Paradis : Le voyage d’un neurochirurgien vers l’au-delà…

voyage d un neurochirurgien

Son expérience à propos de la mort imminente est la plus étonnante dont j’ai entendu parler durant ces quatre dernières décennies en étudiant ce phénomène. Il est la preuve vivante de l’au-delà.

Dr Raymond Moody, médecin et docteur en philosophie

Avons-nous une âme? Y-a-t-il une vie après la mort? Le paradis existe-t-il ? Dans une société où la science et les tests empiriques ont pris le dessus en tant qu’unique vérité, l’idée de l’existence d’une vie après la mort est parfois considérée comme irréaliste. Cependant, l’au-delà est quelque chose qui a été vécu par d’innombrables personnes depuis que l’histoire existe afin d’être interprété de différentes manières par ceux-ci. Le neurochirurgien Dr Eben Alexander a une renommée internationale et enseigne également à la Faculté de médecine de Havard depuis plus de 25 ans.

Avant son expérience, il ne croyait pas en l’existence d’une spiritualité sous forme non-physique et au paradis. Ce médecin formé dans les écoles occidentales ne croyait pas en l’existence d’une spiritualité sous forme non-physique avant son expérience. Entouré par le point de vue matérialiste profond de ses collègues médecins sur l’univers, le mène à un aveuglement de la vision spirituelle du monde.

Voyage d un neurochirurgien: Le Dr Alexander a changé d’avis après avoir été dans le coma durant sept jours à cause d’une méningite bactérienne aiguë et il a ainsi connu un voyage intense dans l’au-delà et peut-être le paradis . Il a été guidé par un bel être angélique qui lui montré la Source Divine en le qualifiant de « Om » et il est ensuite retourné à son corps physique en connaissant une guérison miraculeuse. Le Dr Alexander est l’auteur du best-seller « La Preuve du paradis » et il confirme que notre vie sur Terre est un « test » de croissance personnelle, la façon de faire progresser dans ce test est de vaincre le mal tout en répandant l’amour et la compassion. Voici quelques autres points clés qu’il a soulevés:

– L’expérience de la vie après la mort était si «réelle» et vaste que vivre comme un être humain sur la Terre semblait être comme un rêve artificiel en comparaison.

– L’étoffe de l’au-delà n’était que de l’amour. L’amour domine dans l’au-delà à un tel degré considérable que la présence globale du mal est infiniment petite. Si vous souhaitez connaître l’Univers, connaissez l’amour.

– Toute communication est en interaction télépathique dans l’au-delà. Il n’y a pas besoin de paroles ni même de séparation entre soi-même et tout le reste. Toutes les questions que vous vous posez dans votre esprit vous sont transmises télépathiquement en direct.

Quand on demande ce que les autres ont à savoir sur le domaine spirituel, la réponse dit à chaque fois que tout être est aimé précieusement d’un amour infini que l’on puisse imaginer. Vous êtes toujours en sécurité. Vous n’êtes jamais seul.

L’Amour inconditionnel est parfait, Dieu ne néglige aucune âme.

« L’amour est sans aucun doute la base de tout. Il ne s’agit ni d’un type abstrait ni d’un amour déroutant mais d’un genre que l’on ressent au quotidien, le genre que l’on ressent quand aime profondément, le genre d’amour que nous ressentons lorsque nous regardons notre conjoint et nos enfants ou même nos animaux. Dans sa forme la plus pure et la plus puissante, cet amour n’est pas jaloux ou égoïste mais sans condition.

Telle est la réalité de toutes les réalités, la vérité glorieuse incompréhensible des vérités qui vit et qui respire dans le cœur de tout ce qui existe et qui existera à jamais. La compréhension distante qui précise ce que nous sommes peut être réalisée par une personne qui ne le sait pas en l’incarnant dans toutes leurs actions.»

voyage d'un neurochirurgien

 Voyage d un neurochirurgien:

Le néocortex (la surface externe du cerveau qui est à la base de la conscience) d’Eben était non fonctionnel pendant la durée de son coma donc il n’y a pas d’explication logique scientifique sur ce qu’il a vécu. Le procédé de purification de téréphtalate (DMT) n’est également pas valable ici car avec son néocortex non fonctionnel, les molécules auraient eu du mal à cerner les enjeux.

En fait, tout cela réfute 9 explications scientifiques différentes possibles par rapport à la description de son expérience dans son livre. Il est la preuve vivante de l’au-delà. «Notre esprit ne dépend pas de notre cerveau ou de notre corps, » dit-il. « Il est éternel et personne n’a la preuve qu’il est tangible ou non. La mort du corps et du cerveau n’est pas la fin de la conscience, l’expérience humaine continue au-delà de la mort. »

A vous de vous faire votre propre opinion et de laisser un commentaire.

Après Paradis : Le voyage d’un neurochirurgien vers l’au-delà…voir aussi:

Sandra Véringa

Sources: New York Times

Proof of Heaven by Dr. Eben Alexander