Partagez cet article
Annonce

rien personnellement

«Il y a une énorme liberté qui s’offre à vous lorsque vous ne prenez rien personnellement.» ~ Don Miguel Ruiz 

Quand nous blessons les gens parce que nous souffrons

L’autre jour, j’ai reçu un commentaire qui commençait par « Vous êtes minable » et se terminait par « Je ne comprends pas, et des idiots comme vous ne nous aident pas à comprendre. »

Peu de temps après, j’ai reçu un e-mail d’une personne me disant qu’elle avait reçu son premier commentaire méchant et elle voulait savoir si c’était normal et comment elle devait y faire face.

Annonce

Je lui ai dit qu’elle devrait probablement plutôt s’engager dans des conversations beaucoup plus constructives et instructives que dans des conversations négatives et blessantes.

Mais il faut s’attendre à cela lorsque vous écrivez sur des sujets chargés d’émotion, d’autant plus que nous recherchons souvent des articles pour s’aider soi-même lorsque nous cherchons des réponses – ou que nous cherchons à oublier la réponse que nous connaissons déjà: cette douleur est inévitable, et parfois nous devons simplement en passer par là.

Dans cet esprit, j’ai répondu en privé à mon commentaire: « J’ai l’impression que vous souffrez vraiment en ce moment. Est-ce que je peux vous aider d’une manière ou d’une autre? »

À ce moment-là, j’ai pensé à toutes les fois où je m’en suis pris aux gens quand je souffrais dans le passé

Je pensais que c’était justifié de blesser les autres, en particulier lorsqu’ils m’avaient fait du mal en premier ou qu’ils ne m’avaient pas vraiment aidé.

Je ne suis pas fier de ces choses, et ce ne sont pas des choses que je recommanderais ou que je tolérerais. Nous avons tous la responsabilité d’apprendre comment faire face aux choses de manière saine.

Annonce

Mais si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, je suis sûr que la plupart des gens peuvent identifier des moments où ils ont agi de manière irréfléchie, à cause du chagrin ou de la colère.

La plupart d’entre nous ont déjà ressenti une douleur hardante dans leur coeur, la déversant d’une manière ou d’une autre, quelque part.

Je n’apprécie pas d’être traité d’idiot, et je sais que je ne le mérite pas, tout comme aucun de nous ne mérite la rage mal dirigée d’un membre de la famille, d’un collègue ou d’un inconnu.

Nous avons le droit de fixer des limites et de communiquer quand quelque chose ne va pas. Mais le monde devient meilleur lorsque nous choisissons de faire cela à partir de l’amour et de la compassion plutôt que de la justice et du jugement.

Nous agissons tous de manière irréfléchie parfois. Le plus souvent, nous n’avons pas l’intention de blesser. Nous ne reconnaissons tout simplement pas ou ne nous souvenons pas comment arrêter de nous blesser et de blesser les autres.

Voir aussi : Soignez vos blessures émotionnelles en suivant ces 5 étapes