10 vérités intemporelles que nous devons tirer de « L’Alchimiste » par Paulo Coelho

de | 11 novembre 2016

paulo-coelho

Image crédit : www.bulacemagazine.com

10 vérités intemporelles que nous devons tirer de « L’Alchimiste » par Paulo Coelho

« Mon chéri, ton père est ingénieur. C’est un homme logique et raisonnable, avec une vision très nette du monde. Sais-tu exactement ce qu’est un écrivain? », répond sa mère quand il lui annonce qu’il veut devenir écrivain..

Paulo Coelho est né en 1947 à Rio de Janeiro, d’un père ingénieur et d’une mère ménagère. Ses parents le veulent ingénieur, mais Paulo aime le théâtre. Il a eu une révélation à un très jeune âge et comprend vite ce qu’il veut faire, même si ses penchants artistiques n’étaient pas bien accueillis. Pourquoi ne pas se pencher vers quelque chose de plus fiable – quelque chose qui correspond à l’occupation de son père? Mais Paulo refusa cette idée, en poursuivant ses rêves, et ses parents finirent par l’envoyer dans un hôpital psychiatrique. Pendant trois ans. (Après coup, Paulo dit à ce sujet: « Ils n’ont pas fait ça pour me faire souffrir… mais ils ne savaient pas quoi faire. Ils n’ont pas fait ça pour me détruire, ils ont fait ça pour me sauver.»)

Quoi qu’il en soit, aucune des tentatives de conformité forcée n’a fonctionné. Et Dieu merci, ils ne l’ont pas fait. Vingt-cinq ans plus tard, à l’âge de 41 ans, Coelho écrit un opus qui va devenir l’un des livres les plus vendus de l’histoire, établissant le record du monde Guinness pour l’homme aux 200 millions de livres traduits et vendus à travers le monde: L’alchimiste. Selon Coelho, nous serions tous porteurs d’une « Légende Personnelle ». L’accomplissement de ce destin favorable dépendrait de notre capacité à retrouver nos envies profondes. Certains parviennent à faire leurs choix de vie en accord avec leurs véritables aspirations. D’autres ont des difficultés à les déceler. L’alchimiste est resté 7 années dans le classement des best-sellers du New York Times, et ne donne d’ailleurs aucun signe de déclin.

Cependant, ce livre n’a pas donné des résultats immédiats sur le marché. Dans sa semaine d’ouverture, le magasin où il était vendu … juste un exemplaire. Un Américain lit le livre un an après et aide Paulo à le traduire en anglais. Après cela, cette dernière commence et continue à monter jusqu’à ce qui semble être sa hauteur maximale. Au cours de ces dernières années, il a été vu avec des célébrités telles que Bill Clinton, Madonna et Pharrell Williams, et d’autres innombrables stars lui attribuant la réussite, d’une manière ou d’une autre, grâce à l’alchimiste.

Et cela se comprend tout à fait. Car ce simple récit d’un jeune berger qui décide de poursuivre ses rêves est rempli de nombreuses leçons et citations importantes. En voici quelques-unes.

Pour trouver sa légende personnelle:

« C’est ce que tu as toujours souhaité faire. Chacun de nous dans sa prime jeunesse, sait quelle est sa Légende Personnelle. A cette époque de la vie, tout est clair, tout est possible, et l’on n’a pas peur de rêver et de souhaiter tout ce qu’on aimerait faire dans sa vie. Cependant, à mesure que le temps s’écoule, une force mystérieuse commence à essayer de prouver qu’il est impossible de réaliser sa Légende Personnelle. »

Lorsque nous sommes jeunes, nous rêvons de devenir astronautes, athlètes professionnels, acteurs et écrivains, capitaines et pompiers, mais pendant que nous vieillissons et que nous évoluons dans le système éducatif et la société, on nous suggère continuellement de réfléchir plus raisonnablement et de considérer des choses comme la sécurité de l’emploi – tout comme les parents de Paulo lui ont suggéré de devenir ingénieur. Mais Paulo Coelho nous le montre clairement, il est parfois préférable de ne pas écouter les voix de la répression, et de continuer à rêver grand tout au long de notre vie.

Paulo Coelho

Sur le destin et le libre arbitre:

« Et quelle est donc la plus grande imposture du monde?, demanda le jeune homme, surpris. – La voici: A un moment donné de notre existence, nous perdons la maîtrise de notre vie, qui se trouve dès lors gouvernée par le destin. C’est là qu’est la plus grande imposture du monde. »

Souvent, lorsqu’un événement survient dans nos vies, bon ou mauvais, on se dit que, « c’était le destin ». Nous aimons donner à l’univers sa puissance et nous convaincre que nous sommes impuissants face à ce qui se passe – mais nous avons un pouvoir. Le plus grand mensonge du monde est lorsque nous, ou d’autres personnes, nous disons que nous n’avons pas le contrôle sur nos vies. Nous l’avons. Nous sommes parfaitement maîtres de notre destin en tant qu’individus – et le jour où nous cessons de croire à ce mensonge, nous devenons capables d’atteindre notre plein potentiel; Notre légende personnelle.

Sur la mondanité:

« Pour elle, tous les jours étaient semblables, et quand tous les jours sont ainsi semblables les uns aux autres, c’est que les gens ont cessé de s’apercevoir des bonnes choses qui se présentent dans leur vie tant que le soleil traverse le ciel ».

Ce que Paulo suggère ici est une idée semblable à celle de l’analyse hédonique. Nous atteignons un certain niveau de bonheur, nous devenons à l’aise avec notre routine, et nous nous contentons de rester là, contents, mais sans jamais être aussi heureux que nous devrions l’être. Nous ne reconnaissons pas toutes les formes de vie étonnantes autour de nous, et toutes les possibilités de ce monde; nous nous conformons à nos routines quotidiennes et nous nous contentons.

Sur l’Univers:

« Quand tu veux quelque chose, tout l’Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir. »

C’est le fond du message de l’Alchimiste. Nous ne devrions pas avoir peur de demander la permission à l’univers quand nous voulons quelque chose. Nous pouvons le demander, et nous devons aider l’univers autant que nous le pouvons.

Sur la chance:

« Quand la chance est de notre côté, il faut en profiter, et tout faire pour l’aider de la même façon qu’elle nous aide. C’est ce qu’on appelle le Principe Favorable. Ou encore la chance du débutant. »

Comme ce qui précède, ce n’est pas une coïncidence si plus nous travaillons plus que nous devenons chanceux. Et pareillement, quand cette chance rencontre notre chemin, nous devons continuer à travailler dur et, en contrepartie, l’univers nous paie.

Sur la vie:

« La vie est le moment où nous vivons maintenant. »

Un autre thème sous-jacent dans l’Alchimiste est de vivre dans le présent, et ne pas se concentrer sur le passé ou l’avenir. C’est lorsque nous nous concentrons sur le passé ou le présent que nous oublions la vie que nous vivons dans le moment présent.

Sur l’amour:

« Il comprit la partie la plus essentielle et la plus savante du Langage que parlait le monde, et que tous les êtres de la terre étaient capables d’entendre dans leur coeur.Et cela s’appelait «l’Amour» »

Le langage universel.

Sur la peur:

« Je n’ai pas peur de l’échec. Ma crainte d’échouer est ce qui m’a empêché jusqu’ici de tenter le Grand Œuvre. C’est maintenant que je commence ce que j’aurais pu commencer il y a déjà dix ans. Mais je suis heureux de n’avoir pas attendu encore vingt ans. »

On peut faire valoir le fait que nous agissons comme nous le faisons par peur. Mais comme Paulo le suggère, l’adoption de cette peur nous permettra d’atteindre notre potentiel. Toutes les fois où nous nous disons que nous devrions commencer un certain projet, pour ensuite se donner certaines raisons pour lesquelles nous ne devrions pas ou nous ne pouvons pas le faire – c’est la peur. Commencez dès maintenant, et d’ici quelques années, vous serez bien plus heureux de l’avoir fait.

Sur le secret du bonheur:

« Le secret est ici dans le présent. Si vous prêtez attention au présent, vous pouvez l’améliorer. Et si vous améliorez le présent, le prochain présent sera également mieux. Oubliez l’avenir, et vivez chaque jour comme le dernier, tout en étant convaincu que Dieu aime ses enfants. Chaque jour en soi, apporte avec lui, une éternité. »

Similaire à ce qui précède le thème autour de la vie dans le moment présent, l’ici et le maintenant, la seule façon d’améliorer l’avenir est d’améliorer le temps passé dans ce moment même. Au lieu de vous inquiéter sur l’avenir, commencez à améliorer votre situation actuelle, et l’avenir se réglera tout seul. Que vous soyez religieux ou non, réalisez que chaque jour est un nouveau jour, et être la meilleure personne possible aujourd’hui est la seule façon d’atteindre un avenir meilleur.

Sur l’accomplissement de votre rêve:

« Avant qu’un rêve ne soit réalisé, l’âme du monde teste en nous ce qui a été appris tout au long du chemin parcouru. Les choses ne se passent pas ainsi pour nous faire souffrir, mais pour qu’en plus de le réaliser, nous puissions cristalliser la leçon qu’il nous a été donné d’apprendre au moment même où nous avons été porté vers notre rêve »

L’aspect le plus difficile de n’importe quel objectif à atteindre arrive au moment où vous pensiez que celui-ci était devenu mission impossible, mais en réalité, vous êtes très près de réaliser tout ce que vous avez demandé à l’univers. Il s’agit d’être persévérant dans ces moments difficiles, et de continuer son voyage, qui vous aidera par la suite à réaliser vos rêves.

Comme le dit Paulo Coelho,

On dit que l’heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil.

 

8 réflexions au sujet de « 10 vérités intemporelles que nous devons tirer de « L’Alchimiste » par Paulo Coelho »

  1. TITOU

    ne jamais oublier que la fin est classique , c’est le happy end de l’histoire , il va rejoindre aicha , faudrait pas l’oublier

    Répondre
  2. Roomans

    On peut être empêché par les parents toutes sa vie. (La soumission). Une éducation très rigide et 50 ans plus tard, on est mal dans sa peau et son corps comme si rien ne nous appartenait. Désolent et très difficile à vivre.

    Répondre
    1. Laurence Robinot

      Qu’est-ce que le destin ?
      Non, le destin n’y est pour rien.
      C’est lorsque l’on demande quelque chose avec notre coeur, tout en éprouvantun sentiment intense ,au plus profond de soi, quelque chose de très profond qui nous remplit d’une certitude absolue que c’est cela que l’on désire plus que tout.

      Un cadeau de l’Univers …. lui, il sait très bien ce que je lui ai demandé 🙂

      Répondre
  3. Maddy

    L’Alchimiste a été une révélation pour moi. C’était il y a 12 ans.
    Je vivais alors un moment très difficile de mon histoire, et un ami m’a dit : »Tiens, lis ce livre. »
    Ce simple geste, accompagné de ce cadeau a fondamentalement changé ma façon de voir et d’appréhender mon existence.
    Quand je sens que je me perds sur des chemins tortueux, je me replonge dans l’Alchimiste.
    J’ai dû ouvrir ce livre, le parcourir, le découvrir, des dizaines de fois depuis qu’il est en ma possession, d’ailleurs, lorsque je commence à le lire les phrases se forment dans mon esprit avant même que mes yeux ne les touchent.
    C’est lui qui m’a donné envie de prendre des risques, en quittant tout, en allant au bout du monde découvrir une culture et une civilisation qui m’attiraient depuis l’enfance. C’est aussi grâce à lui que je me suis remise à écrire, en n’ayant plus peur du regard des autres.
    Un profond merci à Paulo Coelho pour cette ode, elle m’a offert la vision de ma Légende Personnelle.

    Répondre
  4. Laurence Robinot

    Qu’est-ce que le destin ?
    Non, le destin n’y est pour rien.
    C’est lorsque l’on demande quelque chose avec notre coeur, tout en éprouvantun sentiment intense ,au plus profond de soi, quelque chose de très profond qui nous remplit d’une certitude absolue que c’est cela que l’on désire plus que tout.

    Un cadeau de l’Univers …. lui, il sait très bien ce que je lui ai demandé 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *