Voici pourquoi il faut désactiver son égo pour aimer pleinement

de | 12 décembre 2015
desactiver-l-ego

Voici pourquoi il faut désactiver son égo pour aimer pleinement

L’égo ne nous permet que d’avoir une vision très limitée de la réalité, et n’admet que son propre point de vue, que sa propre manière de voir le monde, que sa propre façon d’aimer.

L’égoïsme est l’une des choses les plus destructrices et les plus dangereuses pour les relations, que ce soit dans le cadre d’une amitié, d’un travail ou d’un couple.

L’ego aime que les choses se déroulent comme il le souhaite, que le monde soit ordonné selon ses propres perspectives et selon sa conception personnelle du bien et du mal.

Il n’aime pas l’imprévu, les choses spontanées, les réactions qui échappent à son contrôle et les démonstrations d’une volonté propre.

Pour aimer en toute plénitude, nous devons «désactiver notre égo», en permettant ainsi à la personne qui nous aime en toute liberté d’avoir sa propre volonté, et de ne pas se conformer à tout ce que nous désirons.

L’amour s’offre avec spontanéité et de manière inconditionnelle : c’est cela l’amour vrai et authentique.

Ce qui se cache derrière le masque de l’ego

Il est très fréquent de débuter des relations de couple avec des personnes qui font montre de qualités et de principes admirables.

Des choses comme une grande confiance en elles, de l’aplomb, de l’audace et un instinct de protection, qui peuvent nous rassurer dans un premier temps.

Cependant, au bout d’un certain temps, cette sécurité initiale se transforme peu à peu en un besoin de contrôle obsessionnel, qui nous oblige à nous conformer à des schémas préétablis.

C’est-à-dire que ce que nous percevions au début comme une sécurité chez l’autre, devient en réalité une peur terrible que nous échappions à son contrôle. C’est à ce moment qu’apparaissent ses vulnérabilités.

Desactiver-l-ego-pour-aimer-pleinement

Désactiver son égo

Les personnes qui ont un ego très développé recherchent avant tout à être reconnues par les autres, et notamment pas leur partenaire amoureux, car elles ne sont pas capables de se valoriser elles-mêmes.

Et la raison de cela réside dans leurs peurs les plus profondes, qu’elles recouvrent du masque de l’ego pour pouvoir survivre.

En réalité, il n’est pas simple de désactiver l’ego de la personne que nous aimons.

Une fois que nous avons découvert cette dimension, que nous nous sommes rendus compte que ses qualités sont des armes à double tranchant, et qu’elle utilise son ego pour nous soumettre à des attentes surréalistes, nous devons garder à l’esprit qu’elle cherche uniquement à remplir ses propres vides à travers la domination.

A travers une affection peu saine, elle cherche à couvrir son immaturité.

L’ego a de nombreux masques et nous sommes certains que vous en connaissez quelques-uns :

  • Utiliser la victimisation.
  • Chercher de la reconnaissance dans chaque chose, dans chaque parole, sans prendre en compte les autres.
  • Mettre la pression sur les autres pour décharger son ego.
  • Rechercher des coupables aux situations provoquées par soi-même.
  • Ne pas accepter la spontanéité, les choses nouvelles, les événements qui sortent de la routine. Les personnes égoïstes bâtissent des murs pour empêcher le développement personnel des autres.

Apprendre à désactiver l’ego

Il est nécessaire de comprendre que l’ego est un moyen de se déconnecter des axes qui font fonctionner l’amour conscient, l’amour mature dans lequel la liberté et la plénitude sont des piliers essentiels.

C’est un moyen d’empêcher que chacun réalise son propre épanouissement personnelau sein d’un projet commun.

Ego

Si votre partenaire représente parfaitement cette définition de l’égoïsme, mettez des limites dès le début de votre relation, et faites-lui bien comprendre qu’aimer ce n’est pas jouer, ni contrôler, ni remplir les vides ou les insécurités de l’un en utilisant la manipulation sur l’autre.

Aimer n’est pas mettre la pression, mais favoriser son développement intérieur, sa plénitude.

Il est important de commencer à renoncer à faire les choses comme notre ego souhaite que nous les fassions.

C’est à ce moment que se révélera notre véritable conscience de l’amour, celle qui nous empêche de lutter contre la spontanéité du quotidien, celle qui nous donne une liberté absolue dans laquelle chacun est le propre protagoniste de son existence.

Nous ne pouvons pas oublier que d’une manière ou d’une autre, nous sommes tous un peu égoïstes dans les relations affectives. Cependant, chaque chose doit être équilibrée.

Si nous nous laissons emporter par l’intensité de notre ego, nous ne verrons jamais les choses de manière lucide.

Nos propres besoins et les sensations négatives que nous ressentirons occuperont toute notre existence. Il faut donc y faire très attention.

Images de : Benjamin Lacombe et Toon Herlz

Source de l’article nospensees.com

Un grand merci au site nospenssées.com pour l’autorisation de republier cet article.

15 réflexions au sujet de « Voici pourquoi il faut désactiver son égo pour aimer pleinement »

  1. gw

    Pour détruire nos égos, c’est un travail permanent sur soi. Il faut mettre de la conscience tout au long de la journée dans tous les faits et gestes mais aussi dans nos impressions. Un petit exemple : un gars va regarder une jolie femme, ce qui peut en découler c’est la convoitise mais en plus éventuellement une envie de luxure. Un exemple même de bestialité. Digérer ses impressions en les analysant nous amène souvent à s’apercevoir que notre  » perfection égotique « , dans une sorte d’auto flatterie est tout sauf saine pour notre esprit.
    Il est souvent des cas ou nous nous emportons, pour souvent des peccadilles, et nos actes non contrôlés par l’être mais par les égos qui prennent le contrôle du mental, nous poussent à blesser des gens, à nuire, et après coup nous nous demandons pourquoi. Auto observation et le rappel se soi sont de très bonnes armes pour détruire tout cela. Je le dis par expérience.

    Répondre
  2. Anaïs Donati-Martinez

    Bonjour,
    l’exemple que tu choisis et l’interprétation que tu y voies me semble relever de ta subjectivité, es tu sûre que cet exemple soit universel, c’est-à-dire pouvant être partagé par tous ?
    A mon sens un homme a le droit de regarder une jolie femme, parce que premièrement je crois profondément que c’est naturel. Autrement dit, Dieu l’a voulu et le veut.
    Tout homme qui regarde une femme souhaite-t’il exercer une domination à son égard ?

    Dieu veut aussi que chacun soit libre. Ainsi la religion peut interdire l’homosexualité, mais que dit Dieu? Je crois qu’il l’a voulu parce qu’il a conçu le monde dans sa diversité de désirs et les humains ont crée les moeurs.
    L’hétérosexualité et l’homosexualité ont toujours existé et existeront toujours.
    Le désir est partout. Le désir est la vie.
    En tant que jeune femme je revendique le droit à vivre ma sexualité. Je revendique aussi le droit à choisir que mon amoureux soit libre de regarder où il veut.
    Je permet à mon amoureux de poser ses yeux sur les autres femmes parce que c’est naturel. Mon sentiment de possession est complètement déplacé vis-à-vis de son droit à ressentir des fantasmes et des désirs de manière intime. Ce sentiment de possession m’est apparu être une émotion de l’égo. J’ai demandé à l’univers de vivre une histoire d’amour libre. Aujourd’hui je suis en relation amoureuse avec un de mes meilleurs amis depuis 15 ans, alors qu’en 14 ans il ne s’est rien passé d’intime amoureusement ou sexuellement entre nous, bien que nous ayons dormi ensemble en tant qu’amis entre 50 et 100 fois. Cet ami aussi cherche une histoire d’amour libre.
    Nous sommes passionnément amoureux aujourd’hui, toujours avec le pacte de liberté. Chacun est libre de faire la cour ou l’amour ou toute pratique corporelle impliquant le contact corporel, sans exercer de tyrannie vis-à-vis de la jalousie. Nous ressentons alternativement de la jalousie et nettoyons le sentiment par l’écoute mutuelle.
    L’amitié derrière nous est un socle de confiance. Par ailleurs comment pourrais je vouloir mon meilleur ami, que je si connais bien et encore si peu ?
    Nous avons choisi la cage ouverte.
    L’exclusivité est possible mais relève du libre choix et forme alors un des plus cadeaux de la relation. Par ailleurs elle n’est bien sûr jamais irréversible.
    As tu une vision positive du désir masculin ?

    Répondre
  3. Rusovsky

    Vouloir détruire son ego ne peut être qu’une œuvre de l’ego. Donc finalement c’est le renforcer.

    Répondre
  4. Yvon

    ok c’est un sujet tellement incompris..
    L’égo est la personnalité donc si on le détruit c’est bye bye on est zombie, vraiment pas ce qu’on veut

    Par contre un égo qui est sains, qui est en santé, équilibré, fort, stable et remplie de compassion, ça c’est autre chose, c’est exactement ce qu’il nous faut.

    Depuis longtemps on croit que l’on doit éliminer l’égo mais c’est pas ca, faut le solidifer et le faire grandir.

    Un égo en santé est une personnalité qui joue un role positif dans le cosmos.

    Répondre
  5. rochdi

    Je permet à mon amoureux de poser ses yeux sur les autres femmes parce que c’est naturel -??, si tu veux un homme qui t aime ça marche pas..aimer une seule femme et etre aimer par elle est incompatible avec le regard de toutes les femmes.aimer la beauté c est naturel.mais ne pas apprécier la beauté de sa femme en la comparant chaque jour aux autres!!!!.tu fais un choix de relation ouverte.ok.puisque toi aussi tu es libre.mais si je veux une famille et des enfants et loyale est ce naturel de regarder toutes les femmes?

    Répondre
    1. Arthur

      L’égo en psychologie est la personnalité, a la liimte, avec un esprit moins fermé, l’égo définie plutot la perception du moi, la représentation et la conscience que tout individu a de lui même… Savoir dissoudre ou détruire son égo ne consiste pas a devenir un zombie, mais plutot a la capacité de voir la vie a travers des yeux qui ne sont pas les « notres », voir la vie a travers la conscience commune plutot qu’a travers la conscience limité que l’on se fabrique, que la société et l’éducation égocentrique fabrique. Il suffit de regarder comment fonctionne ce pays, des le plus jeune age en France, on met en avant la réussite sociale à une échelle matérielle, la ou la réussite d’un être devrait se situer dans l’apprentissage (si les gosses trichent, c’est parce que la compétition est mise en avant, bien devant l’apprentissage, qui devrait être la base de tout) et la connaissance du soi a un niveau primordial, pas le mensonge dans lequel s’enferme la plupart des gens.
      L’être humain apprends, si notre code génétique est aussi similaire ce n’est pas pour rien, l’inné nous vient de nos ancêtres, de ceux qui ont appris. et comme tout être vivant, on évolue.

      A celui qui dit que vouloir détruire son égo est une oeuvre de l’égo, ton esprit doit être bien fermé, s’il était ouvert a la spiritualité, une telle pensée ne pourrait simplement pas emerger, heureusement qu’il existe des êtres humains dont le niveau de conscience dépasse celui de son propre égo, capables de ressentir, comprendre, absorber, des énergies que la personne concernée ne suspecterait même pas, l’empathie en est un bel exemple, et je ne parle pas de ce faux sentiment d’empathie que certains arborent pour flatter leur égo, mais d’une réelle empathie, qui existe parce que l’être qui la vit est justement détaché de son égo, en revanche connecté a tout le reste 🙂 C’est ce qu’est l’ouverture d’esprit, et non encore une fois le mensonge que se repete sans cesse les gens pour se conforter dans leur égo.

      @Anaïs, bravo a vous, votre éveil a deja commencé, mais vous n’arriverez jamais a faire comprendre a un être fermé comme @rochdi, qu’aimer un être ne consiste pas a le controler, et que l’amour, pour qu’il soit vrai, se doit d’être libre, qui est on pour interdire a une personne que l’on dit aimer, de prendre du plaisir avec une autre personne ? Quoi, si ce n’est l’égoisme, peut mener a une telle manière de penser ? Priver quelqu’un de partager un moment d’amour avec une personne sous pretexte que cette personne n’est pas « moi » releve simplement d’un égoisme et d’un egocentrisme profond. Etre capable de se détacher de ce genre de chose, c’est l’amour, mais la vérité est bien trop difficile pour les simples d’esprit. Une famille loyale dite vous, si les être humains n’étaient pas aussi perdus, vous vous rendriez compte que votre famille réside en chacun de nous, et que nous sommes tous issus d’un seul et même tout, mais la encore, il faut avoir un esprit suffisament ouvert pour être capable de le ressentir de cette façon.

      Si tout les êtres humains étaient egoless plutot qu’égoiste, le monde n’en serait que meilleur, et a une moindre échelle, meme celle materielle, c’est facilement observable, une paire de chaussure que l’on désire, et que l’on s’offre, peut nous apporter un plaisir, qui sera faible, dénué de sens, et disparaitra rapidement, ces mêmes chaussures offertent par un être que l’on aime au plus profond de soi, seront marquée par l’amour de cette personne, et la ou elles n’auraient que peu de signification dans un cadre égoiste, elles prendraient tout leur sens dans un cadre egoless, parce que chaque jour passé ou vous les porterez, vous vous rappellerez qu’elles vous ont été offerte par le simple plaisir de l’amour.

      Quelque soit ce que vous vivrez dans votre vie, quelque soit les endroits visités, tout n’a d’interet que si vous partagez ces choses, réflechissez bien a vos meilleurs souvenirs, tous contiendront un autre être que vous même, un animal, un frère, un ami, ou plus simplement, un AMOUR, parce que l’amour est ce pour quoi la vie est belle, l’amour d’un être ou d’un paysage peu importe, toute chose sur terre possede une énergie qui lui est propre, et la vie est présente partout, nous sommes composés des mêmes atomes que les végétaux, que les minéraux, peu importe ou vous cherchez, il n’y a pas de différence, juste de l’unité.

      Répondre
      1. Malvinna Lune

        lol,a ne pas tout confondre,aimez l’autre sans attendre en retour,ne veut pas dire tout accepter!le mariage est choisit donc responsabilité,vous verrez si e mari trompe sa femme si il s’en voudras pas le moment du trépas,la souffrance quil affilge a sa femme ca il va pas se le pardonner!la peine faite aux enfants ect!oui libre arbitre mais aucun arbitre sur la conséquence de vos actes,aimez veut dire aimez sans faire souffrir!le respect de la relation sans les possessions,attachement ,ect pour éviter les prises de tetes,quand on aime il ya la confiance!aimer s’est s’aimer soi meme d’abord,apres aimer les autres!apres la relation coule de source!quand on fait un choix,il ya les responsabilités derrieres!trop facile sinon!toit le monde couche avec tout le monde ya des limites a la bêtise!s' »aimer c’est déja se respecter soi même!et ne pas faire du mal autour de soi!voila ce n’est que mon avis!

        Répondre
      2. Evelyne

        Coucou de Nouvelle-Calédonie, excellent votre commentaire. Je ne sais quel âge vous avez mais il me semble que votre parcours n’a pas du toujours être facile à moins que vous soyez né avec la grâce.

        Répondre
    1. lila

      Hello. J aimerai avoir l astuce. Car ca me pompe toute mon energie et ca me tue. J en aimarre.

      Répondre
  6. KeepingFaith

    Bonjour,
    Je suis novice mais très intéressée par cette question d’égo.
    Est-ce que vous auriez un livre à conseiller qui traite du sujet? une lecture accessible aux initiés.

    Merci d’avance

    Répondre
  7. Johnny

    Cette obsession à diaboliser l’ego devient franchement pénible. L’ego est un composant de notre « tout », de notre incarnation en Dieu. C’est un outil qu’il faut appprendre à canaliser et aimer. Un ego mal-aimé est un ego destructeur. Un ego aimé est un ego aimant. J’aime ma fiancée pour son ego aussi. Je l’aime entièrement. Je ne fais pas de tri sélectif.

    Répondre
  8. V

    Je l’ai trouvé le bouton de l’ego ils y avait une de ses couches de poussière j’y ai laissé un aérosol d’antipoussiere.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *