in

15 photos choc de la folie des Hommes à travers le monde

Partagez cet article
Annonce

15 photos choc de la folie des Hommes à travers le monde. Cette effrayante série de photos du monde moderne survole une grande partie des problèmes globaux. Extraite du livre « Overdevelopment, Overpopulation, Overshoot », la sélection de clichés invite plus que jamais à la réflexion : où en sommes-nous dans le processus de l’évolution et que faire pour tirer le monde vers un avenir plus serein ?

folie des Hommes

15 photos choc de la folie des Hommes à travers le monde

Global Population Speak Out (GPSO) est une ONG dont l’objectif est de mobiliser la société mondiale sur les problèmes liés à l’activité humaine. Depuis 2009, le collectif tente d’alerter l’opinion collective sur des problèmes mondiaux tous liés, selon eux, à l’augmentation du nombre d’humains sur terre. Si l’impact de l’activité humaine n’est plus à démontrer, les associations sont divisées concernant la cause de nos problèmes d’environnement.En effet, il y a deux manières de percevoir ces images. La première, purement liée à un effet de masse, voudrait que chaque problème soit la résultante du nombre d’Humains. C’est un postulat de type malthusien partagé par le mouvement GPSO. Une seconde interprétation des conséquences de l’activité humaine, celle que Mr Mondialisation partage, se trouve dans les méthodes de production et les choix collectifs en matière de consommation.

 

Photos choc de la folie des Hommes à travers le monde

Pour des raisons que nous jugeons purement rationnelles (expliquées en détail dans ce dossier), nous pouvons estimer que le sentiment de surpopulation est un mythe moderne exacerbé par la forte démographique des pôles urbains habités par plus de la moitié de l’humanité.

Porter le nombre d’humains comme étant l’origine du problème, c’est non seulement un aveu d’échec en matière de transition durable, mais aussi une tentation dangereuse de céder aux idéologies misanthropes qui font des minorités (obligatoirement les plus faibles) les boucs émissaires de l’irresponsabilité collective. En effet, devons-nous nous battre pour préserver le mode de vie consumériste au profit d’une minorité chanceuse ? Ou devons nous créer un mode de vie durable en équilibre avec la nature pour l’ensemble de l’humanité ?

Dans tous les cas de figure, les images qui suivent, et qu’on ne connait que trop bien, nous invitent à reconsidérer le sens de la civilisation. Il convient désormais de transposer ces informations en volontés de changement pour un nombre toujours plus grand de citoyens, d’actions et de solutions concrètes.

Photos choc de la folie des Hommes à travers le monde :

Annonce


Annonce


Annonce



Source : populationspeakout.org

Sandra Véringa

Publié par Sandra Véringa

J’ai rejoint l’équipe ESM en 2014. Il y a beaucoup de choses qui se passent sur la planète qui vont à l’encontre de mes valeurs, j’ai voulu faire de mon mieux pour jouer un rôle dans la création de changements. Depuis que je travaille pour ESM, il y a eu de grands changements dans ma vie et j’espère pouvoir sensibiliser et faire changer la mentalité de notre société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 CHOSES QUE LES GENS SUPER-CONFIANTS NE FONT PAS

gens abusifs

Pourquoi les gens abusifs vous accusent d’être l’agresseur lorsque vous réagissez à leur abus