in

20 citations inspirantes d’Alice au pays des merveilles que tout le monde doit lire

Partagez cet article
Annonce
Alice au pays des merveilles

Lorsque j’étais enfant, Alice au pays des merveilles était l’un de mes livres préférés. 

J’ai grandi en le lisant et bien sûr en regardant son célèbre film. Ce n’est que lors d’une récente relecture du livre que j’ai réalisé à quel point cette œuvre de fiction classique est profonde et vraiment inspirante.

Maintenant, pour certaines personnes, le dialogue dans le livre peut être déroutant. Cependant, pour moi, c’est ce que j’aime le plus à ce sujet – le fait qu’il puisse être lu à de nombreux niveaux différents.

Vous connaissez le scénario (la plupart des enfants adorent le monde merveilleux et «absurde» dans lequel Alice se retrouve), mais si vous y prêtez attention, chacune de ses interactions dans ce «monde fou» peut vous faire vraiment réfléchir et voir le monde avec une perspective différente.

Annonce

Laissez-moi vous parler un peu d’Alice au pays des merveilles:

Selon Wikipedia, Alice’s Adventures in Wonderland (généralement abrégé en Alice au pays des merveilles) est un roman de 1865 écrit par l’auteur anglais Charles Lutwidge Dodgson sous le pseudonyme de Lewis Carroll, qui était un écrivain, mathématicien, logicien, diacre anglican et photographe anglais.

L’histoire raconte l’histoire d’une fille nommée Alice tombant dans un terrier de lapin dans un monde fantastique peuplé de créatures anthropomorphes particulières. Le conte joue avec la logique, donnant à l’histoire une popularité auprès des adultes comme des enfants. Ce livre est considéré comme l’un des meilleurs exemples du genre du non-sens littéraire.

Tout comme beaucoup de gens dans le monde, je suis fan. 

Et j’aimerais partager avec vous mes 20 citations ou passages préférés du livre.

Image crédits : Pixabay

Certaines pour moi sont inspirantes, d’autres motivantes et le reste, tout simplement amusant et décalé. Si vous vous autorisez à embrasser le côté le plus profond de tout cela, vous pourriez en tirer une philosophie.

1. « Mais je n’ai nulle envie d’aller chez les fous », fit remarquer Alice.
« Oh ! vous ne sauriez faire autrement, dit le Chat : Ici, tout le monde est fou. Je suis fou. Vous êtes folle. »
« Comment savez-vous que je suis folle ? » demanda Alice.
« Il faut croire que vous l’êtes, répondit le Chat ; sinon, vous ne seriez pas venue ici. »

Annonce

2. « Voudriez-vous me dire, s’il vous plaît, par où je dois m’en aller d’ici ?
-Cela dépend beaucoup de l’endroit où tu veux aller.
-Peu importe l’endroit…
-En ce cas, peu importe la route que tu prendras.
-… pourvu que j’arrive quelque part », ajouta Alice en guise d’explication.
-Oh, tu ne manqueras pas d’arriver quelque part, si tu marches assez longtemps. »

3.  «Je pourrais vous raconter mes aventures, à partir de ce matin», dit Alice un peu timidement; « Mais cela ne sert à rien de revenir à hier, car j’étais alors une personne différente. »

4. Le lapin Blanc mit ses lunettes. – «S’il plait à votre majesté, demanda-tilpar où doisje commencer?» – «Commencez par le commencement, dit d’un ton emprunt de gravité, le Roi.»

5. Alice a ri. «Ça ne sert à rien d’essayer», dit-elle: «on ne peut pas croire à des choses impossibles.»

«J’ose dire que vous n’avez pas eu beaucoup de pratique», a déclaré la reine. «Quand j’avais votre âge, je le faisais toujours une demi-heure par jour. Pourquoi, parfois j’ai cru jusqu’à six choses impossibles avant le petit déjeuner.« 

6. «Ma foi, dans mon pays à moi, répondit Alice, encore un peu essoufflée, on arriverait généralement à un autre endroit si on courait très vite pendant longtemps, comme nous venons de le faire.« 

«On va bien lentement dans ton pays! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu’on peut pour rester au même endroit », dit la reine. « Si tu veux te déplacer, tu dois courir au moins deux fois plus vite ! » »

` Annonce

7. « Si vous connaissiez le Temps aussi bien que moi, dit le Chapelier, vous sauriez qu’on ne le perd pas. Il se perd tout seul. »

8. Alice: « Combien de temps dure une éternité? » La lapin: « Parfois, juste une seconde. »

9. « Occupez-vous du sens et les mots s’occuperont d’eux-mêmes. »

10. « Mais les rêves ne sont pas la réalité…
Qui peut dire où commence l’un et où finit l’autre ? »

11. « Il y a une bonne mine de moutarde près d’ici ; la morale en est qu’il faut faire bonne mine à tout le monde ! »

12. « Oui, c’est ça  », dit le Chapelier avec un soupir: « c’est toujours l’heure du thé, et nous n’avons pas le temps de laver les choses entre les deux. »

13. « Je ne peux pas m’expliquer, j’ai peur, Monsieur, parce que je ne suis pas moi-même, voyez-vous. »

14. « Si chacun s’occupait de ses affaires, dit la Duchesse avec un grognement rauque, le monde n’en irait que mieux. »

Annonce

15. « Est-ce que, par hasard, on m’aurait changée au cours de la nuit ? Réfléchissons : étais-je identique à moi-même lorsque je me suis levée ce matin ? Je crois bien me rappeler m’être sentie un peu différente de l’Alice d’hier. Mais, si je ne suis pas la même, il faut se demander alors qui je peux bien être ? Ah, c’est là le grand problème ! »

16. « Et la morale de ceci, c’est : Soyez ce que vous voudriez avoir l’air d’être ; ou, pour parler plus simplement : Ne vous imaginez pas être différente de ce qu’il eût pu sembler à autrui que vous fussiez ou eussiez pu être en restant identique à ce que vous fûtes sans jamais paraître autre que vous n’étiez avant d’être devenue ce que vous êtes. »

17. Mais alors, dit Alice, si le monde n’a absolument aucun sens, qui nous empêche d’en inventer un ?

18. « A vrai dire, j’ai tellement changé depuis ce matin que je ne saurais plus dire qui je suis… »

19.  « Si tu connaissais le Temps aussi bien que moi, dit le Chapelier, tu ne parlerais pas de le perdre, comme une chose. Le Temps est un être vivant. »

20. « S’il est impossible de ne pas penser à quelque chose, il reste encore possible de penser à autre chose. »

Avez-vous une citation ou un passage que vous préférez? Partagez-les ci-dessous et partagez-les avec vos amis!

Annonce

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous sommes là où nous devrions être. C’est comme ça. Et tout ce qui doit être à nous le sera

horoscope

Horoscope du Jeudi 26 novembre 2020