Thailande: 1 million d’enfants méditent pour la paix mondiale au temple Phra Shammakaya

de | 22 novembre 2015

paix mondiale

Thailande: 1 million d’enfants méditent pour la paix mondiale au temple Phra Shammakaya

Le 21 Septembre 2015, pour célébrer la journée internationale de la paix, un million d’enfants issus de plus 5000 écoles se sont rassemblés au temple de Phra Shammakaya en Thailande pour méditer ensemble pour la paix mondiale. Ils se sont joints à des millions d’autres personnes un peu partout dans le monde.

Rappelons qu’en 2012, 248 villes ont participé à cet évènement, 564 en 2013, et 1167 en 2014. Cette année les organisateurs parlent d’un total dépassant les 1500 villes dans le monde qui ont participé à la méditation synchronisé pour la paix mondiale.

Afficher l'image d'origine
Cet évènement a marqué aussi la sortie du documentaire “Inner peace to world peace” qui aborde la paix dans le monde et la manière de la réaliser en mettant l’accent sur la paix intérieur que chacun de nous devra accomplir afin de rendre cet idéal possible.

Plusieurs études scientifiques ont démontré les bienfaits de la méditation sur le cerveau humain et de plus en plus de personnes deviennent des adeptes réguliers.

 

Si vous n’avez jamais essayé la méditation, je vous conseille vivement de vous y mettre puisque cette activité à changé la vie d’un grand nombre de personnes. Certaines ont pu vaincre la depression et l’anxiété grace à une pratique régulière qui leur a permis, entre-autres, de se sentir mieux et de se délivrer des chaines d’un grand nombre de maladies mentales.

Afficher l'image d'origine

Lien du documentaire (Anglais) : Inner peace to world peace (Paix intérieure pour la paix mondiale)
http://upliftconnect.com/peace-day-video/

paix-mondiale

9 réflexions au sujet de « Thailande: 1 million d’enfants méditent pour la paix mondiale au temple Phra Shammakaya »

  1. Jeannine Lussier

    Je suis si contente d.apprendre cette super bonne nouvelle Moi je viens d,en finir une avec le dr Deepack Chopra , j,ai comme une peine d,amour que ca soit fini , mais , moi je continue quand meme J,ai meme décidée de toujours méditer jusqu,a la fin de mon séjour sur la terre Il y as pleins de sites sur le net pour , se faire guider Namasté

    Répondre
    1. None

      Cela veut dire que si ton commentaire ne plait pas, tu seras censurée

      Répondre
  2. bien

    C’est magnifique ! Merci de faire partager cela
    Mais pas suffisant !
    Les enfants doivent avoir un poids sur le Pays, par leur vote ils devraient pouvoir dire si Oui ou Non le Pays intervient convenablement dans leurs intérêt et alors sanctionneraient l’ Etat.
    D’autre part, il faudrait compléter la mesure de bonne santé d’un Pays par la mesure du bien être des enfants (ICDE créé par l’association Humanium) ceci en plus du simple PIB …

    Répondre
  3. bentarif

    c’est une secte bien connue en thailande , cette année ils n’ont pas été sur cette place , c’est une mauvaise information

    Répondre
  4. Robert

    On aurait demandé un jour à Bouddha qu’est-ce-que vous avez gagné de plus avec la méditation ?
    Il a répondu : j’ai rien gagné de plus, mais j’ai perdu beaucoup ; la peur de vieillir, la peur de la mort let a dépression.

    J,i jamais entendu quelque chose d’aussi clair et vrai sur le pouvoir de la méditation !

    Répondre
  5. Mounier-Poulat

    L’échec des années précédentes ne les décourage pas! Tant mieux, méditer n’a jamais fait de mal à personne, c’est déjà ça!

    Répondre
  6. Rita

    AJ .bâ encouragé

    Nul doute que la méditation apporte plus que bien de choses a cette époque tumultueuse.
    Toute personne septique a ce fait n’a qu’avoir la stricte minimum de volonté pour essayer avant de proférer quoi ce soit a l’encontre.
    Toujours est il une chose, il faut comprendre que l’inconscient collective amené l’humanité au diable et la conscience collective la sauve .
    La méditation faite sous la base de respect des lois naturelles permet d’atteindre un niveau de conscience plus élevée.

    Répondre
  7. Lavie

    Urantia: (1375.8) 124:6.14 Jésus fut profondémeant impressionné par le temple et les services et autres activités associées. Pour la première fois depuis l’âge de quatre ans, il était trop préoccupé par ses propres méditations pour poser beaucoup de questions. Il posa cependant à son père plusieurs questions embarrassantes (comme il l’avait fait en d’autres occasions) sur les raisons pour lesquelles le Père céleste exigeait le massacre de tant d’animaux innocents et sans défense. D’après l’expression du visage du garçon, son père sentait bien que ses réponses et ses tentatives d’explications n’étaient pas satisfaisantes pour la profondeur de pensée et l’acuité de raisonnemeant de son fils.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *