Partagez cet article
Annonce

Depuis des milliers d’années, la narration est un des arts importants de nombreuses cultures. 

Les histoires transmises de génération en génération nous apprennent ce qu’il faut valoriser et comment mieux se traiter les uns les autres. Malheureusement, nous pouvons constater avec un profond regret que l’art de la narration est en train de se perdre dans notre culture moderne. 

Les gens se connectent de plus en plus grâce à la technologie mais se sentent parfois plus isolés que jamais.

Annonce

Alors, utilisons le pouvoir de connexion de la technologie pour insuffler une nouvelle vie à l’une des pratiques de développement communautaire les plus importantes de tous les temps. Lisez ces petites histoires et racontez-les aux gens de votre entourage.

Un père et son fils

Une femme âgée est montée dans un train, comme tous les jours. Après quelques arrêts, elle remarqua un père et son fils adulte, qui semblait avoir la vingtaine, monter à bord du train. Ils prirent place de l’autre côté de l’allée.

Rapidement, le fils commença à parler fort à son père, lui parlant des nuages ​​qu’il voyait à l’extérieur et des bâtiments et des arbres par lesquels le train passait. Le père l’écoutait et hochait la tête de manière encourageante.

Au bout d’un moment, la femme âgée fut agacée par la voix du jeune homme et dit à son père: «Excusez-moi, monsieur, mais avez-vous envisagé de l’emmener chez un médecin spécialisé? »

Annonce

Le père lui sourit et répondit: «En fait, nous sortons tout juste d’une visite médicale. Vous voyez, mon fils est aveugle depuis sa naissance, et c’est le premier jour qu’il peut voir. »

Cette histoire nous rappelle à tous de ne jamais rien prendre pour acquis et de ne jamais supposer que nous connaissons l’histoire de quelqu’un d’autre. 

L’âne et le trou

Images crédits : pixabay

Il y avait un agriculteur qui possédait un grand terrain. En fait, il était si grand qu’il n’avait jamais tout exploré. Un jour, il décida de prendre son seul âne avec lui et de voir sa terre par lui-même.

Malheureusement, moins de 3 heures après son départ, son âne est tombé dans un énorme trou dans le sol! Le fermier était désespéré, car il n’arrivait pas à sortir l’âne. Il eut pitié de l’animal et ne souhaitait pas qu’il meure de faim, il a donc décidé de l’enterrer vivant pour ne pas le faire souffrir.

Mais avec chaque pelle de terre que le fermier jetait dans le trou, l’âne secouait la saleté de son dos et piétinait dessus. Cela a continué pendant un certain temps, et au bout de 3 jours, l’âne avait piétiné tellement de terre qu’il a pu sortir du trou!

Cette histoire nous apprend à gérer les problèmes et les critiques. Lorsque certaines personnes veulent nous enterrer, nous pouvons toujours «nous en sortir» et en tirer des leçons. 

La parade des éléphants

petites histoires

Il était une fois, un artiste qui possédait 10 éléphants. Il les faisait défiler dans le monde entier et leur faisait faire des tours pour de nombreux spectateurs.

Un jour, un garçon demanda à l’artiste comment il contrôlait ses éléphants puisqu’ils n’étaient attachés ensemble qu’avec une petite corde sur un pied.

Annonce

L’homme répondit: «J’ai eu ces éléphants lorsqu’ils étaient très jeunes. Quand j’ai attaché leurs pieds avec cette même corde, c’était suffisant pour les empêcher de s’enfuir. Ainsi, ils ont appris à un jeune âge qu’ils ne pouvaient pas casser la corde. Maintenant qu’ils sont plus âgés, ils croient toujours que c’est plus fort qu’eux, et donc ils n’essaient même jamais de s’enfuir. »

Cette histoire nous met au défi de continuer à tester nos limites. Vous ne saurez jamais quelles limites sont seulement dans votre imagination si vous n’essayez pas de les dépasser. 

La parabole de l’œuf, de la pomme de terre et du grain de café

petites histoires

Chaque fois que vous traversez une période difficile de votre vie, rappelez-vous cette parabole. 

Si vous mettez un œuf dans une casserole d’eau bouillante, après quelques minutes, ce qui était autrefois mou et liquide deviendra dur. Si vous mettez une pomme de terre dans une casserole d’eau bouillante, ce qui était autrefois fort et dur deviendra pâteux. Enfin, si vous mettez des grains de café dans une casserole d’eau bouillante, en quelques minutes, vous commencerez à sentir un arôme merveilleux et la saveur du grain changera la saveur de l’eau.

Chacune de ces 3 choses a été placée dans le même environnement, mais elles ont produit des résultats différents. De même, personne n’a le contrôle sur les circonstances de sa vie, mais nous pouvons tous contrôler la façon dont nous réagissons à ces circonstances.

Vous pouvez devenir dur comme l’œuf; faible comme la pomme de terre; ou mieux comme le café – et améliorer tout de votre personne à votre entourage.

Annonce

Le petit garçon et la serveuse

petites histoires

Un jour, un jeune garçon est allé dans un restaurant pour commander de la glace. Il était tout seul, et la serveuse était si occupée avec ses autres tables, qu’elle tarda à prendre la commande. Finalement, quand elle vint la prendre, le garçon lui demanda combien coûtait une glace à la vanille sauce au chocolat.

«C’est 5 € », dit-elle.

« Ok, un simple petit pot de glace? » il lui a demandé.

«Seulement 2 € », répondit-elle. Le garçon commanda la crème glacée nature, et la serveuse s’éloigna, pensant à toutes les autres tables qu’elle devait servir. Le garçon mangea sa glace, et se rendit au comptoir pour payer et quitta le restaurant.

Mais quand la serveuse revint à la table pour nettoyer après lui, il y avait un pourboire de 3 € et elle commença à pleurer quand elle réalisa qu’il s’était sacrifié en prenant une glace nature pour pouvoir lui laisser le reste.

Cette histoire nous enseigne la valeur du sacrifice et du respect. 

Laquelle de ces histoires avez-vous préféré ? Y a-t-il des histoires courtes qui vous ont été transmises que vous aimeriez partager avec nous ?

Annonce