in ,

Apprendre à écouter : C’est dans l’écoute que commence l’amour. Et c’est dans la non-écoute qu’il finit

Partagez cet article
Apprendre à écouter

« C’est dans l’écoute que commence l’amour. Et c’est dans la non-écoute qu’il finit » – Rubem Alves

Rubem Alves était un psychanalyste, éducateur, théologien, et écrivain. Avec sa sagesse et son don pour les mots, il a apporté des moments de réflexion et a inspiré le monde entier à rechercher une vie plus authentique.

Dans un de ses livres, « L’amour qui éclaire la lune », il parle de l’importance de l’écoute dans une relation :

Annonce

«Ce que les gens veulent le plus, c’est quelqu’un qui les écoute calmement et tranquillement. En silence. Qui ne donne pas de conseils. Sans qu’ils disent : ‘Si j’étais toi…’ L’amour des gens ce n’est pas celui qui parle bien. C’est la personne qui écoute bien. La parole n’est belle que lorsqu’elle est issue d’une écoute longue et silencieuse. C’est dans l’écoute que commence l’amour. Et c’est dans la non-écoute que ça finit.

Je ne l’ai pas appris dans les livres. Je l’ai appris en y faisant attention. Tout le monde se réunissait joyeusement dans le restaurant : père, mère, enfants, bavardages heureux. Devant, la grand-mère, avec sa tête blanche, silencieuse. Comme si ça n’existait pas. Ce n’est pas parce qu’elle n’avait rien à dire qu’elle ne parlait pas. Elle ne parlait pas parce qu’elle n’avait personne pour l’écouter. Le silence de l’ancien.

À l’époque de Freud, les gens se tournaient vers les thérapeutes pour se guérir de la douleur du refoulement. J’ai appris qu’aujourd’hui les gens vont chez les thérapeutes à cause de la douleur de ne pas pouvoir écouter et être écouté. Ils ne demandent à être guéris d’aucune maladie. Ils demandent à être entendus. Ils veulent un remède à la douleur de la solitude.

Apprendre à écouter
Toutes les images / Pixabay

Les mots de Rubem nous font réfléchir sur les relations actuelles, où l’écoute semble de plus en plus absente, alors que nous ne nous soucions que de parler et d’être écoutés, mais jamais de comprendre l’autre.

Combien de fois avez-vous essayé de parler à quelqu’un et avez-vous eu l’impression de vous parler à vous-même ? Et combien de fois avez-vous cessé de prêter attention lorsqu’un ami ou un membre de votre famille vous parlait ? Probablement plusieurs fois.

Annonce

Nous sommes très inconscients de ce qui se passe autour de nous, car l’écran de nos téléphones portables semble être beaucoup plus important. Les réseaux sociaux et les messageries instantanées rivalisent avec les gens pour attirer notre attention. On ne valorise pas assez le dialogue, la présence, et on s’implique rarement dans l’histoire qu’on nous raconte, on attend juste notre tour pour parler. Nous ne voulons pas comprendre, juste répondre et nous affirmer.

L’écoute active comme moyen de préserver l’amour

L’écoute active n’est rien de plus que d’être réellement présent dans l’instant, en vous consacrant à écouter attentivement ce que l’autre personne dit et à ne pas vous précipiter pour partir ou parler. Lorsque nous pratiquons l’écoute active, nous améliorons la qualité de nos relations et nous nous connectons les uns aux autres à un niveau plus profond. Ce contact ne fait que nous faire du bien.

Comment pratiquer l’écoute active :

Annonce

Vous trouverez ci-dessous quelques moyens rapides de pratiquer l’écoute active dans votre vie.

1. Apprenez à écouter l’autre

Pixabay

Cet exercice ne prend que quelques minutes, mais il peut faire une grande différence dans vos relations. Demandez à un ami ou à un membre de votre famille de vous aider. Pendant deux minutes, l’un parle d’un sujet précis et l’autre écoute. L’auditeur ne parlera pas pendant ce temps, il ne montrera son attention qu’à travers des expressions.

L’objectif principal est de se concentrer sur ce que l’autre dit. Une fois que vous avez tous les deux fait l’exercice, réfléchissez à ce que vous ressentez. Si vous vous êtes sentis vraiment écoutés.

Annonce

2. Soyez ouvert d’esprit et essayez de comprendre ce que l’autre dit

âmes sœurs se séparent
Pixabay

Nous jugeons souvent ce que les autres ont à dire, sans considérer que leurs paroles peuvent nous faire du bien, peuvent nous aider à bien évoluer.

Les questions ci-dessous vous aideront à vous concentrer davantage sur ce que l’autre vous dit et moins sur vos conclusions, qui peuvent être hâtives :

Annonce
  • Puis-je écouter tout ce que la personne a à dire sans l’interrompre ?
  • Puis-je me contrôler pour ne pas juger ce qu’elle dit, juste pour écouter ?
  • Puis-je me contrôler pour simplement écouter, sans donner de conseils ?
  • Puis-je être sérieux sans interrompre une discussion par des mots ou des gestes inappropriés ?

3. Soyez attentif, mais de manière naturelle

Il ne faut pas exagérer pour être attentif à ce que les gens disent. Soyez naturel, ne tendez pas les yeux vers la personne, concentrez-vous simplement sur ses mots.

La vraie connexion est une valeur qui doit être privilégiée. Nous avons tous des choses à partager et à apprendre des gens qui nous entourent. La vie devient beaucoup plus intéressante et significative lorsque nous apprenons à écouter de manière saine.

Alors commencez à pratiquer l’écoute active dès aujourd’hui. Vous serez étonné de l’amélioration de vos relations et de votre vie !

Jean-Charles R.

Publié par Jean-Charles R

À propos de l’auteur: j'aime la nature et l'écologie mais je m'intéresse aussi à la psychologie et la spiritualité, je pense que tout est lié. Je suis arrivé dans l’équipe d’ESM en 2016 après avoir étudié en Angleterre et passé plusieurs années en Australie . Depuis toujours, je suis soucieux de la nature et de mon impact sur l’environnement. Ainsi, par le biais d’informations, j’essaie de contribuer à l’amélioration de l’environnement et de jouer un rôle dans l’éveil des consciences afin de rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez les 6 signes du zodiaque les plus fiables ! Le vôtre est-il sur la liste ?

gens qui guérissent

Il y a des gens qui blessent… Et des gens qui guérissent