Annonce
vérités karmiques
Image crédit : Shutterstock

Souvent, les gens croient qu’il faut faire de bonnes actions pour avoir un bon karma, et qu’il faut à tout prix éviter le mauvais karma.

Le karma fonctionne selon la règle simple selon laquelle chaque action génère une énergie qui vous est renvoyée. Si vous contribuez à faire le bien, vous ressentirez les effets et les conséquences de vos actions.

Cependant, des dettes karmiques sont censées s’accumuler d’une vie passée et doivent être encore remboursées dans cette vie. Tout au long de notre vie, nous pouvons créer une dette karmique par ignorance, par connaissance, par accident ou délibérément. Cette dette est conséquente et tôt ou tard, il faudra la rembourser.

Il arrive que nos actions reçoivent une réaction immédiate, il s’agit du karma instantané.

Annonce

Dans ce cas, les énergies se sont équilibrées d’elles-mêmes. Mais d’autres fois, il n’y a aucune réaction à nos actions. Cela implique que les répercussions de cette action se répercuteront plus tard dans cette vie ou après la mort.

Cette compréhension conduit à la théorie de la réincarnation. Le karma résiduel ou la dette karmique de la vie passée doit être réglé dans notre vie actuelle, sinon il y aura une réincarnation. Échapper au cycle de la naissance et de la mort s’appelle Moksha ou Nirvana. Notre naissance, telle que décrite, est une conséquence de notre karma des vies passées et nous avons une nouvelle opportunité d’équilibrer notre bagage karmique.

Les travaux du psychiatre Ian Stevenson suggèrent que la réincarnation existe.

Il a déclaré que les souvenirs et les blessures physiques pouvaient être transférés d’une vie à l’autre. Les émotions, les pensées, les blessures sous forme de taches de naissance, de phobies, seraient également des conséquences des vies passées.

L’ouvrage de Stevenson intitulé «Réincarnation and Biologie» compilait 225 cas d’enfants qui se souvenaient de leurs vies passées et qui avaient aussi des anomalies physiques qui correspondaient selon lui à ces vies antérieures. Parfois, ces détails auraient été appuyé par le rapport d’autopsie et les photos de la personne décédée.

Lien affilié :

L’être humain, désireux de s’acquitter de ses dettes, cherche à équilibrer le mauvais karma.

En faisant de bonnes actions dans le but d’avoir un bon karma.

Mais dans son ignorance, il oublie de reconnaître que le Karma doit être remboursé. Qu’il soit bon ou mauvais, à la fin il faudra le payer. D’autre part, lorsqu’une action est faite avec l’intention ou l’attente de créer un bon karma et de recevoir une récompense, cela diminuera automatiquement son bénéfice.

Annonce

La guérison karmique est le couteau qui coupe les corde de l’ancien karma et libère l’âme du cycle de la vie et de la mort. Lorsque nous devenons pleinement conscients de nos actions, comportements, pensées et perceptions, nous pouvons alors utiliser notre libre arbitre pour créer consciemment une voie différente du karma.

En alignant notre cœur, notre esprit et notre corps, nous prenons des décisions avec la totalité notre être, évitant ainsi le karma résiduel. Il est possible d’utiliser le Reiki, la guérison par les cristaux, la guérison chamanique pour se dynamiser spirituellement.

Le pouvoir de guérison coupera les corde du karma qui plantera les graines de la prochaine vie. Le karma négatif disparaît ou est transformé en positif. Un effort constant pour canaliser la lumière peut conduire à un changement positif dans notre vie actuelle et à une diminution progressive de la dette karmique.

Il est important de garder à l’esprit que nous sommes tous responsables de nos actions et que la meilleure manière d’utiliser la loi karmique est de prendre conscience des choix que nous faisons à chaque instant.

Source : karmic debt et le livre Transformez votre Vie : Un Voyage plein de Félicité par Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso.

Annonce