Elle revient d’un coma avec une nouvelle compréhension de la vie

de | 8 avril 2015

Expérience de mort imminente. Anita Moorjani revient d’un cancer et d’un coma avec une nouvelle compréhension de la vie

Par Jean-Luc Martin-Lagardette
Anita Moorjani aurait dû mourir d’un cancer au stade terminal. Après qu’elle soit tombée dans le coma, ses organes cessant de fonctionner les uns après les autres, les médecins annoncent à sa famille qu’il ne lui reste que quelques heures à vivre. Après avoir vécu une NDE (Near death experience, expérience aux frontières de la mort), elle témoigne pour la seconde fois devant la caméra de Lilou Macé. Bouleversant.

nouvelle-compréhension-de-la-vie

Elle revient d’un coma avec une nouvelle compréhension de la vie :Anita Moorjani interviewée par Lilou Macé . Cliquer sur l’icone « Sous-titres » au bas de l’écran, quand vous aurez accédé à la vidéo, pour avoir la traduction française.

Anita Moorjani, une indienne vivant à Hong Kong, aurait dû mourir d’un cancer lymphatique au stade terminal en 2006. Elle est tombée dans le coma, ses organes cessant de fonctionner les uns après les autres. Les médecins ont annoncé à sa famille qu’il ne lui restait que quelques heures à vivre.

Or, pendant ce temps là, elle vivait une intense expérience de l’autre côté du voile, absorbée dans un sentiment d’amour total. Elle atteint alors une clarté et une compréhension immédiate de ce qu’est réellement la vie, des raisons de sa maladie, de la puissance et des capacités stupéfiantes dont nous sommes dotés, nous les êtres humains.

Après avoir choisi de revenir (voir encadré), elle a très rapidement guéri de son cancer. Elle a adopté une nouvelle attitude face à la vie, la vivant joyeusement et sereinement, dispensant de l’amour autour d’elle. Elle dit qu’elle se sent guidée par des êtres de Lumière et ne connait plus la peur parce qu’elle a réalisé que tout n’est qu’illusion et que la seule réalité est l’amour.

Elle dispense aujourd’hui une forme d’enseignement sur la vie au travers de conférences, de vidéos et d’un livre qu’elle a écrit « Mourir pour être moi ».

Elle est interviewée pour la seconde fois par Lilou Macé (voir encadré), cette fois-ci en présentiel, le précédent entretien (voir en fin d’article) ayant eu lieu par Skype.

Le phénomène Lilou Macé

Lilou Macé se dit « auteure, journaliste du bien-être et de l’éveil ». Sa webTV est devenue un phénomène sur Youtube avec plus de 5 millions de vidéos vues, dont 400 000 vidéos vues par mois et 1200 témoignages enregistrés. Elle  a démarré début 2011 une tournée d’interviews télévisée d’un an à travers les États-Unis et le Canada appelée « Lilou’s Juicy Living Tour ». Elle vient de publier son premier livre « J’ai perdu mon job et ça me plait » aux Editions Trédaniel.

Elle revient d’un coma avec une nouvelle compréhension de la vie suite:

Extrait de la précédente interview d’Anita

« Pendant ce temps, je dérivais entre perte et reprise de connaissance, je pouvais réellement sentir que mon esprit quittait mon corps. J’ai vu et entendu les conversations entre mon mari et les médecins. Elles avaient lieu à l’extérieur de ma chambre, à une douzaine de mètres, dans le couloir. Plus tard, j’ai été en mesure de vérifier cette conversation auprès de mon mari. Ce qui lui a occasionné un choc.

Une autre dimension. Je suis vraiment « passée de l’autre côté » vers une autre dimension, j’ai été absorbée dans un sentiment d’amour total. J’ai de plus très clairement ressenti la raison pour laquelle j’avais le cancer, pourquoi en premier lieu, j’étais venue dans cette vie, quel rôle chaque membre de ma famille jouait dans ma vie, dans le grand plan des évènements et, plus généralement, comment fonctionne la vie. La clarté de cette compréhension que j’ai atteinte dans cet état est  pratiquement indescriptible. (…) J’étais dans un « endroit » où je comprenais qu’il existe bien autre chose que ce que nous sommes capables de concevoir dans notre monde à trois dimensions. J’ai réalisé à quel point la vie est un cadeau, que j’étais environnée d’êtres spirituels aimants, toujours proches de moi alors que je l’ignorais.

Quantité d’amour écrasante. « La quantité d’amour que je ressentais était écrasante. Dans cette optique, je savais à quel point je suis puissante. J’ai vu les capacités stupéfiantes que nous, les humains, possédons au cours  d’une vie physique. J’ai découvert que mon destin allait maintenant être de vivre le « Paradis sur Terre », en utilisant cette nouvelle compréhension. J’allais aussi partager ce savoir avec d’autres personnes. J’avais toutefois le choix entre retourner à la vie ou aller vers la mort. On m’a fait comprendre que ce n’était pas l’heure, mais que j’avais quand même le choix. Si je choisissais la mort, je n’allais pas vivre les nombreux cadeaux que le reste de ma vie avait encore en réserve. J’ai communiqué que je ne désirais pas retourner dans ce corps malade. En effet, il était très, très atteint et les organes avaient cessé de fonctionner. On m’a alors fait comprendre que si je choisissais la vie, mon corps allait guérir très rapidement. J’allais voir la différence non pas sur des mois ou des semaines, mais en quelques jours ».

Les maladies démarrent à un niveau énergétique. « On m’a montré que les maladies démarrent à un niveau énergétique avant de devenir physiques. Si je choisissais d’aller vers la vie, le cancer allait disparaitre de mon énergie et mon corps physique allait récupérer très rapidement. J’ai alors compris que  lorsque les personnes ont des traitements médicaux contre les maladies, ceux-ci éliminent la maladie du corps uniquement, mais pas de l’énergie, donc la maladie revient. J’ai réalisé que si je revenais, ce serait avec une énergie très saine. Ensuite, le corps physique allait très rapidement et définitivement s’aligner sur le niveau de l’état énergétique. On m’a fait savoir que ceci est valable pour tout et pas seulement l’état physique, mais aussi l’état psychologique, etc. On m’a « montré » que tout ce qui se passe dans nos vies dépend de cette énergie qui nous enveloppe, nous environne et est créée par nous. Rien n’est immuable, nous créons notre environnement, notre état, etc. En fonction de l’état de cette « énergie ». (…) On m’a fait sentir que j’allais avoir des « preuves » de première main si je retournais dans mon corps.

J’ai dérivé entre deux mondes. « Je sais que j’ai dérivé entre deux mondes, entrant et sortant, mais chaque fois que je me retrouvais dans « l’au-delà », on me montrait plus de scènes, qui dévoilaient combien ma vie avait touché toutes les personnes qui en faisaient partie. C’était un peu comme une tapisserie montrant comment j’avais influencé la vie de tous les gens autour de moi.
« Puis, j’ai commencé à me rétablir rapidement. (…) J’ai pris ma décision. Alors que je commençais à me réveiller (j’étais dans un état confus à ce moment-là, car j’étais incapable de savoir de quel côté du voile je me trouvais), les médecins se sont précipités dans la chambre, arborant un grand sourire. Ils ont annoncé à ma famille : « Bonne nouvelle, nous avons de bons résultats et ses organes fonctionnent, nous n’arrivons pas à y croire ! Car son corps paraissait vraiment avoir cessé de fonctionner ! »

Source Elle revient d’un coma avec une nouvelle compréhension de la vie : Ce contenu a été publié dans EMI, Sciences par Jean-Luc Martin-Lagardette

Une réflexion au sujet de « Elle revient d’un coma avec une nouvelle compréhension de la vie »

  1. Avraham

    personne n’est obligé d’y croire mais personne n’a le droit de se moquer d’une situation qu’il n’a pas vécue.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *