7 dures vérités dont la nouvelle génération devrait prendre conscience

de | 10 décembre 2016

Page crédit  : pixabay

7 dures vérités dont la nouvelle génération devrait prendre conscience

Notre avenir dépend de la nouvelle génération. Ce seront nos prochains chefs, créateurs de mode, politiciens, scientifiques, médecins et nous l’espérons, nos défenseurs de la liberté.

Mais nous ne sommes pas certains qu’ils soient prêts pour cela quand nous regardons la voie que certains suivent : enfants gâtés anti-intellectuels qui mettent beaucoup trop l’accent sur les sentiments et non sur la pensée critique. Tout ce qu’ils perçoivent comme une petite agression suffit à les conduire dans un état de détresse mentale.

Mais voici 7 dures vérités dont la nouvelle génération devrait prendre conscience pour éviter de nous retrouver avec une génération d’adultes dégonflés.

Vos sentiments n’ont que peu d’intérêt

Sérieusement, lorsque vous vous plaignez à votre patron parce que votre collègue vous a rabaissé, ne vous attendez pas à ce qu’il se précipite pour panser vos blessures. Les sentiments sont totalement subjectifs, il est tout à fait déraisonnable de demander aux gens de ménager vos sentiments pour ne pas vous blesser. La réalité est que les gens vous offenseront et blesseront vos sentiments, et ils n’essuieront pas vos larmes car ce n’est pas leur rôle. Apprenez à accepter la critique, les points de vue différents des vôtres, vous serez plus heureux sur le long terme que si vous jouez systématiquement la carte de la victime.

Vous n’avez aucun pouvoir de décision sur de nombreuses choses, en revanche vous pouvez choisir vos actions

Vous ne pouvez pas décider à la place des autres, en revanche il ne tient qu’à vous de choisir de vous excuser, de vous focaliser sur les mauvaises choses, de faire des commérages ou de devenir un défenseur de la liberté.

« L’homme supérieur est celui qui d’abord met ses paroles en pratique, et ensuite parle conformément à ses actions. » Confucius

Vous ne pouvez pas devenir ce que vous voulez

Il s’agit d’un mensonge réconfortant que les parents racontent à leurs enfants pour leur remonter le moral à l’ école. Malheureusement, la nouvelle génération est désormais convaincue que c’est vrai. En réalité, si à 17ans vous ne comprenez toujours pas comment fonctionne la division de base, vous ne deviendrez certainement pas un scientifique de renom.

Si vous n’avez pas de bonnes compétences motrices, vous ne deviendrez pas chirurgien cardiaque. Il est normal d’accepter que vous ne pouvez pas devenir tout ce que vous voulez. En fait, une fois que vous aurez accepté cela, vous pourrez vous concentrer sur ce que vous pouvez devenir – les choses pour lesquelles vous êtes vraiment doué.

Vous ne pouvez pas toujours faire de votre mieux et ce n’est pas une fatalité

Nous sommes dans une société où nous devons toujours faire de notre mieux et où nous avons souvent tendance à être sévères avec nous-mêmes. Mais vous ne pouvez pas toujours faire tout parfaitement, et quand vous arrêtez de toujours vouloir atteindre la perfection, vous pouvez accepter le fait d’avoir essayé de faire de votre mieux même si ce n’est pas le résultat auquel vous vous attendiez. Espérez le meilleur pour vous-même et attendez-vous à de grandes choses et si ce n’est pas le cas, lâchez prise.

Vous n’avez pas de droit simplement parce que vous existez

Cela inclut les soins de santé, le revenu de base garanti, et un toit pour dormir. Ce n’est pas parce que vous êtes ici et que vous respirez que la société vous doit quelque chose. Comme les milliards de personnes qui ont vécu avant vous, vous devez travailler dur pour pouvoir prendre soin de vous au lieu d’attendre que la société ou le gouvernement le fasse pour vous.

Le seul espace sécurisé est votre maison

Peu importe où vous irez dans la vie, quelqu’un sera là pour vous offenser. Peut-être qu’on vous fera une blague en vacances, ou que vous aurez une divergence d’opinion avec quelqu’un dans la queue au supermarché. Vous tomberez inévitablement sur quelqu’un qui offensera vos valeurs.

Si vous ne pouvez pas gérer cela sans perdre le contrôle de vos émotions, alors vous feriez mieux de rester chez vous. Mais n’oubliez pas que si les gens du monde extérieur vous effraient, ce sera encore pire avec les gens sur Internet. Il vaut mieux accepter ces dures réalités de la vie pour être prêt à les affronter partout où elles se trouvent.

Vous avez le droit de vivre comme bon vous semble, mais vous ne pouvez pas forcer les autres à l’accepter

Évidemment, vous pouvez vivre comme vous le souhaitez tant que vous respectez la loi. Vous pouvez courir en robe, avoir beaucoup d’histoires sans lendemain, avoir beaucoup de soirées arrosées, vous faites ce que vous voulez. Mais vous ne pouvez pas obliger la société à ne pas donner son opinion. Nous avons autant le droit de commenter votre façon de vivre que vous avez le droit de vivre la vie que vous voulez.

Source : www.zerohedge.com

2 réflexions au sujet de « 7 dures vérités dont la nouvelle génération devrait prendre conscience »

  1. un parfait inconnu

    C’est un très bon article, Malheureusement, je ne suis pas entièrement d’accord avec toute ces vérités, notamment celle qui dit que l’on ne peut pas devenir qui nous voulons être car même en ayant que 17 ans je suis et j’ai toujours été ce que je voulait être. Mais la seule chose à ne pas confondre c’est le rêve et le désir, depuis tout petit je rêve d’être capable de remonter le temps et d’être un grand génie de la science hors ce sont simplement des rêve qui servent a nourrir l’imagination de chacun. Mais le désir c’est une chose dans laquelle on est prêt à mettre toutes ses forces, depuis tout petit j’ai voulu être un grand joueur de foot, serte je ne suis pas une star du foot mais ce n’ai pas ce que je veux. Aujourd’hui je joue avec mon ballon de foot depuis 17 ans et quand j’affronte des joueur qui son formé pour m’empêcher d’avancer sur le terrain et que je vois qu’il n’y arrive pas, ce n’est pas parce qu’ils n’en sont pas capable, au contraire, c’est juste qu’il n’ont pas assez voulu au plus profond d’eux me prendre la balle. tout ça pour dire si on trouve une motivation qui nous ferai déplacer des montagne alors on peut devenir ce que l’on veut. Mark Twain à écrit « ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’on fait »

    Répondre
  2. Révolution

    Ce texte n’est rien d’autre qu’une propagande nihiliste visant à détruire l’envie de changement qui profiterai à l’individu de devenir un leader au profit d’une société qui rabaisse les envies ainsi que les rêves qui font des hommes des moutons acceptant l’abbatoir et la médiocrité !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *