in ,

Patience et silence : les vertus des sages

Partagez cet article
Annonce

Patience et silence

Confucius a dit que ceux qui n’ont pas de patience avec les petits problèmes de la vie se sentiront bloqués et incapables de réagir lorsque les grandes difficultés arriveront.

La patience est une vertu que tout le monde ne connaît pas ou ne peut pas gérer ou offrir.

Pourtant, le silence est une capacité qui s’allie aussi à la patience de savoir se taire, et ainsi de pouvoir écouter les autres et, à son tour, de trouver un moment où l’on peut se parler sereinement, en désactivant le brouhaha qui nous entoure.

Annonce

Maintenant, se taire, ce n’est pas se rabaisser, ce n’est pas cacher une opinion par peur des conséquences. Il s’agit plutôt de se taire face à ce qui n’en vaut pas la peine, et de se taire lorsque les émotions parlent.

La patience et le silence sont deux éléments essentiels de notre développement personnel et, par conséquent, nous vous invitons à réfléchir sur ces aspects essentiels de notre vie quotidienne.

Patience et silence : un lien de connexion à soi

transformer la peur en amour

On pourrait dire que le silence et la patience sont les deux faces d’une même pièce, une pièce de sagesse aux racines très anciennes.

Un exemple de ceci est toute la culture amérindienne, avec l’écrivain Kent Nerburn dans des livres comme : « Ni chien ni loup : la psychologie d’un vieil Indien ».

Annonce

Dans toutes ses œuvres, on prend conscience ces personnes accordaient beaucoup d’importance au concept de silence et de patience. Voici quelques exemples simples.

Les Amérindiens et le silence

légendes amérindiennes

Les Dakota appartiennent à la tribu Sioux d’Amérique du Nord. C’est un peuple avec une spiritualité très riche, profonde et si forte qu’elle continue encore aujourd’hui à nous donner de grands enseignements.

Les Dakotas parlent d’un lien avec l’invisible, avec une entité qui symbolise l’union avec d’autres personnes, avec des amis, des familles et des êtres chers.

– Ce lien s’établit dans le respect et surtout dans le silence. C’est la capacité la plus respectueuse entre deux personnes, où non seulement ils sont silencieux pour écouter, mais aussi le silence est fait comme un cadeau avec lequel partager du temps et de la complicité.

– Si nous y réfléchissons, nous nous rendrons compte que, souvent, lorsque nous sommes avec quelqu’un et qu’il y a du silence, nous nous sentons mal à l’aise et pour éviter cela, nous disons généralement la première chose qui nous vient à l’esprit. Mais il est nécessaire de revoir cette façon de ressentir les choses.

Annonce

– Il n’y a rien de plus magique que des amis qui se sentent à l’aise lorsque le silence se fait sentir. Il n’y a aucune obligation de parler, juste « d’être présents », d’être unis par ce lien invisible dont parlent les Dakotas.

– Pour les Amérindiens, le silence est la vertu par laquelle nous sommes conscients de tout ce qui nous entoure et qui nous lie à la terre : la nature, les gens, le cycle de la vie et même nous-mêmes, nos pensées.

Aspects sur lesquels nous devons approfondir et réfléchir.

La patience, un art que personne ne nous apprend

Presque personne ne nous enseigne que lorsque nous arrivons dans ce monde, les choses ne se passent pas toujours comme nous le voulons. Pourtant, rien ne nous assure que peu importe à quel point nous essayons de faire quelque chose, ce à quoi nous nous attendons arrivera.

On dit que la patience est « sainte », mais en réalité c’est un art qui s’acquiert au fil du temps, basé sur les déceptions et les apprentissages que la vie nous enseigne par la force, et non dans des livres.

Annonce

Être patient exige avant tout de ne pas faiblir, de ne pas se rendre. Si quelque chose ne se passe pas comme nous le souhaitons, nous ne devons pas abandonner notre but, car la patience est aussi calme et confiante.

– Les personnes patientes savent observer, penser en silence, s’occuper de leur environnement et développer leur intuition pour trouver la meilleure opportunité d’agir.

Image crédit : Pixabay

– Quiconque est incapable de chasser ce bruit extérieur, ses pensées négatives et ses opinions autodestructrices des autres et de lui-même, n’atteindra jamais son objectif.

– Parce qu’être patient demande aussi d’avoir de la sagesse pour pouvoir déterminer ce qu’il faut éviter et quels chemins suivre.

– Si nous avons un rêve, nous ne devrions pas laisser les autres l’effacer avec du fatalisme et des phrases comme « arrête d’y penser parce que ton temps est passé ».

Les personnes patientes savent comment se placer sur le meilleur chemin de la vie. Celui où passent toujours les meilleurs trains, même s’ils mettent du temps à arriver.

Chaque attente en vaudra la peine car, en attendant, nous développons d’autres compétences : persévérance, courage, résilience et surtout… Espoir.

Publié par Claire C.

À propos de l’auteure: J’ai toujours été passionnée par tout ce qui avait trait à la spiritualité et son influence sur nous tant sur le plan psychologique que spirituel. Depuis que j’ai intégré l’équipe d’ESM en 2013, je mets au service toutes mes connaissances pour aider au mieux les gens qui en ont besoin et qui cherchent des réponses à leurs nombreuses questions. J’espère pouvoir y contribuer un peu chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une mère dit avoir vu l’esprit de sa fille décédée visiter une tombe et a partagé des images

horoscope

Horoscope du Mercredi 17 Novembre 2021