in

Après le départ de nos parents, nos vies changent à jamais.

Partagez cet article

Annonce

Pixabay

Lorsque nos parents partent, les choses ne sont plus jamais pareilles…

Même si nous pensons être totalement autonomes et mûrs, en réalité personne n’est jamais vraiment prêt à perdre ses parents. Lorsqu’ils disparaissent, plus rien n’est pareil, nous nous retrouvons soudainement à devoir apprendre à vivre sans eux.

Lorsque nous perdons nos parents, non seulement les figures qu’ils représentent disparaissent, mais nous perdons aussi tout ce que nous avions l’habitude de vivre avec eux. 

Annonce

Nous ne pouvons plus nous permettre d’être des enfants vulnérables qui pleurent sur leurs genoux. Nous n’avons plus non plus cet amour inconditionnel constamment à nos côtés pour nous soutenir pleinement lorsque nous en avons le plus besoin. Nous nous sentons tout à coup comme des orphelins.


La vie sans nos parents paraît tellement plus compliquée, indépendamment de notre âge et de ce que nous faisons dans la vie, car nous savions que nous pouvions toujours compter sur leur aide et leur amour pour être en paix. Tout à coup, nous nous retrouvons sans cette sécurité, totalement déstabilisés.

Ce sont nos parents qui nous apprennent à avoir confiance et à aimer.

Image crédit : Depositphotos

Nos parents sont nos premiers véritables amis, nous savons que nous pourrons toujours compter sur eux et qu’ils seront toujours près de nous , même si le monde entier est contre nous. Se réveiller en sachant qu’ils ne sont plus avec nous est très difficile.

Prendre conscience que nous ne partagerons plus aucun événement ensemble (anniversaires, fêtes de fin d’année, mariages…) est très difficile à accepter, nous devons apprendre à nous adapter à cette nouvelle situation.

Annonce

Peu importe le temps que nous passerons à leurs côtés, cela ne sera jamais suffisant, et nous semblons souvent oublier qu’ils partiront un jour. Leur disparition peut sembler presque inacceptable, surtout si elle survient brutalement, comme une maladie foudroyante ou un accident, car nous avons l’impression qu’ils sont partis tôt et que nous avions encore beaucoup de choses à partager ensemble.

Quand nous perdons nos parents, nous perdons également une partie de nous-mêmes et devons continuer, même avec la douleur et la tristesse dans notre cœur.

Surmonter la perte de nos parents nous enseigne de grandes leçons et peut nous aider à devenir meilleurs, mais même avec les changements et les transformations que nous vivrons, ils ne cesseront de nous manquer et vous aimerions partager tous ces moments avec eux.

Ainsi, nous devrions profiter au maximum des moments que nous passons avec eux. Restez loin des disputes et soyez toujours respectueux, remerciez-les pour tout ce qu’ils ont toujours fait pour vous et excusez-vous sans fierté.

Nos parents resteront nos amis les plus précieux et ceux qui nous donneront l’amour le plus sincère et le plus profond.

Nous devrions profiter au maximum de nos parents, afin que nos larmes soient remplies de nostalgie et non de regrets le jour où ils ne seront plus là.

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

2 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. C’est tout à fait vrai et on perd nos repères…
    Ils étaient pour nous le ressemblement dans toutes circonstances. ??

  2. Bonjour, je ne fais pas souvent de commentaire, mais avec toute la négativité ambiante je me sens touché par l’effort que vous faites pour sensibiliser les lecteurs sur des sujets que l’on qualifierait facilement de « chochottes », pour rester poli…
    Mais ayant perdu mes parents à 6 ans dans des conditions particulières et soudaines, je me permets d’ajouter qu’il FAUT s’attendre à ce qu’ils meurent, et heureusement!
    Ecplication: ma mère m’avait préparé à ce qu’un jour un accident puisse arriver, la vie en somme. Et si l’exercice n’est pas simple, il n’en est pas moins gênant que celui de la « petite graine » il me semble…car le risque de ne jamais devenir adulte sur des phases essentielles de notre existence et de rester coincé dans un deuil plus que douloureux et insurmontable.
    En somme, merci à ma mère: il me semble avoir moins souffert de leur disparition que de tout ce que j’ai vécu par la suite dans ma famille. Grâce à ça, je n’ai aujourd’hui toujours pas perdu pieds dans la vie, mais la crainte de la perte rôde toujours, et comme on dit chez moi-il faut tenir bon, soit profiter (et c’est valable pour chaque personne que l’on connaîtra dans nos vies).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Horoscope du jour

Horoscope du jour du 3 janvier 2020 pour chaque signe du zodiaque

zodiaque incompatible

Les signes du zodiaque avec lesquels vous avez le plus de chance d’être incompatible