Partagez cet article
Annonce

La beauté de recommencer

Il y a quelques jours, j’ai passé plus de deux heures à écrire quelque chose que j’avais l’intention de publier le lendemain, puis je l’ai perdu. Comme je n’avais pas beaucoup dormi la nuit précédente, je n’étais pas complètement concentré et, j’ai dû mal fermer le document ou j’ai peut-être oublié de l’enregistrer.

Ce même épuisement a rendu quelque peu difficile la communication claire de mes pensées lors de l’écriture. Mais je l’ai fait, après une heure, j’avais exprimé tout ce que je voulais partager. Puis je l’ai perdu.

Annonce

Au départ, j’ai voulu réécrire l’article et essayer de me souvenir exactement de ce que j’avais fait auparavant. Ensuite, j’ai décidé que finalement la meilleure chose à faire était peut-être de lâcher prise et de recommencer.

Au collège, les enseignants ont dû me forcer pour changer ne serait-ce qu’un mot dans mon écriture, sans parler d’une phrase complète. Quand ils me convainquaient, je changeais qu’une petite partie, sans permettre à ce nouveau train de pensée de façonner davantage l’ensemble de mon texte.

J’étais obstinément attaché à chaque premier jet. 

Pixabay

Après y avoir consacré tant de réflexion et d’efforts, j’avais peur qu’apporter des changements soit comme une perte de temps et que je me retrouverais sans rien et devrais recommencer.

J’ai finalement réalisé que cette attitude se reflétait dans ma vie de tous les jours. À chaque fois que je me fixais un objectif, j’avais peur de le revoir, même s’il devenait clair que ce n’était plus ce que je voulais, parce que j’avais peur de recommencer.

Lorsque je m’engageais dans une nouvelle relation, j’avais peur de m’en éloigner même si je ne m’épanouissais pas, parce que j’avais peur de devoir tout recommencer.

Annonce

Ironiquement, j’ai perdu beaucoup de temps à m’accrocher à des choses qui restaient dans ma vie simplement pour éviter d’avoir le sentiment d’avoir perdu du temps.

C’est dans la nature humaine de s’attacher quand on a investi beaucoup de temps dans quelque chose. 

Mais un investissement n’a que la valeur de son retour, ce qui signifie que nous nous devons de reconnaître quand nous pouvons obtenir de meilleures choses en effaçant l’ardoise et en recommençant.

Lâcher prise peut être ressenti comme une perte. C’est parce que c’en est une. 

Mais chaque perte ouvre la voie à un gain, si nous sommes prêts à le recevoir. Chaque fois que nous laissons tomber quelque chose, nous nous ouvrons à quelque chose de mieux.

Annonce