histoire de la kundalini

Voici l’histoire de la Kundalini, ce dragon qui traverse le corps humain

Ce dragon remonte de façon puissante à l’intérieur du corps physique et énergétique de l’être humain qui lui a préparé le chemin. Voici l’histoire de la kundalini fictive et symbolique:

Il était une fois, dans un pays lointain, un dragon de feu s’anima. Ce dragon était un aspect créatif du Soi, parce qu’énergiquement parlant, l’être humain est le serpent de la vie. Vous représentez le ventre de toute la création. Vous êtes issu d’un œuf. D’autre part, vous êtes de l’énergie cosmo tellurique qui prend source dans le cracheur de feu. Et ce qui l’alimente provient de l’univers.

Histoire de la kundalini : Cette partie énergique de votre être réside dans le nid de la pulsation.

Elle se trouve au sein de la grotte du coeur, dans un état de sommeil et prend forme depuis le bas de votre périnée. 

Elle est dans cet état parce qu’il vous arrive de manifester de la paresse et du mépris à votre égard. Vous vous cachez comme un ermite dans votre caverne, rêvant de toutes sortes de choses. Mais quand enfin, les beaux jours arrivent, une douce brise de la ruée vers l’or défile dans toute votre caverne. Elle tente d’ouvrir les yeux de votre dragon, et puis là,  tout change.

Des rayons réchauffent votre petite bedaine. Et en un instant, le dragon décide de vous faire voir ce qui se passe dehors et d’accueillir la lumière. Cela vous permet ainsi de vous ouvrir à elle ou simplement de la contempler.

Le Soleil réchauffe directement tout votre corps et fait fondre le froid provenant de la grotte. 

A l’intérieur de vous, tout se re-calibre physiquement. Vous ressentez une lumière, vous la voyez avec votre œil intérieur, tel un serpent de feu rouge-orange, flamboyant. Sa musculature puissante longe les parois internes de votre corps, comme une caresse. 

Cette lumière vous fait sentir rajeuni, vous la reconnaissez comme une bénédiction, et tous vos sens sont en alerte. 

Cette lumière est la raison de votre joie. Et grâce à son effet, vous respirez le feu tandis que votre queue combat tout ce qui se présente. Un sourire menaçant se dessine sur votre visage, car cette lumière a fait éclore une personnalité qui va de l’avant.

C’est le rayonnement que vous recherchiez réellement. Car un dragon ne peut devenir un véritable dragon que sous cette forme pure de lumière. De fait, les cycles dans la nature sont inévitables et vous devez être fort pour toutes les conditions extérieures.

Vous êtes un ‘Métisse’ de cette existence. Vous êtes formé de la dualité de l’univers: du yin et du yang, du chaud et du froid, du bien et du mal. Votre âme spirituelle est en réalité un dragon métaphysique. Et ce dragon a aussi une moitié physique qui maintient votre âme en vie, tout en abritant le dragon. L’aspect physique de votre dragon(serpent), c’est vous en tant qu’être humain dans un niveau différent.

L’autre moitié de vous est l’humain qui vit une vie mondaine sur une terre infligée de guerres, vacant à vos activités quotidiennes. Et cet humain que vous connaissez ne connait pas vraiment son autre, le dragon. Mais vous le sentez, car il fait partie de chaque fibre vivante, de chaque minuscule cellule de votre Être.

Après l’histoire de la kundalini: Énergie kundalini : L’énergie évolutive qui réside en chacun de nous

Pendant ce temps, dans une réalité qui se sépare de l’espace-temps, vit votre dragon.

Son énergie vit à l’intérieur de vous, et d’un univers parallèle, existant sans vraiment savoir pourquoi, il fait les mêmes rêves que vous, ressentant instantanément et innocemment vos émotions.

Il vit dans un monde où tout est possible (tout comme sur Terre), et sa caverne sombre est en réalité votre cœur, scintillant à la lumière de votre âme et bouillant dans les ténèbres qui obscurcissent votre esprit. A mesure que vous marchez il respire et, avec l’âge, sa queue s’étend. Plus vous mûrissez, plus la queue du dragon s’enroule autour de chaque petite chose que vous faites. Ce dragon est puissant mais protecteur, en aucun cas il n’est un ennemi.

Chaque bulle de pensée, chaque mot prononcé, même les pacotilles que vous créez sont affectées par la queue de votre dragon, en connexion avec le corps magique en attente.

Parfois, la queue peut être si serrée autour de vous, générant si bien une abondance de créativité, que vous arrivez à peine à respirer ou même à la supporter.

À d’autres moments, cet enroulement de queue relâche la tension, donnant naissance à une création infinie, et mettant en lumière le potentiel énorme de la création de toute chose. Cette poussée est comme une explosion qui secoue l’univers, qui résonne à travers le temps, et qui transcende tout. Mais le lâcher-prise est difficile à faire pour votre dragon. Ce sont les rêves qui font que sa queue saisit tous les obstacles, et qui ne la laissent pas lâcher-prise.

Mais le moment où les rêves se déclenchent, la magie se déchaîne, et vous atteignez le potentiel ultime – en un instant troublant. Et quand cela se produit, le dragon peut se trouver dans un état d’inquiétude. C’est à ce moment qu’il est alors saisi d’une lumière dansante parcourant joyeusement son corps céleste, jouant dans l’ensemble de la création divine. En un seul instant, la balance déverrouille votre véritable destin.

Histoire de la kundalini: La création donne naissance à plus de création.

Au cours de cette période, le demi-soi physique danse aussi.

À ce moment précis d’abondance, vous, en tant que personne, vous vous mettez à sourire comme un personnage aux pouvoirs uniques, et sentez votre vie se soulever, chassant tout fardeau. La grotte disparaît dans les airs et, dans un monde parallèle, votre cachette s’efface. Les murs de vos limites n’existent plus. Vous êtes instantanément libre de cracher du feu étant donné que les créatures en duel des deux mondes se rassemblent pour devenir une seule unité. Mais une fois que le soleil transforme ses couleurs en nuances de gris et qu’elles pénètrent la terre, que les étoiles invitent la nuit noire et froide à commencer un nouveau cycle, le froid, inévitable, s’installe, le noir persiste dans les deux mondes, et à un moment donné le froid devient insupportable.

En tant que dragon, vous commencez à vous lasser.

Il n’y a pas d’amusement à danser dans le noir et le froid. Au même moment, en tant qu’être humain, vous êtes confortablement installé dans votre canapé en train de regarder votre télévision. 

En tant que dragon, vous rentrez dans votre caverne pour embrasser l’obscurité qui s’y cache à l’intérieur. Car c’est là votre maison, et vous dormez, en attendant l’aube et en rêvant de toutes sortes de choses.

Lire également: Ce qui arrive lorsque vous méditez après l’activation de la Kundalini et du sixième chakra

En tant que dragon, chaque fois que la lumière s’éloigne, la tristesse approche le bout de votre queue.

Elle rampe jusque dans les muscles de votre cœur, et c’est le cœur battant et la poitrine haletante que vous pleurez de tristesse.

Pour vous tenir compagnie, vous vous nourrissez de la solitude que vous exprime la tristesse, et vous accueillez l’isolement alors qu’elle vous fait mal. Vous ne pouvez vous empêcher de ressentir de la sympathie, cependant les sentiments entrant affaiblissent votre corps céleste. Cette obscurité s’étend même dans le lit où vous dormez, car c’est une essence aussi vivante que vous, et elle attend que quelqu’un écoute ses histoires, car elle a besoin de chaleur et d’amour.

C’est le trou où les larmes de votre dragon tombent, tachant vos joues d’une couleur pâle. Au fur et à mesure que la couleur s’efface, la douleur qui habite en vous vous tire à elle, alors que vous vous isolez dans un autre long cycle d’obscurité à venir.

Histoire de la kundalini : Vous êtes toujours un jeune dragon et votre corps humain est encore en train de mûrir.

Vous n’avez pas encore connaissance de tout, donc vous vous battez tous les jours pour mieux comprendre les choses.

Votre mission consiste à survivre aussi bien dans la lumière que dans l’obscurité, à prendre votre place dans la nature pour que vos deux moitiés s’unissent et s’éveillent à votre potentiel ultime, afin d’accomplir le destinée qui vous attend. Votre moitié est la clé magique qui vous permettra de libérer vote véritable potentiel. C’est la raison de l’existence du dragon qui est vous, le serviteur de votre tourment éternel.

Sa malédiction est de s’endormir tout en ne pouvant expérimenter le bonheur que partiellement, jusqu’à ce que vous vous réveilliez véritablement sur le plan physique, jusqu’à ce que vous soyez apte à vivre définitivement en dehors de votre caverne.

Un jour, les deux aspects de l’âme et du corps vont apprendre à voler.

Vous aurez alors la force de suivre le Soleil, où qu’il aille. Et vous serez assez fort pour dormir dans le noir sans qu’il vous emporte complètement. Vous danserez en équilibre avec l’univers, qu’il pleuve ou qu’il neige. Vous vous exprimerez en toute liberté et incarnerez davantage un potentiel infini de créations, tout en lâchant prise.

Jusqu’au jour où vous réaliserez cet équilibre ultime entre la lumière et l’obscurité. Il vous permettra d’atteindre votre propre illumination, vous porterez ce géant endormi, évacuant de la fumée de ses narines volcaniques avec des rêves plein les yeux. Et jusqu’à ce que vous appreniez à vous libérer et à manifester sans peur le pouvoir surnaturel que vous détenez, vous ne chérirez que le bonheur momentané.

Découvrez aussi après l’histoire de la kundalini: Activation de la Kundalini, ou, qu’arrive-t-il à mon corps ?!?

Nous sommes tous les repaires de ces dragons légendaires, préservés comme des diamants bruts.

Tout au long de notre vie, notre énergie sera confinée de sorte à être impénétrable. Elle transportera le courant fluctuant qui se déplace et qui s’agite avec ‘ une queue qui vacille’.

Les deux corps attendent à jamais d’être unis à nouveau, et rêvent ensemble de la liberté.

Et lorsque vous aurez laissé le Dragon et le corps physique s’entremêler, vous serez surpris de découvrir qu’en faisant le vide en vous (comme lors du sommeil), vous serez réceptif aux pensées de votre entourage et à la voie que vous devez suivre.

Notez cet article