Voici pourquoi Nikola Tesla voulait qu’on étudie l’entité « non physique »

de | 27 mai 2016

Image crédit : tribine/90

Voici pourquoi Nikola Tesla voulait qu’on étudie l’entité « non physique »

D’une manière générale, tout le monde a déjà fantasmé sur une réalité secrète, mystérieuse et passionnante qui se cache derrière l’expérience de la vie de tous les jours. De nombreux livres et films populaires reflètent la curiosité autour de ce sujet, et dépeignent des citoyens ordinaires emportés dans un univers merveilleux résidant tout juste au-delà de la surface de la vie normale.

Nous aspirons à trouver une existence avec un sens plus profond, à être plus que ce que nous paraissons, à toucher le vide et constater que ce n’est pas un espace vide, mais un espace frémissant de possibilités qu’on ignore.

Il s’avère en fin de compte que la science de la parapsychologie a découvert des preuves convaincantes que l’esprit humain détient exactement ce genre de pouvoir. De nombreuses études réalisées par des projets communs et des organismes gouvernementaux ont établi des liens saisissants entre la pensée et l’intention humaine, et les phénomènes inexplicables.

Les expériences ultra-sensorielles, la télépathie et la précognition sont connues dans les expériences de type parapsychologique, et ce n’est pas un hasard si celles-ci sont reliées à de nombreux cas solides . L’échange instantané des idées, des rêves et des expériences indiquent que l’esprit humain est intégré dans une dimension invisible, un lieu non physique et illimité. Toute une gamme de phénomènes que vous pourriez ignorer corrobore cette idée.

Le plus frappant est sans doute les cas où on a observé que des gens possédaient des connaissances qu’ils n’auraient pu avoir acquis.

Notamment, la vision à distance, où les personnes avec des capacités supposées étaient en mesure de localiser des objets qu’ils n’avaient jamais vus auparavant (les renseignements consignés sur ces événements ont été vérifiés et étudiés par la DIA et la CIA). Similairement, il y a eu des cas où les gens ont signalé se rappeler d’événements d’une vie antérieure. D’après mon expérience, la plupart des gens qui déclaraient avoir eu des vies passées consommaient des hallucinogènes, et décrivaient leurs vies antérieures comme agréables et prestigieuses; il s’agissait de personnes reliées à la richesse, la célébrité ou la gloire.

Mais les cas vraiment convaincants qui valent la peine que l’on s’attarde dessus quelques instants concernent des enfants ayant des connaissances qui s’appuient sur des faits, et bien au-delà de leur âge. Beaucoup de ces jeunes se rappellent de vies antérieures qui coïncident avec l’histoire réelle, et dont le rappel commence à s’atténuer avec le processus de développement au stade final de l’adolescence. Une étude de cas en particulier portait sur un garçon de 1 an qui était en mesure de décrire ses grands-parents décédés avec des détails précis, voire impossibles.

L’idée étant que les enfants mentalement liés à l’inconscient collectif est plutôt lugubre, surtout si l’on considère les nombreux cas de personnes reliées les unes aux autres. Des études médicales impliquant des couples et visant à observer si oui ou non les pensées et les intentions peuvent guérir un conjoint, révèlent qu’elles pourraient avoir un effet réel sur la guérison. En d’autres termes, une guérison à distance est possible.

En fait, entre les groupes témoins et les groupes expérimentaux, l’étude démontre que la concentration mentale de ceux qui nous entourent peut avoir un impact réel; les partenaires soumis aux intentions de leurs proches de les guérir reçoivent, et de ce fait, ont une réaction immunitaire remarquablement plus élevée.

Il est fascinant d’en apprendre davantage sur les logiques d’interprétation et les études qualitatives au sujet des phénomènes paranormaux, mais ce qui est tout aussi fascinant et encore plus convaincant, sont les études qui abordent l’ensemble des données qualitatives, qui sont à la fois étranges et merveilleuses.

Un projet dans le but d’observer la puissance de l’esprit en prenant appui sur la physique quantique a donné des résultats remarquables.

L’expérience utilisait des techniques à base d’ondes avec deux fentes produisant des figures d’interférence, et ils ont trouvé que, l’observation et l’intention modifiaient le résultat du test de façon mesurable. Toutefois, le projet ne pouvait pas révéler exactement ‘le comment’, mais il est évident que nos pensées influent directement les énergies qui nous entourent.

Nous ne pouvons pas tous nous permettre de dépenser du temps ou de l’argent pour mener nos propres expériences sur le pouvoir de la pensée. Mais heureusement, il existe des preuves importantes qui circulent déjà et qui mènent à une conclusion évidente: nous ne pouvons que nous émerveiller sur ce que la pensée indépendante peut projeter dans notre monde et aller au-delà.

Bien que nous soyons limités dans nos durées de vie et nos capacités physiques, l’esprit humain est non seulement infini, mais il a également une portée infinie.

Pendant que nous continuons à étudier les aspects de la non physique sur notre existence, les capacités créatrices inhérentes à tous ne feront qu’augmenter de façon exponentielle, nous amenant dans des royaumes dont nous rêvions.

« Le jour où la science commencera à s’intéresser aux phénomènes non physiques, elle fera plus de progrès en une décennie que dans tous les siècles de son existence. » – Nikola Tesla

Vidéo en anglais : Conscience Sans activité cérébrale: Expériences extra-sensorielles- Dr. Bruce Greyson

Vous pouvez afficher les sous-titres choisir en français. Appuyez sur lecture puis allez dans options sous-titres « oui » , puis traduire automatiquement puis en français

Vidéo sur Nikola Tesla en Français

Sources en bleu dans l’article.

Sandra Véringa

2 réflexions au sujet de « Voici pourquoi Nikola Tesla voulait qu’on étudie l’entité « non physique » »

  1. Linda Mondry

    De toutes façons si sapiens ne peut pas « profiter » sapiens ne regarde jamais Plus, loin que l’heure bulle d’égocentrisme et Sissi, par hasard qui existe pas sapiens passe là tête par dessus laids nuages c’est immédiatemenr pour comprendre 1 truc, s’effrayer de la responsabilité universelle de son nombril face A, L’Amour puis se débiner pour retourner dans son monde de con en profiter encore plus jusqu’à la cata égocentrique généralisée. Ensuite sapiens pleurs, nichent toujours de la connerie de l’heure, innocence perdue face à Là, Vérité uniquement Solaire en 2016. Tesla est gentil « mais » A Sa, Fin sapiens à la connaissance du Big Bang haut boson et ne s’en sert que pour « profiter » de ses cons, génère sans jamais simplement remercier d’Etre, Vivant pour Le, Savoir. https://sissi7moi.wordpress.com/2016/05/27/in-god-we-trust-but-sans-vos-probs-de-pipis-kkk-aux-toilettes/

    Répondre
    1. zelia Anam

      Désolée ce que vous écrivez est incompréhensible , surement un mauvais traducteur et les majuscules n importe où sont inutiles.

      Zelia

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *