in

La sagesse commence par l’acceptation de l’inévitable : Le pouvoir de l’acceptation !

Partagez cet article

La sagesse commence par l’acceptation de l’inévitable et se poursuit par la juste transformation de ce qui peut l’être.

Frédéric Lenoir

La puissance de l’acceptation !

Quand nous n’acceptons pas une situation, quelle qu’elle soit ; une maladie, une perte financière, le corps que nous avons, une relation qui a pris fin ; nous créons une résistance.

La résistance se manifeste sous forme de colère, de sentiments d’impuissance, de dévalorisation, de blessure, de non-conformité, etc.

Annonce

En créant une telle résistance, nous bloquons le flux d’énergie lié à cette situation.

Imaginez une rivière coulant librement, et soudain un barrage est érigé.

L’eau s’arrêtera là ; elle s’accumulera de plus en plus, créant une pression, beaucoup de pression, jusqu’à ce qu’elle brise le barrage, faisant ainsi de nombreux dégâts, car la force détruira tout ce qui viendra ensuite.

patience est amère
Pixabay

La même chose se produit lorsque nous entrons dans la résistance. On augmente les charges et du coup le « barrage » peut être « rompu » sous la forme d’une maladie dans un état beaucoup plus avancé, une perte beaucoup plus grande, une dépression ou une crise de panique.

L’énergie doit circuler comme une rivière où les eaux suivent leur écoulement naturel, contournant les obstacles jusqu’à ce qu’elles atteignent leur destination : l’océan !

C’est donc avec nous et notre destination est l’amplitude de notre être en phase avec le cosmos.

Annonce

Même si la marche est semée d’obstacles, ne résistez pas.

Laissez l’eau s’écouler librement, sans résistance ; jusqu’au bon moment, elle peut aussi se déverser dans l’énergie cosmique universelle infinie, consciente de notre lumière, manifestation de notre essence.

Acceptez! Lâchez prise ! Apprenez à couler comme l’eau de la rivière.

C’est se libérer!

Sandra Véringa pour ESM

La force d’un individu se résume à l’acceptation de ses blessures, afin d’en faire une force que nulle ne peut briser. Car pour être en accord avec soi-même, il faut prendre à bras-le-corps, cette obscurité qui gît au fond de notre âme. Sans cela, nous ne vivons pas l’existence que nous méritons, nous arpentons sans cesse le passé, qui ne peut nous conduire sur le chemin qui nous est prédestiné.

Inconnu

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

horoscope

Horoscope du Jeudi 6 Janvier 2022

L’astrologie de 2022 fera bouger les choses, et chaque signe du zodiaque le ressentira