite. David Wilcock fait référence à Investigations sur le champ de conscience unitaire.

Une métaphore populaire pour l’univers dans cette nouvelle vision est un hologramme qui projette ce que nous vivons en tant que matière, énergie lumineuse, etc. Une propriété importante des hologrammes est que l’information contenue dans l’ensemble est contenue dans une unité.

lois universelles

Par exemple, si vous coupez un bout de film holographique avec une image d’une pomme en deux, les deux moitiés du film projetteront toujours la pomme entière! (Ceci n’est vrai que pour les vrais hologrammes produits par un faisceau laser à travers un film holographique, pas pour des images de type hologramme et des autocollants comme ceux que l’on trouve sur les cartes de crédit.)

La physique quantique suggère que la séparation n’est qu’une illusion:

Un des phénomènes en physique quantique qui soutient ce point de vue est appelé la « non localité. » En bref, deux quanta (photons, électrons, etc) peuvent devenir « intriqués » c’est-à-dire que même s’ils sont séparés par de grandes distances spatiales, les deux quanta ne sont pas indépendants et il faut les considérer comme un système unique.

Annonce

Les physiciens ont été stupéfaits car il a semblé que ces particules communiquaient plus vite que la vitesse de la lumière. Cela a conduit à l’idée qu’à un certain niveau ces quanta existent sans emplacement, donc aucune « vitesse » n’est nécessaire.

Puisque cela est contraire à notre expérience et à la façon dont nous avons appris à voir les choses, il est absolument incroyable qu’on puisse penser que les particules se « parlent » quelque part, là où il n’y a aucun emplacement.

Les partisans de la biologie quantique comme Deepak Chopra, montrent les similitudes entre les phénomènes de la physique et la biologie. On peut dire que les cellules de votre corps font la même chose, elles communiquent sans emplacement.

séparation n’est qu’une illusion

Quel est ce niveau de « non-localité » entre vous et l’Univers ?

Eh bien, c’est la conscience.

Votre sens de l’autonomie et de la continuité de l’expérience n’est pas contenu dans votre cerveau ou votre corps en aucune manière, les cellules de votre corps meurent et tout le matériel qui fait votre physique est remplacé en continu tout au long de votre vie. C’est la conscience qui reste et qui vous donne cette expérience.

Ce qui devient clair, c’est que ce que nous vivons comme choses distinctes est en fait une illusion. Puisqu’il n’y a qu’une unité fondamentale alors l’idée que vous soyez en quelque sorte séparé de l’environnement extérieur commence à s’estomper.

La terre dans laquelle vous vivez, c’est vous, vous êtes la terre et tout ce qu’elle contient. Vous êtes l’univers, tout ce qu’il faut pour faire un univers est contenu en chacun de nous.

Rappelez-vous, la conscience n’a pas de limites, les limites à votre conscience, c’est votre imagination.

Après la séparation n’est qu’une illusion A voir aussi : 10 maladies transmissibles spirituellement  ou A voir aussi : » 10 choses simples que vous pouvez faire qui vous rendront plus heureux , appuyées par la science «  ou A voir aussi : Les 12 lois du Karma (qui pourraient changer votre vie)

Après La physique quantique nous apprend que la séparation n’est qu’une illusion voir aussi

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

6 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Merci pour ces explications.
    L’illusion que nous avons de la réalité s’est construite par le biais de notre égo qui, à l’origine, est là pour nous servir.
    Alors, croire être dissocié de l’unité est-il sensé nous servir ? Si oui, à quoi ?

  2. L’âme . . l’esprit. . le cerveau n’est jamais déconnecté réel . . . irréel . . illusion. Tout n’est que.illusion notre gamme de fréquence est cannalusée par nos sens . . . restrictives. Ouvrir sa conciense demande un effort de « déconcentration totale des sens » dite le aux rêves vous connaîtrer le nirvana voyage sans fins à travers tout l’univers. Les prières envers Dieu sont une bonne illustration la vie « intérieur » des boudistes kif kif. Il y vraiment pas de limite. Les liens restent connectés. Immatériels pas sur : du petit atome aux grandes galaxie tout est lié guider par Dieu. C écrit dans le coran. Dont panic I m Muslim

  3. Un vocabulaire très alambiqué, des théories fumeuses basées sur des statistiques mathématiques.
    Tout cela reste attractif, amusant, imaginaire et à la mode, après le tantrsime, le tantra, voila l’ère du quantisme…
    Mais cela ne permet pas à la majorité des gens d’apprendre à respirer et maitriser leur mental, leurs émotions, leurs colères.
    Celui qui souhaite avancer dans son chemin doit se mettre à pratiquer et arrêter de rêver et là le « quantisme » ne sert à plus rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un « océan » gigantesque à 640 km sous la surface de la Terre

Pourquoi il est bon de fondre en larmes et de se briser en petits morceaux