Partagez cet article
Annonce

Petit à petit, j’apprends qu’il n’est pas toujours nécessaire de combattre les choses ou les personnes qui me font du mal.

Je n’ai pas à blesser les gens qui m’ont blessé, ni à «riposter de la même façon » aux actes d’égoïsme, car ce n’est pas la bonne façon de construire une vie plus heureuse.

Lentement, je comprends que la maturité ne m’oblige pas à vivre avec des personnes toxiques, mais plutôt à m’éloigner et à me concentrer sur mon bonheur.

Annonce

J’apprends lentement que le même effort est nécessaire pour réagir négativement ou positivement aux situations de la vie, mais que le dernier choix ne me dévie pas du chemin de vivre une vie éclairée et fidèle à mon vrai moi.

J’apprends que tout le monde ne va pas me traiter exactement comme je le souhaite, et qu’essayer de gagner, de vaincre tout le monde autour de moi ne fait de moi qu’une personne solitaire et pleine de vide.

trop personnellement
Image crédits : Pixabay

C’est difficile, mais petit à petit j’apprends que choisir de ne pas réagir à ce qui me fait mal ne veut pas dire que je suis résigné à ma situation actuelle, mais que je choisis de me positionner au-dessus, car je sais que la vie est faite en plusieurs phases .

Je choisis donc d’apprendre et de devenir une meilleure personne. Pour cela, je m’éloigne des choses et des personnes négatives et toxiques, qui me font me sentir mal.

Annonce

Lentement, je comprends que lorsque nous réagissons durement à ce qui nous fait mal, nous transmettons le pouvoir sur nos émotions à l’autre personne, car elles verra dans nos yeux que nous ne sommes pas en sécurité avec nous-mêmes.

Voici une vérité que beaucoup oublient:

Nous ne pourrons jamais contrôler les attitudes de quelqu’un d’autre, mais la façon dont nous réagissons à ces comportements est toujours sous notre contrôle.

Toutes les déceptions et les peines de la vie ont pour but de nous apprendre que l’amour-propre doit venir en premier, car c’est lui qui nous défend de tous ceux qui tentent de nous blesser et de miner notre confiance.

Surtout, j’apprends lentement que réagir ne changera pas l’autre personne, et que cela ne la fera généralement pas réfléchir à ses actions ou changer soudainement d’attitude à mon égard.

Annonce

La réaction, en fait, peut avoir l’effet inverse, alimentant davantage la situation de provocation, car l’autre verra que je suis facilement affecté. 

Pour cette raison, il est bien préférable de laisser la vie continuer, de se concentrer sur ce qui se passe en vous et de vous entraîner quotidiennement à chercher une vie éclairée, car finalement nous récolterons les fruits de ce que nous plantons, pour le meilleur ou pour le pire.

C’est pourquoi j’apprends lentement et je vous conseille aussi d’apprendre, à évoluer et à vous concentrer sur votre paix intérieure, car ainsi vous comprendrez que ne pas réagir à tout ce qui vous arrive peut être le premier pas vers une vie plus heureuse.

Sandra Véringa